Hoax

Onglets principaux

PV - Permis à points

Type :

Rumeur

En circulation depuis :

Novembre 2006

Statut :

Faux
Un point c'est tout !
En voilà une belle astuce : il suffit de payer plus pour éviter de se faire retirer des points... Allez c'est promis, demain l'état rase gratis.

Vous aimez HoaxBuster ? Adoptez-le pour 1 euro !

De par le monde, tout conducteur soumis au barême du permis à point est un sursitaire en puissance. Seulement voilà, pour les petits malins, il y a toujours des moyens de ne pas se voir retirer purement et simplement le permis.

Il y a les techniques légales type stage ou avocat spécialisé ou les techniques moins légales consistant généralement à dénoncer quelqu'un d'autre qui acceptera de porter le chapeau. Mais bon, tout le monde n'est pas crésus et nombreux sont les internautes qui aimeraient bien qu'on leur refile un tuyau pas cher et qui marche. Ca tombe bien, c'est exactement le sujet du message en circulation :

  • Il suffit de payer un tout petit peu plus que la somme due pour bloquer tout le système.

Initialement pensée par les canadiens, la combine se répand sur la toile en empruntant allègrement les fameuses autoroutes de l'information. Du coup, tout le monde ou presque se dit que c'est trop beau pour être vrai mais transfère quand même le plan au cas où il s'avèrerait fonctionner. Bon, désolé ami conducteur mais fini de rêver, c'est effectivement trop beau pour être vrai.

Le bon côté des choses, c'est que l'information à un chouette petit côté "village mondial". En effet, elle mélange des expressions typiquement québecoises avec des pratiques on ne peut plus européennes. Ainsi, au Canada, personne ne perd de point... puisqu'on en donne au conducteur qui commet une infraction, selon un système parallèle au notre. Une fois qu'on a collectionné 15 points, on perd son permis.
 
Ce hoax est donc paradoxal : il donne une recette miracle pour ne pas se voir ôter de points de démérite, appelés officiellement points d'inaptitude, alors que le but de tout conducteur canadien est d'essayer d'en perdre, pas d'en gagner de supplémentaires... Il s'agit là d'un exemple probable de mutation de message. Un robin des bois du clavier européen a transposé cette rumeur, la rendant finalement incompréhensible des deux côtés de l'Atlantique.

Si on rétablit la version originale canadienne, la réponse de Louise Leblond,
Coordonnatrice aux Centre de renseignement du Bureau des Infraction et Amendes du Quebec, est claire : "Dès qu'un jugement est rendu dans le dossier ou bien que nous recevons le montant de l'amende, même si celui-ci est plus élevé, les points de démérites sont appliqués sur le dossier de la personne."

Donc, chauffeur canadien, les points d'inaptitudes sont inscrits dès le rêglement de l'amende ou, le cas échéant, après le jugement. Si vous payez plus que la somme réclamée, vos points vous seront donnés quoi qu'il arrive. Par contre, le Bureau des Infractions et Amendes vous invite à le contacter pour le remboursement de la différence.

Concernant les Européens, la réponse à l'ensemble de nos questions (pour la France) est tellement suffisamment succinte pour qu'on vous la livre dans son absolue intégralité :
"Bonjour,
En France, ce serait impossible.
Cordialement
La direction de la sécurité et de la circulation routières"

Ah, voilà enfin un bel exemple de communication... On sent bien le caractère informatif et pédagogique proche du citoyen. Donc ami citoyen français, c'est impossible, et point.

En fait, les deux systèmes sont distincts l'un de l'autre et payer plus ou payer moins ne changera rien à l'affaire, là aussi, une fois le moment venu, les points s'envoleront bel et bien.

Côté helvète, la question ne devrait même pas se poser puisque le fondateur du site Allopolice.net nous confirme que "le permis à points n'existe pas en Suisse". Et quand bien même l'e-mail circulerait, il ne sera pas inutile de rappeler qu'un contrevenant zélé s'est vu condamné pour "avoir payé son amende de 250 francs suisse en pièces de 5 centimes avec des bulletins différents", rendant ainsi les frais d'encaissement plus élevés que le montant de l'amende. Bilan final : nouvelle amende de 2500 francs suisse pour avoir compliqué les affaires de la justice, ajoutée à l'amende initiale.

Conclusion nette et sans appel : le seul moyen sûr de ne pas gagner ou perdre de point reste de ne pas commettre d'infraction.

Réferences :

Article par

Cécile - Hoaxteam / Guillaume - HoaxBuster.com

Vous aimez HoaxBuster ? Adoptez-le pour 1 euro !

Mise en ligne :

24 Janvier 2007

Dernières mise à jour :

24 Juillet 2007
Average: 4.2 (19 votes)