Hoax

Onglets principaux

TransAtlantys

Type :

Information

En circulation depuis :

Mai 2005

Statut :

Faux
Tunnel transatlantique
Un énorme chantier de 11 ans débutant en juin devrait nous permettre de rallier Paris à New York en passant sous l'océan... dès juin 2005 !

Vous aimez HoaxBuster ? Adoptez-le pour 1 euro !

Depuis le temps qu'on vous répète que le marketing viral va envahir nos écrans, il fallait bien que cela arrive et que les créatifs publicitaires s'en emparent enfin "officiellement".
Après les magistrales campagnes de pub du "projet Blair Witch" et de la "Volvo S40", c'est peut-être au tour de Voyages-sncf de récupérer le filon et de se lancer dans l'aventure.

 

En effet, bien que directement liée au transporteur national, l'agence de voyages en ligne propose la vente de billets d'avion. Les responsables marketing auront donc pu miser sur un concept simple qui ferait d'une pierre deux coup. Niant toute implication dans l'aventure, on voit cependant mal comment le voyagiste pourrait ne pas être au courant de l'initiative de l'agence DBB Digital. Cette grosse campagne permettant à la fois de faire :

  • de la publicité pour la marque
  • découvrir le service de vente de billets d'avions

 

Plusieurs faits sont avérés :

  • le nom de domaine transatlantys.fr appartient à voyages-sncf.com.
  • le site hoax transatlantys.com appartient lui à l'agence DDB
  • voyages-sncf.com propose la vente de billets d'avions
  • Le lien "contact" de transatlantys.com renvoie directement les e-mails sur le domaine transatlantys.fr (donc chez voyages-sncf.com).

En créant un site "canular" supporté par une campagne de com adéquate, l'agence va générer le transit de milliers de mails sur le sujet et surtout inciter les internautes à visiter le site. En effet, une fois ferrés (et oui, c'est de bon ton), ils n'auront plus qu'à s'inscrire pour participer à l'étrange concours, sans oublier d'inciter 3 de leurs contacts à venir sur le site... Les internautes sont donc amenés à faire de la pub bénévolement pour un site commercial, dans la bonne humeur, l'ambiance parodique et le deuxième degré...

 

Le concours proposé sur le site offre des voyages transatlantiques... en avion. Avouons que la coïncidence est on ne peut plus troublante et, si voyages-sncf.com n'a pas commandé cette campagne de marketing viral, on se demande bien quelle mouche a piqué DDB Digital pour proposer un produit si proche des activités du voyagiste :

 

Un site, trois possibilités :

 

  • 1/ Il s'agit d'une malencontreuse coïncidence, DDB et voyages-sncf ont déposé à quelques jours d'intervalles des noms similaires avec une extension différente sans le faire exprès et sans même le savoir. Le fait que l'agence de voyages affiche en parallèle une campagne internet sur la vente de vols à destination de New-York est le pur fruit du hasard. Tout comme l'affichage dans le réseau SNCF(notamment RER) des visuels transatlantys.com. Enfin, une mauvaise écriture de l'adresse de contact redirige bêtement les messages vers voyages-sncf.com.
  • 2/ Voyages-sncf a demandé à DDB de lui concocter une campagne de marketing virale qui associerait l'idée du train et de l'avion pour traverser l'atlantique en lui suggérant d'utiliser un nom qu'elle va déposer en .fr.
  • 3/ DDB utilise sciemment un nom de domaine via l'extension en .com que voyages-sncf n'a pas eu le temps de déposer, ce qui est pour le moins ballot. Reste à savoir pourquoi cette agence de pub se met soudainement à offrir des voyages transatlantiques en avions.

Une chose est sûre, c'est qu'une telle campagne nécessite des moyens très importants et qu'il n'est pas du ressort du premier venu de pouvoir s'offrir une telle vitrine. Internet est un vecteur de communication commerciale sensationnel mais cette méthode de vente connaît parfois des dérives à la limite de l'honnêteté et de la légalité. En effet,  pour certains annonceurs, tous les coups sont permis et la publicité mensongère ou la désinformation tiennent souvent la barre dans le marketing viral auquel l'internaute moyen est soumis.

 

Notons pour être honnêtes, que dans le même temps, par un indéniable effet collateral, HoaxBuster.com voit son trafic augmenter de manière spectaculaire, grâce... au marketing viral ! En effet, combien parmi nous ont déjà reçu le fameux mail "C'est un hoax ton truc, va donc voir sur HoaxBuster". La preuve : comment êtes-vous arrivé sur cette page ?

 

Le plus fort dans tout ça : faire afficher par les principales régies pub des bandeaux pour voyages-sncf.com. Double effet kiss-cool, pendant la lecture même de l'article, vous tombez sur une pub pour les vols à prix réduits proposés par l'agence. Avouez que ça a carrément de la gueule pour une non-stratégie...

 

TransAtlantys.com : un hoax ?

 

  • Enorme contradiction sur le produit annoncé : on nous parle d'un tunnel et pourtant, on peut apercevoir les fonds marins (sans parler de l'obscurité totale régnant à de telles profondeurs)
  • La "gare" supposée de départ serait situé à Trebistel. Village inconnu à ce jour.
  • Le président se nomme Jean-Luc Stefenson, or le premier train pour voyageurs : le "Rocket", mis en service en 1827, était la création de Mr George Stephenson. De plus, contrairement à ce qu'annonce le site, aucun M. Stefenson n'a jamais été lauréat du concours Lépine pour l'invention de la cafetière électrique.
  • Aucun gastéropode ne porte le nom d'Antéanelus (cf. interview du biologiste). De manière générale, les interviews sont au second degré (le restaurateur déjà en place, Sophie dont la seule qualité est d'être bilingue, etc...)
  • Aucune trace du "Mc Kenzy (sic) office of human and technological engineering society".
  • Aucun détail sur la technique employée pour atteindre de telles vitesses sous l'eau ni sur les contraintes liées à la profondeur (pression).
  • Dans le réglement du jeu concours proposant de faire partie des "pionniers", le texte suivant devrait nous mettre la puce à l'oreille :
    "Ces billets seront valables uniquement dans la limite de disponibilité des places dans les classes appropriées. Les transferts à destination ou en provenance de l’aéroport ne sont pas compris dans la dotation. Date de voyage : du 15/06/05 au 31/12/05, hors vacances scolaires. Date limite de réservation : 15/09/2005." Et oui, dans le cadre d'un concours surveillé par huissier de justice, plus de blague possible.
  • Et enfin, il est bien évident que les média se seraient fait l'écho d'un projet aussi colossal et révolutionnaire sur le plan technique. Rappelez-vous les interminables tergiversations d'avant le tunnel sous la manche.

Le marketing viral est maintenant un vrai business et certains en ont fait leur spécialité comme par exemple le site 3TOON affichant fièrement le concept : "Faites passer votre message grâce à l'humour et à l'excellence technique de nos productions !"

 

Ce qui peut parfois être regrettable, c'est que tout ceci participe malgré tout à la désinformation régnant sur internet. De plus, l'amalgame est fait entre les divers moyens utilisés pour une campagne de marketing viral :

 

Afin d'en savoir un peu plus, nous avons contacté l'attachée de presse de l'agence de communication en charge de la campagne (DDB Digital) ainsi que l'ensemble des contacts répertoriés sur différentes sources et attendont leurs réactions. En attendant, on vous propose encore mieux que le tunnel transatlantique : la téléportation... des hoax directement dans la poubelle !

 

Campagne terminée : Bilan, il s'agissait bien d'une pub pour promouvoir la vente de billets d'avion via voyages-sncf !

 

Articles liés :
- Demain la Veille
Neckermann Voyages
ChampagneChâteau Margaux
- Portables Nokia et Ericsson

 

Exemples de campagnes similaires :
- Volvo S40
- Lesieur

 

Sources :
TransAtlantys - site officiel

Article par

Nico - HoaxTeam / Guillaume - HoaxBuster.com

Vous aimez HoaxBuster ? Adoptez-le pour 1 euro !

Mise en ligne :

24 Mai 2005

Dernières mise à jour :

24 Mai 2005
Average: 3.5 (2 votes)