Hoax

Onglets principaux

Tissus humains pour produits cosmétiques

Type :

Mise en garde

En circulation depuis :

Mars 2015

Statut :

Faux
Madame rêve...
Toujours prompts à s'ériger en ardents révélateurs de l'info vraie les réseaux sociaux se dressent contre un nouveau scandale... périmé depuis 2009 !

Vous aimez HoaxBuster ? Adoptez-le pour 1 euro !

Censé avoir été publié en mars 2013, l'article du site aufeminin.com "des cadavres chinois recyclés en produits cosmétiques pour l'Europe !" fait un véritable carton sur les réseaux sociaux en mars 2015.

 

Pourquoi deux ans après sa supposée mise en ligne ? Ca on l'ignore totalement. Ce qu'on sait de manière certaine en revanche c'est qu'il est bidon de A à Z mais rapporte beaucoup d'argent au magazine en ligne.

 

Un article bidon ?

 

En fait, l'auteur a allègrement repompé un article du Guardian en l'introduisant ainsi :

[selon une récente enquête...]

 

Ce faisant, et bien que les dix-sept lignes de l'article soient parsemées de quinze autres liens, elle oublie malencontreusement d'inclure celui vers l'article initial du Guardian. C'est ballot, ceci aurait évité à l'internaute à peine remis du choc provoqué par cette "bombe publiée le 6 mars" d'avoir à fouiller les archives du Guardian par lui-même. Ce que nous avons fait :

 

[capture écran moteur de recherche interne Guardian]

 

Et en effet, stupeur et tremblements, le Guardian a bien publié un article faisant état de produits cosmétiques à base de collagène prélevé sur des tissus humains. Sauf qu'il date de septembre 2005 ! Bon, déjà, c'est complètement raté pour :

  • la récente étude
  • la bombe publiée le 6 mars

 

Mais admettons, l'obsolescence d'un article ne doit pas empêcher le journaliste de lancer une alerte quand  celle-ci pourrait s'avérer profitable à tous, non ? Oui mais non.

 

Il suffit de lire les premières lignes de l'article initial pour comprendre qu'il ne s'agit pas d'une pratique à grande échelle mais d'une seule et unique société chinoise qui a été dans le viseur de l'enquête du Guardian.

[UNE société chinoise utilise de la peau prélevée sur les corps...]

 

Bon soit, l'histoire n'est pas récente puisqu'elle date de dix ans et il ne s'agit pas d'une pratique à grande échelle, mais quand même il y a moyen de s'offusquer, non ? Bah en fait... Non, même pas.

 

Une fois encore c'est l'auteur du torchon mis en ligne par Aufeminin.com qui se tire une nouvelle balle dans le pied en précisant :

"En Europe, le marché de l’industrie cosmétique et de la chirurgie esthétique reste très peu réglementé. Malgré des contrôles obligatoires dans l’Union Européenne, ces produits importés ne sont soumis à aucune charte."

 

Contrairement à ce qu'elle affirme, le marché de l'industrie cosmétique est aujourd'hui très réglementé en Europe. Par contre, il faut reconnaître qu'il ne l'était pas autant quand le Guardian a publié son article !

 

Ironiquement, c'est probablement les plaintes déposées suite à cette enquête qui ont conduit les législateurs à couvrir ce domaine. Quoiqu'il en soit, voici ce que n'importe quel journaliste débutant (ou même l'internaute de base puisque l'info est publique) peut découvrir concernant la législation européenne sur les produits cosmétiques (refonte récente de 2009) :

 

Liste des substances interdites dans les produits cosmétiques

[extrait ligne 416 : Cellules, tissus ou produits d'origine humaine]

 

Dans les faits, en Europe, les cellules, tissus ou produits d'origine humaine sont interdits en cosmétique depuis 1995.

 

En résumé l'article partagé en 2015 et en provenance de Aufeminin.com :

  • date de 2013
  • repompe un article de 2005 en le faisant passer pour "récent"
  • laisse entendre une pratique courante
  • est complètement faux concernant la législation européenne

 

Mais quel est donc le but recherché ?

 

Oh, trois fois rien. Il s'agit même d'une pratique en vogue sur le web : se faire un max de blé sans se poser de questions ! Ainsi, si l'article contient pas moins de quinze liens, tous sans exception dirigent vers d'autres articles du même magazine alors qu'ils ne sont en aucun cas liés le sujet (voir ci -dessous) :

  • la collection make-up de Dita Von Teese (sur "cosmétique")
  • la marionnette de Matt Pokora aux guignols (sur "journalistes")
  • Sandra Bullock et la chirurgie esthétique ( sur "esthétique")
  • Injection de collagène contre les rides (sur "collagène")
  • Le défilé Jason WU Ah (sur "Chine")
  • etc...

 

En attirant les internautes vers de nouvelles pages, le magazine multiplie les vues pour une visite et donc les affichages publicitaires (et donc son chiffre d'affaire). Avec une fréquentation revendiquée de plus de 14 millions de visites par mois, Aufeminin.com peut négocier des reversements très intéressants avec les annonceurs du magazine (et ce d'autant plus que le site possède sa propre régie). Les plus grosses rémunérations sont celles provenant des habillages de site (quand tout le site est encadré par une pub pour un produit). Or, quelle particularité a l'article en question ? Oui, un magnifique habillage (non-capé) pour... des produits cosmétiques aux ingrédients 100% naturels.

 

Tout laisse donc à penser qu'il s'agit d'un article commandé par la direction de la rédaction à son auteur. "Trouve-moi n'importe où un sujet propre à faire le buzz sur les produits cosmétiques, colle un titre bien raccoleur et remplis-le d'un max de liens vers des articles de chez nous !"

 

Comme aurait dit Shakespeare, "Much ado about nothing"... mais voilà un exemple typique de comment, sous couvert d'article à l'air journalistique, un magazine met en ligne un publi-rédactionnel bourré de mensonges à destination des pigeons. Et ainsi naquit la nouvelle légende urbaine des produits cosmétiques à la peau de mort (et pendant ce temps-là, les médias continuent de se demander pourquoi les gens les croient de moins en moins...).

 

[remerciements à : Gil et Michaël pour leurs promptitude | membres du groupe Hoaxbuster | Christine pour le lien vers la législation Union Européenne]

Article par

Michaël, Gil, Guillaume - Hoaxteam

Vous aimez HoaxBuster ? Adoptez-le pour 1 euro !

Mise en ligne :

17 Mars 2015

Dernières mise à jour :

17 Mars 2015
Average: 4.4 (19 votes)