Hoax

Onglets principaux

Le fantasmobile

Type :

Rumeur

En circulation depuis :

Janvier 2013

Statut :

Faux
A quand le smartphone qui fait le café ?
"Un OS qui rend notre mobile étanche", "un smartphone consomme autant qu'un frigo"... Jusqu'où sommes-nous prêts à fantasmer nos portables ?

Vous aimez HoaxBuster ? Adoptez-le pour 1 euro !

Il y a 10 ans, un téléphone ça servait à téléphoner ! Et on s'émerveillait devant cette toute nouvelle technologie qu'était le réseau GSM...

Il y a 20 ans, il fallait un compte en banque solide pour être joignable n'importe où et pouvoir joindre n'importe qui n'importe quand car cela requerrait un téléphone satellite.

Il y a 30 ans, la téléphonie mobile relevait de la Science-Fiction et on regardait avec incrédulité les Bodgdanov nous présenter ce drôle d'objet sans fil digne des scénarios avant-gardistes les plus fous !

 

Homo Connecticus

 

Aujourd'hui, allez expliquer à un enfant qu'il fallait se synchroniser pour avoir une conversation téléphonique, qu'internet et les réseaux sociaux, ben... ça n'existait pas !

Pire encore : allez lui expliquer qu'on le vivait très bien et que ça ne manquait à personne.

 

C'est ainsi ! Et le besoin ayant été créé, les créatifs les plus irresponsables se sont mis à l'œuvre alors que parallèlement, nos téléphones devenaient de puissants ordinateurs et d'incroyables boîtes à outils !

On trouve des applications par millions, du GPS pour voiture au niveau de maçonnerie en passant par la messagerie électronique, la fonction baladeur, l'appareil photo/caméra...

 

 

Le tout connecté 100% du temps en WiFi ou en 3G/4G pour arriver à l'objectif ultime : anticiper nos besoins !

 

   - "Hé, t'es près de la boulangerie, n'oublie pas d'acheter une baguette !"

   - "Oh ta g..."

 

Oui, l'homo connecticus parle à son téléphone, c'est ainsi qu'il va donner naissance à une nouvelle espèce...

 

Homobilus Addictus

 

Plus qu'un téléphone, il est devenu un "compagnon" au quotidien.

On en est tellement accroc qu'un nom vient d'être inventé pour qualifier ce nouveau mal de notre société qu'est la peur d'être séparé-e de son téléphone mobile : la nomophobie.

 

Devenu le principal témoin de notre vie, le portable renferme aussi nos secrets les plus inavouables ; du coup, il est devenu la source de preuve number one de notre infidélité...

 

Cela rend la relation avec l'objet ambiguë : on le craint mais on ne peut (plus) s'en passer...

Ce qui se traduit par une vision fantasmée, parfois délirante... et qui fait le lit des rumeurs et légendes qui sont colportées sur ce drôle d'animal de compagnie - d'aucuns diraient tamagoshi - que l'on sort de sa poche plusieurs fois par jour pour jouer, surfer, lire, écouter de la zik, photographier et parfois même... téléphoner !

 

Homo Credibilis

 

C'est ainsi que l'on se met à "croire"...

Croire que notre smartphone est bien plus qu'un circuit électronique : qu'il est vivant, qu'il a une âme et que ses fonctionnalités peuvent sans cesse nous surprendre.

Et le processus est facilité par l'isolement car paradoxalement : plus on est connecté et plus on est isolé !

 

Comme dans toute bonne société de consommation qui se respecte, les médias et la pub encouragent cette vision magique qui altère notre jugement. Ce qui peut expliquer pourquoi notre sens critique peut défaillir et même s'absenter...

 

Et tels le yin et le yang, quand l'esprit critique faiblit, les légendes prennent vie et viennent alimenter un Netlore en pleine effervescence, et ce depuis le début d'internet.

Voici donc un florilège des rumeurs (principalement anglo-saxonne) à propos des smartphones que l'on peut trouver en ce moment sur la toile...

iOS 7 rend l'iPhone étanche

 

Ne riez pas, c'est une blague qui a coûté cher à certains !

Cette pub particulièrement bien faite car elle imite assez bien le style de la marque a trompé de nombreux utilisateurs, notamment sur les réseaux sociaux.

Bien qu'évidemment fausse, certains ont cru que le dernier Operating System d'Apple protégerait les "circuits sensibles" et permettrait aux iPhones de pénétrer les liquides sans dégât... Surtout quand des blagueurs du net en font la démo :

 

 

Recharger son smartphone au micro-ondes

 

Non, mauvaise idée, ne vous amusez pas à faire cela chez vous... Même si vous êtes un cascadeur expérimenté.

Comme l'ont démontré nos confrères de Hoax-Slayer, votre micro-ondes ne rechargera pas votre smartphone ! Vous perdrez votre mobile et peut-être même votre micro-ondes mais la batterie ne prendra pas 1 %.

 

Si la solution écolo de recharge avec des feuilles de ficus était fantaisiste, au moins elle ne risquait pas de vous péter à la figure...

 

Un smartphone consomme plus qu'un réfrigérateur

 

"Annuellement, un iPhone consomme plus d'électricité qu'un réfrigérateur" : c'est ce qu'affirme Mark Mills, CEO de Digital Power.

 

Ce qui a eu le don d'énerver Jon Koomey, une sommité  mondiale en matière de consommation électrique du net, qui a procédé à un debunking en règle. En grattant un peu, on s'aperçoit même que Mills avait déjà fait le coup en 2000 avec le Palm Pilot selon un article du HuffPost. Il aurait ressorti son étude douteuse et aurait remplacé le nom du PDA par celui du tout dernier mobile de la marque à la pomme...

 

Des données privées cachées dans nos photos

 

Ah, enfin une rumeur qui s'avère exacte !

Ceux qui font un peu de photo savent que des métadonnées sont contenues dans les images numériques.

Originalement pour permettre d'identifier des informations utiles pour les pros comme le type d'appareil, le temps d'exposition, d'ouverture, etc...

 

Mais depuis l'arrivée des puces GPS dans les smartphones... Une nouvelle information a été ajoutée : la géolocalisation !

Ce qui peut poser un problème de confidentialité et d'anonymat si on poste les photos telles quelles (sans en enlever les métadonnées) sur les réseaux sociaux, comme l'explique David Emery, notre confrère américain de UrbanLegends.

 

 

C'est précisément cette mésaventure qu'a connu John McAfee, le fondateur de la société anti-virus du même nom !

En exil au Guatemala fin 2012 car recherché dans le cadre d'une sombre histoire d'homicide, il reçoit la visite de deux journalistes de Vice qui vont publier une photo sans en retirer les métadonnées. Les reporters gaffeurs poussent même le vice à agrémenter leur exploit de la légende : "Là maintenant, on est avec John McAfee, bande de blaireaux !"

 

Ce qui a permis aux autorités de localiser le fugitif qui sera arrêté et extradé vers les States (source : Rue89).

Qui c'est le gros blaireau ?

Article par

Nico

Vous aimez HoaxBuster ? Adoptez-le pour 1 euro !

Mise en ligne :

30 Septembre 2013

Dernières mise à jour :

30 Septembre 2013
Average: 3.4 (29 votes)