Hoax

Onglets principaux

Huile ukrainienne frelatée

Type :

Mise en garde

En circulation depuis :

Mai 2008

Statut :

Du vrai, du faux
Mets de l'huile !
Quand industriels et gouvernement s'unissent pour étouffer un scandale sanitaire, que risquez-vous d'avaler ? Un canular, bien sûr...

Vous aimez HoaxBuster ? Adoptez-le pour 1 euro !

De la mayonnaise à l'huile de vidange ! De l'huile de moteur dans votre assiette ! Un réacteur nucléaire dans vos cookies ! Il ne circule pas moins de trois versions différentes de ce message, alors vous l'avez certainement reçu au moins une fois... Comme souvent, c'est un fait réel qui a servi de point de départ à l'indignation des Internautes, et comme toujours il a été déformé jusqu'à la caricature.

Essayons d'y voir un peu plus clair en examinant les éléments-clés des différentes versions.

Un importateur irresponsable ?

Tout d'abord, les faits, tels que la DGCCRF les rapporte.

Le 07/04/08, un importateur (SAIPOL) est averti par un de ses clients que l'huile de tournesol brute qu'il leur a fourni le 02/04/08 a été contaminée par de l'huile minérale. Il fait immédiatement rappeler le reste de la cargaison, heureusement encore en stock chez les industriels. Et, bien sûr, il consulte son échantillothèque pour savoir s'il n'y a pas une autre cargaison dans le même cas.

Le 22/04/08, il informe la DGCCRF qu'une cargaison du 23/02/08 était elle aussi contaminée. Pour la France seule, cela représente 2 800 tonnes (et pas 5 000).

La première version du message  accuse l'importateur d'avoir tardé à réagir, au vu de l'écart entre ces deux dates. Elle parle même de 1 mois, le chiffre alors fourni par la presse, au lieu de 15 jours. Comme on peut le constater, ce délai s'explique aisément par les recherches faites par l'importateur.

La deuxième version, dont un blogueur a revendiqué la paternité sur nos forums, va beaucoup plus loin, puisqu'elle accuse carrément l'importateur d'avoir sciemment laissé passer la cargaison. Est-il vraiment besoin de préciser quer rien ne vient confirmer cette hypothèse ?

Des pouvoirs publics laxistes ?

Toutes les versions s'accordent pour critiquer la décision prise par la DGCCRF le 25/04/09 de retirer tous les produits contenant plus de 10 % de cette huile contaminée, en ignorant superbement les arguments scientifiques qui ont motivé cette décision.

En effet, un rapport de l'AFSSA  avait montré que les produits contenant moins de 10 % d'huile contaminée ne pouvaient pas contenir plus de 1 à 2 % de la Dose Journalière Admissible pour cette huile minérale.

Précisons au passage que si cette huile minérale peut servir de lubrifiant pour moteur, rien n'indique qu'elle ait été utilisée effectivement dans ce but avant d'être mélangée à l'huile de tournesol. Du reste, les diverses analyses n'ont détecté aucun produit dangereux.

La troisième version du message  pousse le ridicule jusqu'à rappeler que Tchernobyl est dans la région de l'Ukraine, insinuant que l'huile est peut-être radioactive...

Une réponse efficace ?

Face à toute cette impudence, il n'y aurait qu'une réaction sensée : le boycott.

Passons sur le fait que dans certains cas l'appel au boycott peut tomber sous le coup de la loi, notamment quand des marques sont citées nommément, ce qui est le cas ici, et venons-en au fait.

Comme souvent en pareil cas , la liste des produits à boycotter a été établie n'importe comment.

Côté marques, on a listé certains des clients de l'importateur sans s'assurer qu'ils étaient parmi les destinataires de la fameuse cargaison.

Côté produits, on a complètement oublié que les produits contenant plus de 10 % d'huile de tournesol avaient été retirées de la vente. Ainsi, on mentionne par exemple les cookies, qui d'après le rapport de l'AFSSA précité contiennent 20 % d'huile...

Le boycott aurait-il été efficace qu'il n'est de toute façon plus d'actualité, vu que la Commission Européenne a pris dès le 23/05/08 une décision visant à surveiller plus précisément l'huile en provenance d'Ukraine.

Vous l'avez compris, la meilleure destination pour ce message est la corbeille. A moins que vous n'ayez parmi vos contacts un proche dont le taux de cholestérol est inquiétant...

Article par

Frédéric - HoaxTeam

Vous aimez HoaxBuster ? Adoptez-le pour 1 euro !

Mise en ligne :

24 Juillet 2009

Dernières mise à jour :

24 Juillet 2009
Average: 4.3 (12 votes)