Hoax

Onglets principaux

Test du serial killer

Type :

Légende urbaine

En circulation depuis :

Mai 2002

Statut :

Faux
Comment détecter les crédules ?
Votre voisin est-il un serial killer ? Un test permet de le démasquer en quelques secondes. Le seul risque : vous ridiculiser... Heureusement, ça ne tue pas !

Vous aimez HoaxBuster ? Adoptez-le pour 1 euro !

Définir un profil de psychopathe en une question. Le rêve de tout profiler qui se respecte pourrait bien se concrétiser suite à ce message en circulation. C'est ce que voudrait nous vendre ce nouveau hoax d'outre-atlantique.

 

Depuis une trentaine d'années, le mythe du tueur en série s'est installé en France.

Ce phénomène revient de manière récurrente dans les nouvelles légendes urbaines qui reflètent les peurs de notre société (cf. articles sur le Dépeceur de Mons et sur le tueur en série des chatrooms).

 

Il fallait bien que quelqu'un propose "l'arme absolue" pour démasquer ces monstres.

Voici donc ce pseudo-test, qui nous vient une fois de plus d'Amérique.

 

Pour en avoir le coeur net, nous avons demandé un avis eclairé au Dr Sylvianne Spitzer, psychologue, criminologue, criminaliste, victimologue et présidente de l'Association Nationale des "Profilers" et Analystes Criminels :

 

"Les psychopathes sont rarement des femmes. Et, si on fait passer ce test à un homme,à aucun moment il n'y aura identification. De plus, les femmes agissent rarement seules, il y a presque toujours existence d'un(e) partenaire.
Le psychopathe choisit ses victimes au hasard juste sous l'effet d'une montée de pulsion. Il a certes prévu  une agression ("kit de viol" par exemple), mais la victime n'est jamais choisie à l'avance : ni le temps, ni le lieu. Le psychopathe ne tue que pour satisfaire une gratification personnelle (recherche de plaisir mais rarement sexuel). Le psychopathe n'est amoureux que de lui-même, il se considère comme le meilleur, comme étant l'Elu, personne ne peut attirer son attention sauf pour devenir une victime. Le psychopathe ne s'en prend qu'à des inconnus (jamais à des proches)".

 

[ Lire l'interview de Sylvianne Spitzer ]

 

Voilà donc tous nos espoirs anéantis par cette analyse limpide. En conséquence, nous ne saurions trop vous conseillez de ne pas prendre en compte ce petit jeu "psychologique" et surtout d'évitez de perdre vos amis en leur posant des questions ridicules...

 

Sources :

Article par

Nico

Vous aimez HoaxBuster ? Adoptez-le pour 1 euro !

Mise en ligne :

30 Juillet 2004

Dernières mise à jour :

30 Juillet 2004
Average: 3.6 (22 votes)