Hoax

Onglets principaux

Pont New Marseille-Calvi

Type :

Marketing viral

En circulation depuis :

Avril 2010

Statut :

Faux
Le retour de la sardine ?
Un pont reliant Marseille à Calvi ? Peuchère ! Ils sont fous, ces québécois ! Ou alors ils aiment le marketing viral...

Vous aimez HoaxBuster ? Adoptez-le pour 1 euro !

Alain Laperrière, architecte: voilà comment se présente celui qui est à l'origine du méga buzz actuel.

 

Il a apparemment réussi à convaincre Le Post du sérieux de son projet (un pont entre Marseille et Calvi), mais pas le Journal du Dimanche... Ni HoaxBuster.

 

Il faut dire que le site présentant ses... nombreuses "collaborations architecturales" antérieures vient à peine d'être enregistré (le 6 avril 2010), que son nom est inconnu sur le net et que son pont de 300 kilomètres paraît techniquement infaisable en l'état actuel des connaissances humaines.

 

Il faut ajouter qu'après nous avoir promis de répondre à nos questions le 16 avril, le monsieur, prétendant être "en partance pour Rome", a reporté sa réponse au 19 avril, puis au 22 avril. Nous lui demandions notamment des précisions sur son parcours. Ceci dit, rien ne nous empêchait d'aller vérifier ses références par nous-mêmes, et nous l'avons fait.

 

Voici la réponse éloquente de Thom Pratt, du cabinet d'architectes Diamond and Schmitt, auteur du Bahen Centre à Toronto, un des nombreux projets revendiqués par Alain Laperrière :

 

"Je ne connais pas Alain Laperrière. Pour ce que j'en sais, il n'a certainement pas travaillé pour nous.
 
Son site emploie le mot "collaboration".
 
Nous avons travaillé avec un grand nombre d'ingénieurs et autres consultants, mais son nom ne me dit rien non plus de ce point de vue-là.
 
Le pont entre Marseille et la Corse sur son site m'apparait vraiment comme un canular. Je suis sûr que Santiago Calatrava en reconnaîtrait des portions."

 

Et effectivement, la ressemblance entre ce "projet" et le pont Bach de Roda que le célèbre architecte a conçu à la Sagrera, à Barcelone, est frappante.

 

Elle l'est d'autant plus quand on sait que dans l'entretien qu'il a accordé au Post, "Alain Laperrière" se compare à Antonio Gaudi, l'architecte de la Sagrada Familia, toujours à Barcelone.

 

A bien y réfléchir, ce "projet" convoque d'ailleurs toutes sortes de noms étranges : NEW, ou Poséidon et Neptunia, auxquels Laperrière semble tenir comme à la prunelle de ses yeux.

 

Ajoutez à cela certaines phrases du texte de présentation ("ne parlons pas de pont comme le précise Alain Laperrière, mais de lien" ; "Nous ne parlerons plus d'usagers mais de passagers. Nous ne parlerons plus de traversée mais de voyage initiatique"), et vous entrevoyez probablement ce qui se cache derrière ce buzz : du marketing viral.

 

La démarche est connue : on fait naître une rumeur sur un projet incroyable, on peut même l'entretenir en lui donnant des opposants, et, quand elle a atteint le summum de sa diffusion, on révèle qu'il s'agissait en fait d'une façon de promouvoir, par exemple, une nouvelle ligne maritime façon croisière entre la France et la Corse.

 

La SNCF nous avait fait le coup en 2005 avec son Transatlantys qui lui a permis de promouvoir son agence de voyage, gageons qu'une autre société est en train de remettre ça, sur un concept sembable.

 

Quelle société ? Ca, on tient le pari que vous ne tarderez pas à le savoir, quand elle aura décidé de sortir... du tunnel.

 

Mise à jour juin 2010

La compagnie maritime à l'origine de cette campagne de marketing viral a revendiqué la paternité de l'affaire sur son site. Et ses instigateurs ont félicité HoaxBuster d'être, de tous les sites qui ont relayé l'histoire, "le seul à être allé aussi loin dans l'investigation".

Article par

Frédéric - HoaxTeam

Vous aimez HoaxBuster ? Adoptez-le pour 1 euro !

Mise en ligne :

8 Avril 2010

Dernières mise à jour :

21 Avril 2010
Average: 3.4 (5 votes)