Hoax

Onglets principaux

L'Imam de Vénissieux

Type :

Désinformation

En circulation depuis :

Avril 2004

Statut :

Faux
L'Imam baladeur
Après l'ipod et l'iphone, l'imam permet de se vautrer allègrement dans la haine en calculant automatiquement des allocations i-rréalistes !

Vous aimez HoaxBuster ? Adoptez-le pour 1 euro !

Ce hoax circule en France depuis 2004, à cette époque le très médiatique "Imam Bouziane" venait d'être expulsé et son histoire faisait grand bruit sur le net et ailleurs.
Quelque temps plus tard, le bienveillant message est ressorti des oubliettes à l'occasion de son retour en France et surtout de sa relaxe dans le procès pour propos justifiant les châtiments corporels envers les femmes au mois de juin 2005.
 
En 2006, nouvelle résurgence du mail, en France, mais aussi en Belgique. En effet A. Bouziane a vécu quelque temps à Farciennes (près de Charleroi), puis serait retourné en Algérie par la suite. Selon la dernière version de ce hoax ; les enfants de Bouziane sont désormais nés en Belgique et leur père touche des indemnités du gouvernement bruxellois, calculé selon des barèmes Français.
 
Le statut mensonger des versions Wallonnes et Flamandes est immédiat à démontrer, car les barèmes des allocations sont complètement différents en France et en Belgique. La version française est évidemment plus difficile à dénouer, les allocations d'aujourd'hui n'ayant plus grand chose à voir avec celles d'il y a deux ans.
 
Il est cependant indiscutable que les chiffres étaient faux en 2004 et qu'ils demeurent faux en 2006.
 
Pour la France
Un des points clé du message en circulation est la polygamie de l'imam. Or, depuis 1993, il n'est plus possible d'avoir des prestations familiales en tant que polygame. Il est toutefois pertinent de préciser que si un droit était ouvert avant 1993, le droit peut être maintenu.
 
Concernant l'état civil présumé de l'Imam : deuxième épouse sans carte de résident, 
tous les enfants nés en France - ou entrés dans le cadre du regroupement familial,
le droit aux prestations s'établissait comme ceci en 2004 date d'origine de ce mail :
 
    * Allocations Familiale (16 enfants) : 2106.94
    * Allocation Pour Jeune Enfant : 161.66
    * Allocation de Rentrée Scolaire  (8 enfants) : (1030.44/12) = 171 par mois
    * Majoration Pour Age, par exemple : 4 enfants de + 11 ans, 3 enfants de + 16 : 127 + 169
    * RMI (si aucune ressource) : 3217 - 2106.94 - 161.66 -127 -169 - 124 (forfait logement) = 528
 
 
Barême 2006 :
    * AF 267,21 *3 + 150.08 *(16-3) = 2218.25
    * APJE 168.20
    * ARS 357.35 par mois
    * MPA (même base) 307.49
 
 
comme la majoration est retirée du RMI, son calcul est purement théorique.
    * RMI 909.43 +14* 173.22 -128.62(forfait logement)+150/12 (alloc de Noël)-307.49-168.2-2218.28 = 524.42
 
 
Total des ressources : 
    * 2004 = 3263 euros mensuels
    * 2006 = 3575.71 euros mensuels
 
 
L'allocation logement payant le loyer, elle n'est pas prise en compte.
 
 
Il reste donc à cet Imam 3755 euro par mois pour nourrir 19 personnes.
 
 
Explications :
 
 
Le montant de l'AL est à peu près égal au loyer d'un logement, compte tenu de l'absence de ressources et du nombre d'enfants.
D'après l'article de "Valeurs actuelles" du 30.04.2004, l'imam est séparé de sa deuxième épouse depuis 2 ans. Cependant, si celle-ci n'est pas en situation régulière, elle ne peut recevoir ni allocations familiales, ni API, ni RMI, même si ses enfants sont en situation régulière.
Si elle est en situation régulière et qu'elle est effectivement séparée (fraude mise à part), elle peut toucher l'Allocation de parent isolé (API) pendant 12 mois. Si elle a un enfant de moins de 3 ans, elle peut avoir l'API jusqu'au 3ème anniversaire de celui-ci, l'API comprenant les prestations familiales. Si elle perçoit l'API, elle ne peut percevoir le RMI qui lui est inférieur.
 
Les seules sommes qui se rajouteraient au montant de l'API sont l'allocation de rentrée scolaire (85,87 par mois dans l'exemple) et l'aide au logement : celle-ci peut être supérieure au montant indiqué et correspondre à peu près au loyer. Toutefois, si elle a une aide au logement, l'API est diminuée du "forfait logement".
Le montant des Allocations Familiales pour 8 enfants est exact, mais pas l'APJE : il n'y en a qu'une (sauf jumeaux ou triplés).
Le RMI est diminué du montant des revenus du mari, des prestations familiales (sauf allocation de rentrée scolaire) et du forfait logement.
 
Il est du ressort de chacun de considérer les prestations familiales calculées (non seulement pour l'imam en question, mais pour quiconque résidant en France de manière légale) comme normales ou non. Côté hoaxbuster, notre travail consiste simplement à classer ce message comme "faux" dès lors qu'il ne s'approche en aucun cas des prestations effectivement perçues.
 
Références :
circulaire ministérielle 490 du 31.07.1996 / CNAF 21.01.1997
le RMI , site du gouvernement
Les allocations familiale
La polygamie
 

Article par

Le zap's -Hoaxteam-

Vous aimez HoaxBuster ? Adoptez-le pour 1 euro !

Mise en ligne :

15 Avril 2004

Dernières mise à jour :

15 Avril 2004
Average: 3.8 (31 votes)