icon_user icon_forum icon_facebook icon_twitter icon_send_message icon_rss

Société
fond_titre_article

Investissez dans les terres rares

Nous recevons de plus en plus souvent des invitations à investir nos économies dans le négoce des terres rares. Que sont ces Lanthanides, et que peut on en faire ? Et comment avoir une information quelque peu objective sur leur valeur présente et future ?

Du vrai / du faux Du vrai / du faux
01/05/2015 Par hoaxbuster
Pertinence
Hoaxbuster_etoile_noire_vide Hoaxbuster_etoile_noire_vide Hoaxbuster_etoile_noire_vide Hoaxbuster_etoile_noire_vide

Même en dehors des périodes des fêtes, de gentils financiers viennent nous proposer des investissements propres à faire exploser le montant de nos modestes économies. Depuis quelques mois, le marché des terres rares est présenté comme des plus prometteurs.

"Ce sont des éléments incontournables de notre vie moderne. ... essentiels au progrès, à l'industrie, et aux nouvelles technologies.."

Et surtout : "la hausse vertigineuse de la demande et des prix des terres rares semblait inexorable " là, il ne faut pas se tromper, le verbe sembler est à l'imparfait. Et juste après on vous dit que "les cours sont en chute libre et offrent une sérieuse opportunité sur ce secteur stratégique et médiatique".

Là, il faut saluer la franchise : on vous propose d'investir dans un produit dont les cours sont en train de baisser, mais on vous promet que ça va remonter un jour!

Alors, comment avoir une idée à peu près objective de ce secteur économique ? Un organisme parapublic, le très sérieux BRGM (Bureau des Recherches Géologiques et Minières) vient de mettre en ligne une "fiche de criticité" concernant le Néodyme qui est une de ces terres rares : http://www.mineralinfo.fr/uploads/upload/documents/Fiches_criticite/fichecriticiteneodyme151201.pdf

On apprend, à la lecture de ce document un peu aride que :ce métal sert principalement à afabriquer des aimants permanents et qu'une forte croissance de la consommation est attendue.

Le principal producteur mondial est la Chine, mais surtout, à la rubrique 5.1 - établissement des prix, il est dit qu'il n'existe pas de cotation sur les marchés boursiers, les prix sont établis uniquement par négociation entre producteurs et transformateurs.

Un graphique montrant l'évolution des cours du Néodyme est doinné :

La "chute vertigineuse date, en fait de la période 2012 - 2013 et les cours actuels ne laissent pas vraiment espérer de rebond spectaculaire.

Un article de la revue "Jeune Afrique" nous dit que :

" Les prix des terres rares, qui avaient explosé en 2011 après la limitation des exportations de la Chine, premier producteur et consommateur mondial, sont retombé à leur niveau initial. « Celui de l’europium, l’un des métaux les plus chers, est passé de 4 666 euros le kilo en juillet 2011 à 1 000 euros en octobre 2014, alors que celui du cérium, l’un des plus abondants avec le lanthane [60 % des terres rares à eux deux], est passé de 120 euros le kilo en mai 2011 à 13 euros en avril 2014″, indique Patrice Christmann, directeur adjoint de la stratégie du Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM)."  (http://www.jeuneafrique.com/3358/economie/terres-rares-l-afrique-entre-dans-l-ar-ne/)

Il est bien prévu une augmentation de l'utilisation des terres rares dans le futur proche, mais investir ses économies dan sun produit pour lequel il n'existe pas de cotation fiable au niveau mondial n'est probablement pas un placement de "bon père de famille".  Et les informations objectives à la portée du grand public sont rares.

 

Donnez nous votre avis

hoaxbuster
Rédacteur Hoax
mots-clés : Société - Arnaque
0 contribution


Top 10
fond_titre_article