Hoax

Onglets principaux

Phishing impôts

Type :

Arnaque

En circulation depuis :

Août 2013

Statut :

Faux
Pour cent balles, t'as plus rien
La fin de l'été arrive, tout comme les avis d'imposition et les tentatives de phishing fleurissent tel le colchique dans les prés. Qui a dit qu'il n'y avait plus de saisons ma bonne dame ?

Vous aimez HoaxBuster ? Adoptez-le pour 1 euro !

Actuellement, de nombreuses personnes reçoivent un message, rédigé dans un français pour le moins approximatif, leur annonçant qu'elles sont les heureuses bénéficiaires d'un remboursement de 178,80 € de la part d'une administration chère au cœur des français : la direction générale des finances publiques (alias la DGFIP). Pour en bénéficier, rien de plus simple. Il suffit de remplir un petit questionnaire dans lequel on vous demande vos nom, prénom, adresses courrier et courriel, vos mots de passe et, accessoirement, les informations relatives à votre carte bancaire.

 

Bon, d'accord, l'administration fiscale est réputée pour sa grande curiosité, mais c'est pas un peu beaucoup là ?

 

 

Pourquoi une administration qui vous envoie chaque année une déclaration pré-remplie comportant vos nom, prénom(s), date et lieu de naissance, votre adresse, le nom de ceux qui vous ont versé des sommes (banques, employeurs, organismes sociaux, etc...) ainsi que les montants versés et qui dispose de tant d'autres informations vous concernant vous enverrait-elle, par courriel, un questionnaire a remplir pour vous demander des informations dont elle dispose déjà depuis longtemps ou vos identifiants de messagerie dont elle n'a que faire ? Allons allons, un peu de bon sens que diable.

 

Certes, l'administration fiscale peut vous rendre de l'argent. Si si, ça arrive. Lorsque vous avez trop payé ou que vous êtes bénéficiaire soit d'un crédit d'impôt soit de la prime pour l'emploi.

 

Il existe alors deux manières pour vous restituer les sommes :

  • s'il s'agit d'un trop perçu sur un contrat de mensualisation ou sur des acomptes provisionnels prélevés automatiquement ou encore si vous êtes bénéficiaire d'un crédit d'impôt et que vous avez fourni un relevé d'identité bancaire (RIB) avec votre déclaration de revenus, la somme sera virée automatiquement sur votre compte bancaire,
  • dans tous les autres cas, la restitution se fera par l'envoi d'une lettre chèque à votre domicile.

 

Comme il est rappelé sur le site de la dite administration : le numéro de carte bancaire ne vous est jamais demandé pour le paiement d’un impôt ou le remboursement d’un crédit d’impôt, ni pour compléter vos coordonnées personnelles.

 

Alors, que faire si on reçoit ce genre de messages ? Réponse : rien.

Ne donnez pas suite et n'ouvrez pas les pièces jointes qui, bien souvent, contiennent un virus du type Cheval de Troie. En cas de doute, contactez le centre des finances publiques dont vous dépendez et dont les coordonnées figurent sur vos avis d'imposition.

 

Bien sûr, ce qui est valable pour la DGFIP l'est aussi pour n'importe quel autre organisme public ou privé car tous les phishings fonctionnent sur le même principe : faire peur ou faire croire à un gain potentiel pour extorquer des informations confidentielles.

 

Source : Ouest-France

Article par

Daniel - HoaxTeam

Vous aimez HoaxBuster ? Adoptez-le pour 1 euro !

Mise en ligne :

11 Septembre 2013

Dernières mise à jour :

11 Septembre 2013
Average: 4.5 (6 votes)