Hoax

Onglets principaux

Professeur Kuing Yamang

Type :

Humour

En circulation depuis :

Juin 2010

Statut :

Faux
Chinese Toc
Quand un vénérable professeur d'économie chinois critique la France, certains applaudissent... D'autres crient au fake.

Vous aimez HoaxBuster ? Adoptez-le pour 1 euro !

Il serait surprenant, vu son succès, que vous n'ayez pas entendu parler de cette vidéo. On y voit un journaliste interroger un invité, le professeur "Kuing Yamang". Et ce futur prix Nobel d'économie a une vision quelque peu décapante de la France, si l'on en croit les sous-titres...

 

Seul problème, il s'agit d'un faux ! Et son auteur, un certain Yann C., ne s'en est jamais caché, à tel point que nous n'avons eu aucun mal à l'interroger. Voyons, en sa compagnie, ce qui aurait dû vous mettre la puce à l'oreille.

 

D'abord, le nom du soi-disant professeur, visiblement calqué sur celui d'un célèbre gâteau breton. Yann confirme : "je parlais du gâteau Kouign Amann peu de temps avant de lui trouver un nom, j'ai donc "chinoisé" en changeant un peu et en mettant des "g" à la fin. Je précise donc aussi que si j'avais voulu que ce soit pris pour une vraie interview, j'aurais gardé le nom de Monsieur Wu Jianmin (en violet dans la vidéo)."

 

Ensuite, le décor. Pourquoi parler de la France avec de magnifiques vases chinois en arrière-plan ? Pour suggérer que le Français moyen n'a pas plus de cervelle qu'une cruche ? Ne serait-ce pas plutôt le signe que les deux hommes parlent de tout autre chose que d'économie ?

 

Enfin, les sous-titres. Rien ne prouve qu'ils soient exacts, et en effet ils ne le sont pas. Il suffit de poser la question à un vénérable professeur de chinois (Chong QI du CRLAO) pour qu'il vous réponde : "il s'agit bien d'une plaisanterie. La traduction sous titrée est complètement fausse." De nombreux internautes sinophiles l'avaient d'ailleurs remarqué.

 

Dès lors, la conclusion s'impose : le faussaire a pris une vidéo sur le Net, l'a remontée pour faire disparaître les passages qui pouvaient desservir son propos et a rajouté des sous-titres fantaisistes. Ce genre de pratique n'est pas neuf, même si Yann C. ne revendique aucune influence particulière.

 

Mais pourquoi se livrer à une telle plaisanterie ? Quand on lui pose la question, l'auteur du fake répond  : "j'ai juste fait ça pour déconner et accessoirement faire passer certaines idées que je partage avec des potes". Lesquelles ? Notre faussaire explique : "j'ai des idées libérales". Trop d'impôts, trop de fonctionnaires, trop d'aides sociales, trop de fainéants... Tous les classiques du genre y passent en effet, sous une forme qui peut paraître indigne d'un professeur d'économie, même né dans le Thatcheristan... Il reconnaît d'ailleurs qu'il y a là "juste des idées en vrac que mes oreilles ont captées au café du Commerce", mais il estime que c'était nécessaire pour obtenir une efficacité digne d'une bonne publicité : "j'ai juste voulu faire simple avec un texte simple et des idées qui percutent sans trop non plus rentrer dans les détails techniques et/ou économiques, il fallait quelque chose avec une lecture simple et accessible à tous." Ce qui a fonctionné, peut-être même un peu trop.

 

Quid donc des dommages collatéraux ? Par exemple, ce faux ne risque-t-il pas de compromettre les relations franco-chinoises, en présentant des Chinois arrogants envers la Vieille Europe ? Le hoaxer s'en défend : "personnellement je les trouve plutôt sympathiques dans cette vidéo, même s'ils sont moqueurs et quelque peu sarcastiques". Et il ajoute : "ceux qui  voient de méchants Chinois là-dedans sont les mêmes qui disent qu'ils nous envahissent, qu'ils tuent plein de bébés ou qu'ils passent leur vie à manger du chien... Les xénophobes sont de toute façon incurables et ils trouveront toujours des défauts chez les étrangers là où il n'y en a pas. Et puis on n'est pas chez les Bisounours, personnellement je pense que certains Chinois pensent ça de nous, maintenant le débat peut s'ouvrir sur le fait qu'ils ont raison ou non."

 

Bon, mais quid des milliers d'Internaute qui se sont fait abuser ? Yann avoue avoir sous-estimé les réactions qu'allait entraîner sa vidéo : "sincèrement, je ne pensais vraiment pas qu'autant de gens le prendraient pour argent comptant et au premier degré, je suis surpris par la crédulité et la naïveté des gens. De plus je ne pensais pas que ça ferait si vite ces scores d'audience, mais bon. J'ai dit qu'à 1 million sur Youtube, je l'enverrai à nos décideurs". Voilà, vous savez maintenant quel sera le cadeau de Noël de Nicolas...

 

Info suite - 24 juin 2010

Ce hoax prenant des proportions inattendues, l'auteur du fake nous a demandé de retirer son nom de l'article afin de protéger son anonymat.

Article par

Frédéric - HoaxTeam

Vous aimez HoaxBuster ? Adoptez-le pour 1 euro !

Mise en ligne :

17 Juin 2010

Dernières mise à jour :

24 Juin 2010
Average: 4.2 (11 votes)