Hoax

Onglets principaux

[Phishing] Formulaire de remboursement électronique

Type :

Arnaque

En circulation depuis :

Octobre 2009

Statut :

Faux
Ces faux cadeaux du fisc...
Un email promettant un remboursement d'impôt, c'est trop beau pour être vrai.

Vous aimez HoaxBuster ? Adoptez-le pour 1 euro !

Malgré les nombreuses mises en garde, aussi bien sur les sites spécialisés comme celui-ci, que sur le propre site de l'administration fiscale, les faux courriels de remboursement font toujours des victimes en France...

 

Alors, comment repérer la fraude ?

 

Indice 1 : l'adresse de réception

 

L'administration fiscale n'étant pas devin, elle ne dispose de l'adresse mail de ses contribuables que si ceux-ci la lui ont fourni en déclarant leur impôt sur les revenus en ligne...

 

Donc tout message reçu sur une Boîte Aux Lettres électronique dont le fisc ignore l'existence est forcément un faux, surtout s'il s'agit d'une BAL déjà victime de spams.

 

Indice 2 : l'adresse d'expédition

 

Ce n'est pas toujours très fiable, parce qu'un escroc un peu doué mettra ce qu'il voudra dans le champ "DE" de son faux email, mais dans le cas présent il n'y a aucun doute : impots-gouving@vohf.onmicrosoft.com, ça n'est pas vraiment une adresse officielle de l'état français (en .gouv.fr, normalement).

 

Indice 3 : les fautes d'orthographe

 

Escrocs causer français traducteur automatique, et c'est bien le cas ici : "une analyse effectuée par nous logiciels", "vous avez été prélevés", "vous êtes invités en urgence", "aprés une certaine limite peut retardé", etc.

 

Indice 4 : les erreurs législatives

 

D'accord, la législation fiscale peut parfois être effroyablement compliquée, mais il n'y a pas besoin d'être un juriste chevronné pour trouver curieuse une proposition de remboursement au prorata de la Redevance Audiovisuelle, alors que celle-ci est due en bloc pour la possession d'un téléviseur au 1er janvier de l'année...

 

Et franchement, que peut bien vouloir dire une phrase comme "vous avez été prélevés d'un taux de 9.66% au lieu de 5.5%" dans un pays qui n'est pas encore passé au prélèvement à la source de l'impôt sur les revenus ?

 

Indice 5 : les erreurs de procédure

 

Tous ceux qui ont eu le bonheur de recevoir un jour un dégrèvement le savent : l'administration fiscale envoie un avis de dégrèvement par courrier papier, jamais par voie électronique, et une fois ce courrier reçu il n'y a rien d'autre à faire qu'attendre le remboursement, par virement ou par lettre-chèque (dans un laps de temps plus proche du mois que des dix jours évoqués par le message).

 

Jamais, au grand jamais, la Direction Générale des Finances Publiques ne demandera à qui que ce soit de remplir un formulaire de remboursement en ligne... (En revanche, le contribuable qui se rend sur le site impots.gouv.fr pour régler ses impôts en ligne se verra demander ses coordonnées bancaires en plus de la référence de son impôt.)

 

 

 

 

Article par

Frédéric - HoaxTeam

Vous aimez HoaxBuster ? Adoptez-le pour 1 euro !

Mise en ligne :

26 Juin 2015

Dernières mise à jour :

26 Juin 2015
Average: 4.3 (15 votes)