icon_user icon_forum icon_facebook icon_twitter icon_send_message icon_rss

Société
fond_titre_article

Ni policiers ni gendarmes étrangers

Des rumeurs sur les réseaux sociaux ont parlé de forces étrangères contre les manifestants.

Faux Faux
13/01/2019 Par Yaume
Pertinence
Hoaxbuster_etoile_noire_vide Hoaxbuster_etoile_noire_vide Hoaxbuster_etoile_noire_vide Hoaxbuster_etoile_noire_vide

 

Des rumeurs sur les réseaux sociaux ont parlé de forces étrangères contre les manifestants. Un ministre y a été confronté.

Selon certains témoignages, des manifestants auraient été confrontés à des policiers et gendarmes « qui ne parlaient pas français ». Puis des images ont circulé, censées prouver la présence de forces étrangères. Premier exemple, ce CRS arborant un étrange écusson avec une inscription en grec.

 Le hic, c’est que cette image est bien antérieure au mouvement des Gilets jaunes. On la trouve sur Twitter, le 30 mai 2018. Selon M6, l’individu est bien français et a été sanctionné pour le port de cet insigne, non règlementaire donc prohibé.

 

 

 

Ensuite, il y a eu ce véhicule arborant un drapeau européen, et censé appartenir à l’EuroGendFor.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C’est faux pour deux raisons. Tout d’abord, la mission de l’EuroGendFor n’est pas d’intervenir sur le territoire de l’Union Européenne mais en dehors, lors d’opérations extérieures. Ensuite, La Gendarmerie française a précisé à Libération que le véhicule photographié avait participé à un exercice européen, ce qui explique le drapeau.

Le démontage de ces intox a été repris par Le Monde , Le Parisien, et nos partenaires belges de Hoax-Net.

Donnez nous votre avis
IMG PAR DEFAUT

Yaume
mots-clés : Société - Médias sociaux
0 contribution


Top 10
fond_titre_article