Hoax

Onglets principaux

Jefferson et les banques

Type :

Chaîne

En circulation depuis :

Mars 2007

Statut :

Faux
Citation visionnaire ou hoax ?
Thomas Jefferson, président américain il y a plus de 200 ans, aurait-il eu une vision nostradamique sur les dangers de notre économie moderne ?

Vous aimez HoaxBuster ? Adoptez-le pour 1 euro !

Le message est précis et bien rédigé. On le retrouve sur toute la toile, dans toutes les langues et sur tous les supports : emails, blogs, réseaux sociaux... Ce texte flatte notre vision de la crise et on aimerait croire qu'un grand sage ait pu nous mettre en garde contre les dérives du système capitaliste.

 

Mais Jefferson était-il à ce point pertinent et visionnaire ?

Cela paraît difficilement crédible et pour cause...

 

Arnaques, crimes et zététique

 

Ce message en circulation n'est pas exempt de sophismes : un argument d'autorité doublé d'un argument d'historicité, il est ainsi présenté comme irréfutable alors qu'aucun élément factuel sur son origine n'est apporté.

Des anachronismes viennent confirmer cette intuition : "inflation" et "récession" étant des concepts qui n'ont émergé que bien après la mort du président.

 

Le contexte est important

 

Thomas Jefferson est un personnage historique américain parmi les plus importants, il y a forcément un impact psychologique lorsqu'on le cite. Le message est présenté de telle manière que la vision du dirigeant se fait au travers d'un prisme de père fondateur, sage et bienveillant, dont l'autorité ne peut être remise en cause.

Cela nous conforte dans l'idée que l'être humain maîtrise son destin, que d'illustres personnages aux capacités intellectuelles certaines connaissaient les faiblesses potentielles du système qu'ils étaient en train de mettre en place et espéraient sincèrement que leurs recommandations de prudence allaient être suivies.

 

Explication simple vs économie complexe

 

On trouve énormément de vulgarisations du phénomène de la crise des subprimes, et sous toutes les formes. Du simple cyber-article à la bande dessinée que l'on s'échange par email, en passant par de nombreux livres et un film à l'écho international : Inside Job, un documentaire de Charles Ferguson - avec Matt Damon comme narrateur mais aussi Christine Lagarde et Dominique Strauss-Kahn en tant qu'acteurs.

Ce film met en lumière l'activité lobbyiste des banques pour la dérégulation des marchés financiers. Sa conclusion est édifiante : bon nombre d'architectes du montage des subprimes ayant entraîné la crise s'en sont sortis sans dommage financier ni juridique - ils auraient même profité de la situation lorsque le vent a tourné - et sont à nouveau en poste, dans le gouvernement Obama cette fois.

 

L'avocat du diable

 

Mais cette vision de l'histoire est orientée, présentée sous un certain éclairage et avec une théorie finaliste. Cette crise était-elle si prévisible ? La cupidité sans borne des acteurs ne fait aucun doute mais la planification de l'effondrement du système paraît difficile à concevoir. Chacun pourra néanmoins développer sa propre opinion sur le sujet, généralement conforme à ses idéaux, pour éviter la dissonance cognitive.

Ce qui est indiscutable, c'est la capacité de certains à tirer profit d'une situation même dans un contexte aussi noir ! Renforçant l'espoir d'une race humaine ayant une faculté d'adaptation exceptionnelle.

Les défenseurs du système prétendent que le monde serait bien pire sans Wall Street et le lobbying capitaliste qui va avec. Expert en économie ou pas, il convient de rester humble sur ce sujet. On pourrait même revisiter une citation de Churchill pour l'adapter à la situation : "le capitalisme est le pire des systèmes à l'exception de tous les autres".

 

La vision humaniste

 

D'un autre côté, on ne peut que constater le nombre croissant de laissés pour compte du système. Un système froid, axé sur une valeur à la fois subjective et terriblement concrète, une valeur impitoyable : l'argent. Le manque d'humanisme est le principal reproche fait par les détracteurs du capitalisme.

Autrefois tant admiré, le trader a vu récemment son image glisser vers celle d'un Docteur Follamour irresponsable et cupide, prêt à vendre père et mère si ça pouvait potentiellement faire gagner quelques points à ses actions de chez Lehman Brothers...

 

Gare aux témoignages d'outre-tombe

 

La fondation Thomas Jefferson's Monticello recense un nombre important de citations fallacieuses attribuées au 3ème président américain. C'est ainsi qu'elle a classé le message en question, qui se trouve être en circulation depuis... 1937 !

En précisant tout de même qu'une partie du texte est bien inspirée d'écrits de Thomas Jefferson :

  • "Et je pense sincèrement, comme vous, que les établissements banquiers sont plus dangereux que des armées prêtes au combat ; et que le principe de dépenser de l'argent à rembourser ultérieurement, sous le nom de crédit, est juste une future escroquerie à grande échelle." dans une lettre à John Taylor en 1816 ;
  • "Il faut supprimer les titres bancaires et restituer ceux qui circulent à la nation à laquelle ils appartiennent." dans un commentaire à John Wayles Eppes.

 

Il est courant pour briller en société de verser dans un lieu commun ou de faire une citation douteuse (mais croustillante !) d'un illustre personnage... mort !

Une citation apocryphe a cela de pratique que la personne incriminée ne pourra pas s'en défendre...

 

Deux exemples célèbres de citations non fondées :

  • "Le XXIe siècle sera religieux/spirituel/mystique ou ne sera pas." que même Nicolas Sarkozy a répétée et qui est faussement attribuée à André Malraux.
  • "L’astrologie est une science en soi, illuminatrice. J’ai beaucoup appris grâce à elle et je lui dois beaucoup. (...)" qu'Elizabeth Teissier a utilisée dans sa thèse (très controversée !) en 2001 en l'attribuant à Albert Einstein alors qu'elle avait été "prévenue depuis longtemps de son origine douteuse" (source : CorteX).

 

En cette fin d'année, il convient de saluer cette brillante dame qu'est Elizabeth Teissier, qui aura prédit pour 2011 une "année géniale pour DSK" et "la victoire de Martine Aubry aux primaires socialistes". A l'avenir, si elle souhaite obtenir plus de succès statistiques, il faudrait qu'elle s'inspire de ceux qui, comme pour ce message, font des prédictions à posteriori... car le résultat est généralement bien meilleur !

 

Sources :

- Snopes

- Monticello

 

Remerciements à L'Ami Dino

Article par

Nico

Vous aimez HoaxBuster ? Adoptez-le pour 1 euro !

Mise en ligne :

14 Décembre 2011

Dernières mise à jour :

14 Décembre 2011
Average: 3.5 (44 votes)