Hoax

Téléphone en charge

Type :

Mise en garde

En circulation depuis :

Octobre 2007

Statut :

Faux
Allô maman, bobo !
Répondre à un téléphone cellulaire en charge comporterait un risque mortel... Censure du lobbying de la téléphonie mobile ou légende urbaine ?

Vous aimez HoaxBuster ? Adoptez-le pour 1 euro !

Le message nous fait l'électrochoc escompté !
Comment ne pas se sentir concerné ? De nos jours, tout le monde ou presque possède un téléphone mobile et répondre à un appel, appareil est en charge, est on ne peut plus commun... Et si ce geste insignifiant à nos yeux comportait réellement un risque énorme ?
Pourquoi cette histoire nous semble-t-elle plausible ? Pourquoi a-t-on envie d'y croire ?

 

L'inconscient et le subconscient nous jouent parfois bien des tours : le premier préjugeant une situation en se basant sur nos acquis enfouis au fond de notre conscience, le second prenant le contrôle de nos actions immédiates presque à notre insu.

 

On se remémore ainsi vaguement :

  • Qu'un grand constructeur a rappelé des millions d'ordinateurs portables en raison de batteries défectueuses.
  • La controverse sur la dangerosité des téléphones portables qui est toujours d'actualité... La réelle nocivité des ondes émises par nos GSM n'ayant pas été prouvée, pourquoi ne pas se rabattre sur leur système de recharge quitte à leur faire un faux-procès !
  • Notre petit côté "conspirationniste" nous pousse même à penser que nos dirigeants, pour des raisons économiques évidentes, n'appliquent pas toujours le "principe de précaution".
  • Rajoutez à cela la satisfaction de sauver tout son entourage d'une morte atroce...

 

Alors on se met à faire des raccourcis faciles et l'e-mail alarmiste est transféré avant même que l'on se soit posé la question de son authenticité et encore moins de sa crédibilité ! Et pourtant...

 

Après investigation, on ne trouve qu'un seul décès dans les circonstances décrites par le message : celui de l'indien K. Viswajith, mort par électrocution en août 2004 alors qu'il répondait à un appel sur son portable en charge.

De nombreux journaux rapportent l'accident, la plupart des sources semblant converger vers le fait que son appareil était défectueux...

 

A la même époque, on recense beaucoup de témoignages décrivant des téléphones ayant pris feu ou ayant explosé, blessant leur propriétaire.

La marque Nokia a dû mener l'enquête car bon nombre de ses appareils étaient concernés, notamment en Asie. Le résultat a révélé que dans la très grande majorité des cas, les batteries utilisées n'étaient pas celles préconisées.

La compagnie fait depuis la guerre aux batteries non conformes et aux contrefaçons bon marché, le préjudice étant double : un manque à gagner certain et une image véhiculée catastrophique !

 

Ce type d'accident est donc improbable en Europe et en Amérique du Nord où les normes en vigueur sont suffisamment contraignantes pour éviter l'import massif de matériel peu fiable. Mais qu'en est-il du reste du monde, notamment l'Asie d'où provient la majeure partie des contrefaçons ?

Cela expliquerait pourquoi la plupart des accidents recensés proviennent d'Inde, de Malaisie ou de Corée...

 

Etudions maintenant la dernière version en circulation de ce message :

  • Quelle crédibilité apporter à un message qui ne comporte aucune information susceptible de prouver son authenticité ? Aucun nom, pas de date ni de lieu.
  • 4 photos d'origine inconnue ; il n'est même pas prouvé que l'oreiller brûlé soit en relation avec la main blessée ou encore que les photos aient un lien quelconque avec le message.

 

A contrario, la version brésilienne foisonne de détails... pour autant pas convainquants :

  • On ne retrouve aucune trace de cet António Ferreira Moita, mort à l'hôpital St. José.
  • Quel crédit scientifique ou journalistique apporter à un membre du personnel d'une ambassade ? Le contexte prête même à sourire : une alerte nationale canadienne pour un mort brésilien... relayée en Afrique !
    Gageons plutôt que la signature figurant au bas du message a plutôt été automatiquement rajoutée lors d'un transfert, Daouda Diop semblant bien exister et avoir ce poste.

 

Et pour finir, une brève recherche sur internet nous montre que ces e-mails sont la traduction littérale :

  • d'un message anglophone datant de fin 2007 pour le premier exemple,
  • d'un message en portugais vieux de 2005 pour le second.

 

Les personnes lançant un hoax se basent sur le fait que l'effet d'annonce est toujours plus important que le démenti.

Vous en doutez ? Imaginez la quantité de personnes ayant reçu ce message : à votre avis, quel pourcentage a fait l'effort de vérifier l'information ?

 

Il faudrait également mentionner, au risque de paraître banal, que tout appareil branché sur le secteur présente un risque ! Personne n'est à l'abri d'un dysfonctionnement de son sèche-cheveux ou son fer à repasser "Made in Bout-du-monde-à-pas-cher" et qui a mal vieilli ou présente un défaut...

 

En conclusion, on peut dire que répondre à un téléphone mobile relié au secteur n'est pas dangereux en soi. Aucun manuel de fabricant ne donne d'ailleurs de contre-indication à l'utilisation en charge (et pourtant, pas fous, ils remplissent leurs notices de tout ce qui pourrait les impliquer de près ou de loin, l'utilisateur informé étant seul responsable de ses actes).

Par contre, il est fortement déconseillé d'utiliser une batterie non conforme, contrefaite ou défectueuse car il existe un risque non négligeable de court-circuit. En règle générale, préférez donc les accessoires du fournisseur de l'appareil et qui n'ont subit aucune modification ou dégradation.

 

Alors ne transférez pas ce message qui pourrait bien finir par créer un court-circuit et faire exploser le téléphone mobile ou l'ordinateur portable de vos destinataires...

 

[read this article in english]

 

Sources :
- Snopes
- Urbanlegends
- Dell rappelle 4,1 millions de batteries
- Reconnaître une batterie Nokia contrefaite
- Nokia déclare la guerre aux batteries explosives

Article par

Nico

Vous aimez HoaxBuster ? Adoptez-le pour 1 euro !

Mise en ligne :

12 Février 2008

Dernières mise à jour :

12 Février 2008
Average: 4.3 (57 votes)