Hoax

Onglets principaux

Vaccination par avions en Australie

Type :

Désinformation

En circulation depuis :

Décembre 2013

Statut :

Faux
Avion vaccinateur sur l'Australie !
Attention, des agents pathogènes vont descendre du ciel en Australie... Info ou intox ?

Vous aimez HoaxBuster ? Adoptez-le pour 1 euro !

"Tout ce que je dis trois fois est vrai."  disait Lewis CARROLL dans la Chasse au Snark :

  • ils vont vacciner de force les populations par avion
  • ils vont vacciner de force les populations par avion
  • ils vont vacciner de force les populations par avion

 

Et voilà, ayé, c'est vrai ! Ce raisonnement simpliste est fait chaque jour par des milliers de gens sur le net.

 

Si Wikistrike, Chaos Contrôle, La Voix Libre, et toute une tripotée de sites auto-proclamés "alternatifs"  (entendre, "non contrôlés par les gouvernements") le disent, alors c'est forcément vrai ! Puisque les gouvernements mentent et que les médias sont à leur botte, seuls ceux qui s'auto proclament "détenir la vérité non officielle" peuvent la dire...

 

Dernière "alerte" alternative à la mode : l'entreprise américaine PaxVax aurait été autorisée à larguer par avion sur une bonne partie de l'Australie un agent pathogène, sous prétexte de lutter contre le choléra... Nul doute que les kangourous en toussent déjà !

 

Sauf que le gouvernement australien et la presse non-"alternative" n'ont pas vraiment la même vision des choses.

 

La société PaxVax a bien développé un vaccin contre le choléra (vaccin OGM basé sur une souche vivante de choléra, le virus étant désactivé par modification génétique). Le plus drôle c'est que PaxVax n'invente rien puisque le vaccin en question existait préalablement et était commercialisé sous le nom "Orochol" par la société Berna. Utilisé sans problème depuis des années sur l'homme, le laboratoire Berna Products a arrêté de le produire en 2010, ce qui a permis à PaxVax de récupérer le brevet et obtenu l'autorisation du gouvernement australien de le tester de nouveau sur des volontaires (1.000 personnes devant se rendre dans un pays touché par le choléra).

 

Le vaccin en question, ne sera évidemment pas diffusé par les airs mais par voie orale (un sirop quoi) ! Une procédure clairement plus sûre et nettement moins aléatoire pour vérifier son efficacité par la suite.

 

Les questions a se poser sont :

  • pourquoi un vaccin existant qui n'est plus commercialisé, le serait de nouveau par un autre labo ?

 

La réponse est vraisemblablement à chercher dans les bénéfices que pourraient engranger PaxVax ! En effet, ce vaccin étant efficace pendant trois mois, il n'a guère d'intérêt auprès de populations soumises chaque jour aux ravages du choléra (sauf à imaginer que les personnes avalent le produit tous les 3 mois, ce qui coûterait une fortune... dans les pays où sévit cette maladie). Par contre, proposé à des populations riches vivant dans des pays où le choléra n'existe plus, il est facile d'imaginer que toutes les personnes prévoyant de voyager dans un pays contaminé seront potentiellement intéressées par une solution temporaire leur permettant de voyager sereinement.

 

  • comment être absolument sûr que le vaccin ne va pas être administré par les airs ?

 

En voilà une bonne question, hein ? Hé bien, soit le labo teste son vaccin sur une population aléatoire et jamais en contact avec le choléra (cas de la dispersion par avion en... Australie), soit il le teste sur des personnes connues, préalablement recensées et en instance de voyage vers une destination où le choléra subsiste (cas où la solution serait administrée par voix orale sur des volontaires).

 

Sur cette base on ne peut plus factuelle, à chacun de se faire son opinion...

 

  • Oui mais si c'est ça, alors pourquoi cette info circule t-elle ?

 

Hum... hum... Là, il faut sans doute poser la question à ceux qui soutiennent mordicus l'hypothèse de la dispersion par avion, nul doute qu'ils ont tout un tas de réponses déjà prêtes, notamment :

 

  • les médias sont à la botte des gouvernements
  • les gouvernements mentent
  • donc, par définition, tous les médias mentent, sauf ceux qui présentent des info "non officielles"
  • conclusion : seuls ceux qui prétendent que ce vaccin sera diffusé par avion disent la vérité (CQFD)

Article par

Frédéric - HoaxTeam

Vous aimez HoaxBuster ? Adoptez-le pour 1 euro !

Mise en ligne :

4 Février 2014

Dernières mise à jour :

4 Février 2014
Average: 3.3 (19 votes)