icon_user icon_forum icon_facebook icon_twitter icon_send_message icon_rss

Société
fond_titre_article

Copillage d'Hoaxbuster

Chacun sait que "le photocopillage tue le livre". Mais sait-on que le "copillage" peut également affecter un site internet ?

Vrai Vrai
01/01/2000 Par hoaxbuster
Pertinence
Hoaxbuster_etoile_noire_vide Hoaxbuster_etoile_noire_vide Hoaxbuster_etoile_noire_vide Hoaxbuster_etoile_noire_vide

Copier-coller, de nos jours, est l'acte le plus simple du monde. Au point d'oublier, entre le copiage et le collage, de s'arrêter cinq minutes pour réfléchir à ce qu'on recopie. Et au point également d'oublier de signaler qu'on copie...

 

Et copier sans citer ses sources, c'est tout bonnement du plagiat !

 

La popularité d'Hoaxbuster l'expose naturellement à être victime de ce "copillage", qui est d'autant plus gênant quand le "copilleur" est un journaliste ou qu'il se positionne comme un rival. Les exemples sont malheureusement légion.

 

Jadis, c'était le site Hoaxkiller qui "copillait" systématiquement les articles, voire les forums d'Hoaxbuster : il suffit de comparer par exemple leur "article" sur le Burundanga avec celui d'Hoaxbuster pour s'en convaincre.

 



 

 

De nos jours, c'est Hoaxire qui s'y colle, avec cette différence qu'il va jusqu'à "copiller" les traits d'humour qui font tout le charme de ce site (si, si). La preuve avec leur "article" sur l'affaire des croix vertes.

 


 


Ceci dit, Hoaxire est loin d'être le seul à avoir "copillé" cet article : le Point s'y est mis aussi, la preuve :

 

 

 

Comme quoi Guillaume Brossard, un des fondateurs de ce site, aurait dû breveter la formule "un poisson pas très frais" qu'il utilisait dans son article... On ne peut pas penser à tout.

 

Même quand les journalistes ont l'honnêteté de mentionner Hoaxbuster dans la liste de leurs sources, ils oublient souvent de signaler dans le corps de l'article qu'en fait c'est Hoaxbuster qui leur a fourni toute leur analyse - y compris la plupart des sources qu'ils exhibent fièrement...

 

 

C'est ce qui s'est passé avec l'affaire de la lettre de Taubira, pour laquelle le Nouvel Obs a allègrement "copillé" Hoaxbuster, donnant les mêmes exemples à l'appui des mêmes arguments.

 

 

 

Quand on se voit ce qui arrive quand on ignore Hoaxbuster, on se dit que journalistes (professionnels ou amateurs) n'ont pas tort de s'en inspirer, mais ils pourraient au moins avoir l'honnêteté de le signaler de façon claire.

 

Surtout que l'interdiction du plagiat figure expressément dans la déclaration des droits et devoirs du journaliste...

 

Donnez nous votre avis

hoaxbuster
Rédacteur Hoax
mots-clés : Société - Information
0 contribution


Top 10
fond_titre_article