Hoax

Onglets principaux

Pantalon sous les fesses

Type :

Rumeur

En circulation depuis :

Février 2016

Statut :

Faux
Doggy Baggy
La rumeur se marre, la mode du pantalon porté sous les fesses aurait pour origine la signification "je suis disponible" dans les prisons US.

Vous aimez HoaxBuster ? Adoptez-le pour 1 euro !

Nombreux sont ceux à avoir vu passer l'image accompagnant la rumeur et probablement tout aussi nombreux sont ceux à l'avoir partagée.

 

Passons sur la petite saillie teintée d'homophobie sentant bon la France offusquée par toute cette jeunesse ne respectant pas les codes vestimentaires de leurs anciens "je pense que si ça circule bien, certains vont remonter leur culotte !!!!!!". Celle-ci n'apporte rien à l'histoire, sinon le point de vue personnel de l'auteur du hoax. Car oui, il s'agit d'un hoax.

 

Origine du Baggy

 

La mode du pantalon baggy vient en effet des prisons US où les prisonniers sont tenus de porter un uniforme (rayé dans les temps anciens, le plus souvent de couleur unie de nos jours - contrairement à une idée reçue, le orange n'est réservé qu'aux nouveaux détenus). Les uniformes étant de tailles plus ou moins standards, il arrive fréquemment que les détenus se retrouvent, au moins pour un temps, avec des vêtements beaucoup trop grands pour eux.

Dans les années 80, les gangs américains ont adopté les vêtements XXX larges comme dress code signifiant "je m'habille comme un détenu parce que je sors de prison !". Code repris instantanément par les cadors US du Gangsta Rap. Certains sont ensuite allés encore un peu plus loin en relevant une jambe du pantalon. Ce code reprenant la nécessité, beaucoup plus ancienne, de retrousser le bas du pantalon des esclaves pour y accrocher... un boulet. Une manière pour eux de rendre symboliquement hommage à leurs ancètres.

 

Origine de la mode mi-fesses

 

 

Lors de l'entrée en prison, le détenu reçoit donc un paquetage comprenant des habits et remet les siens à l'administation en commençant pas sa ceinture et ses lacets, qui pourraient s'avérer dangereux (pendaison, strangulation, etc...). Aucun de ses pantalons n'étant donc jamais tenu par une quelconque ceinture, ceux qui se retrouvaient avec un paquetage trop grand déambulaient avec le pantalon... à mi-fesses (leur donnant en plus une démarche un peu chaotique et chaloupée pour éviter que le pantalon ne tombe, démarche également popularisée par le mouvement rap). A leur sortie, même tarif que pour le baggy, ceux qui voulaient qu'on les repère comme anciens détenus (donc very bad boys), conservaient ostensiblement cette "marque de fabrique". Et là encore, le code vestimentaire s'est mondialement répandu comme une trainée de poudre par la grâce des stars du rap US.

 

En conséquence, sauf à considérer que tous les bad guys du Gangsta rap n'aient été homosexuels et "disponibles", la rumeur que vous voyez circuler est complètement à côté de la plaque... Thug life !

Article par

Guillaume - Hoaxbuster

Vous aimez HoaxBuster ? Adoptez-le pour 1 euro !

Mise en ligne :

10 Février 2016

Dernières mise à jour :

10 Février 2016
Average: 4.5 (15 votes)