Interviews

Onglets principaux

Lazarus
Qu'est-ce que le projet "Mirages" et d'où vient cet étrange porte-parole de la pensée critique qui nous interpelle en cet an de grâce 2012 de la fin des temps ?

Vous aimez HoaxBuster ? Adoptez-le pour 1 euro !

Bonjour Lazarus, pouvez-vous vous présenter brièvement ?

 

Qu'importe qui je suis. On attribue toujours trop d'importance à la personnalité de ceux qui s'expriment. D'où mon anonymat. D'autre part, celui-ci me sert de métaphore. Si vous regardiez un journal télévisé présenté par une personne anonyme et masquée, croiriez-vous ce qu'elle vous annonce ? Sans doute que non. Or vous connaissez son visage et son nom et cela ne vous apprend rien de plus. Rien sur la fabrication de l'information, sur les opinions, les fréquentations, la formation des journalistes.

Tous, nous jouons un rôle, une performance sociale, selon que l'on soit riche ou pauvre, homme ou femme, jeune ou vieux. Mon masque neutralise cette performance et nous invite à y réfléchir. A douter...

Si vous désirez connaître les valeurs que je défends, je pourrais épingler l'humanisme, la libre-pensée, l'Egalité, la pensée sceptique, matérialiste (au sens philosophique) et libertaire, le féminisme, le pacifisme, la démocratie réelle et le refus de la haine, de toute forme de violence et de domination, de racisme, de sexisme, de consumérisme aussi.

 

 

A quoi votre pseudonyme "Lazarus" fait-il référence ? N'y a-t-il pas une contradiction à choisir un personnage biblique pour un zététicien ?

 

(rires) Mon nom ne vient pas du tout des évangiles. Il y a plus d'un ou d'une Lazarus. Et vous disant cela je vous mets sur la voie.

 

Votre masque est très similaire à celui des célèbres hacktivistes... Êtes-vous un "anonymous" ?

 

Non, je suis un anonyme évidemment et j'ai plutôt de la sympathie pour le mouvement des anonymous. Leur combat contre la scientologie me semble fondamental. Mon masque provient en fait de la commedia dell'arte. S'il vous fait penser à celui de V, cela ne me dérange nullement.

 

D'où vient l'idée d'une mise scène normalement utilisée par des adeptes de l'ésotérisme ?

 

On s'amuse comme on peut ! (rires) J'aime bien cette idée qui consiste à prendre la forme opposée à celle que l'on attend. J'aime les gens dont l'apparence ne correspond pas à ce qu'ils sont. J'aime les paradoxes. Jouer avec les codes des images ésotériques du film de genre ou de la télévision (et de son goût très commercial pour le paranormal) me semble une bonne idée. Honnêtement, tout cela ne vient pas de moi. Je travaille avec des artistes, réalisateurs, créateurs, monteurs et ils proposent des choses. Je ne suis pas un artiste, mais j'aime leur compagnie.

 

Pourquoi parler russe et se faire traduire avec une voix trafiquée ?

 

Je ne comprends pas votre question à propos de ma langue maternelle (qui n'est pas le russe d'ailleurs).

La voix masquée est utilisée pour que l'on ne puisse pas reconnaître ceux qui me doublent en français (ils sont plusieurs d'ailleurs).

 

Quel est l'objectif du concept "Mirages" que vous avez initié et quels moyens autre que le site internet allez-vous mettre en œuvre ?

 

Actuellement, il y a donc le site principal, une vingtaine d'éléments vidéo ou interactifs qui sont repris notamment par le site de Libération, il y a le blog sur owni, le jeu (en sept niveaux), un dialogue sur la page facebook qui me sert de forum, le fil twitter. Il y aura bientôt deux films d'une heure environ lancés comme un défi. On m'a récemment montré des programmes télévisuels (notamment en France mais pas seulement) qui m'ont scandalisé, surtout de la part du service public. On y racontait des horreurs sur le suaire de Turin, les miracles religieux, les soit-disant pouvoirs de l'esprit (les guérisseurs, la radiesthésie, les sourciers etc). Cela m'a donné envie de poursuivre l'expérience avec deux films qui y répondront et que vous pourrez voir avant l'été, je vous le promets.

 

L'important pour moi n'est pas d'asséner des vérités toutes faites mais de faire réfléchir sur la méthode. Il est important, d'un point de vue démocratique même, que nous apprenions tous à remettre nos certitudes sur l'établi de la pensée tous les jours ! La pensée sceptique peut nous y aider. Et sans cela, on arrive à des situations, comme dans votre pays, où les stéréotypes poussent des millions de personnes à tomber dans les filets de porteurs de haine (je parle de politique).

 

L'être humain a ceci de particulier qu'il est capable d'accumuler du savoir qu'il transmet de génération en génération. Faire fi de cela est une faute éthique. Je me fais donc héritier des lumières en ce sens.

 

 

Quelles sont les personnes qui vous accompagnent dans cette démarche ?

 

Vous comprendrez qu'ils restent anonymes comme moi à ce stade. J'ai contacté un réalisateur et producteur de films documentaires car je voulais financer un film sur la pensée sceptique. C'est lui qui m'a proposé de lancer une expérience beaucoup plus ambitieuse. Lui et son équipe ont trouvé des moyens supplémentaires et ont constitué tout une équipe. Plein de gens très talentueux que je ne saurais remercier suffisamment. Tous ignorent mon identité et nous communiquons à distance. Il va de soi qu'à un certain moment de l'expérience, nous révèlerons leur identité pour qu'ils soient tous reconnus à la juste mesure de leur travail. En ce qui me concerne, je resterai définitivement anonyme.

 

Connaissiez-vous HoaxBuster auparavant et quel regard portez-vous sur notre ressource ?

 

Quelle question ! Ne soyez pas si modeste ! (rires) Je vous ai souvent consulté. Vous faites un travail salutaire. Je vous en remercie du fond du coeur. De toute évidence, la Raison guide vos pas...

 

Les liens...

Interview réalisée par

Nico

Vous aimez HoaxBuster ? Adoptez-le pour 1 euro !

Propos recuelli le

25 Avril 2012