icon_user icon_forum icon_facebook icon_twitter icon_send_message icon_rss

Société
fond_titre_article

Bébé brûlé

3 cents par transfert. Voilà ce que promet de verser un généreux donateur anonyme pour payer l’opération d’un bébé grièvement brûlé.

Faux Faux
01/09/2005 Par hoaxbuster
Pertinence
Hoaxbuster_etoile_noire_vide Hoaxbuster_etoile_noire_vide Hoaxbuster_etoile_noire_vide Hoaxbuster_etoile_noire_vide

La petite fille sur la photo s’appelle Olenka Kuczma. Cette jeune polonaise a été grièvement brûlée dans l’incendie de sa maison en juin 2005. Cette histoire tragique est le point de départ réel de ce nouvel hoax à l’odeur de déjà vu.

Effectivement le contenu du message n’est pas sans rappeler celui du célébrissime hoax « Rachel »  (mascotte du site hoaxbuster) :

  • Un enfant malade ou souffrant
  • Une famille incapable de payer l’opération qui permettrait de sauver leur enfant
  • Un donateur prêt à financer l'intervention chirurgicale coûteuse contre un simple transfert de mail

Il est bon de rappeler qu’aucun organisme, qu’il soit fournisseur d’accès Internet, hébergeur d'adresse mail, la CIA, les RG… n’est technologiquement capable de comptabiliser le nombre de transferts d’un message précis.

De plus au fur et à mesure des transferts, l'objet, le titre, le texte et les signatures seront modifiés volontairement ou non au fil ddu temps (d’où le nombre important de variantes des hoax les plus célèbres).

Imaginons également que chaque personne transfère le message à 10 personnes...  Dès le dixième niveau de transfert, 100 milliards de messages auront transité sur le réseau. Soit 3 miliards d’euros (!) pour la petite Ola (de quoi payer de nombreuses opérations à des enfants, non ?).

Par ailleurs, d'un point de vue pûrement moral, il semble tout simplement impensable qu'un enfant puisse bénéficier d'un soutien mondial alors que des millions vont mourir sans avoir pu bénéficier du moindre sourire (sur quels critères peut-on choisir un enfant plutôt qu'un autre ?). Pour cette raison les acteurs du net susceptibles de participer à un mouvement humanitaire ou de solidarité, opteront systématiquement pour le financement d'un organisme (quelle que soit sa taille) plutôt que de rendre possible l'opération d'un seul et unique enfant...

En transférant ce genre de message, on a l’impression d’effectuer une bonne action. Pourtant ce petit clic, tellement anodin et simple, ne profite finalement qu’aux spammeurs qui se régalent en récupérant de nombreuses adresses e-mails lors de ces milliers d'envois groupés. Et pendant ce temps, des personnes ont réellement besoin de soutien.

Sources :

 

 

Donnez nous votre avis

hoaxbuster
Rédacteur Hoax
mots-clés : Société - Rumeur
0 contribution


Top 10
fond_titre_article