Hoax

Onglets principaux

Fromage analogue

Type :

Information

En circulation depuis :

Novembre 2011

Statut :

Du vrai, du faux
On va pas en faire un fromage !
Scandale au pays des fromages qui puent. Des yankees voudraient nous faire manger un ersatz de fromage caché dans nos pizzas. Réalité ou fiction ?

Vous aimez HoaxBuster ? Adoptez-le pour 1 euro !

Dans un article de novembre 2011 publié sur le site e-santé(*) et largement repris sur la toile, Paule Neyrat, diététicienne, nous alerte sur la présence d'un nouveau produit qui a le goût du fromage, la couleur du fromage, la texture du fromage mais qui n'est pas du fromage est : le "fromage analogue". Produit semble-t-il tout droit sorti de l'imagination fertile de quelque docteur Mabuse de l'industrie agroalimentaire et que nous consommerions à l'insu de notre plein gré.

 

Effectivement, depuis 2009 la société américaine Cargill, géant de la production végétale, commercialise un nouveau produit : le Lygomme ACH Optimum. Un produit de substitution aux fromages traditionnels, fabriqué sans la moindre protéine de lait, uniquement avec des amidons et des gélifiants. Résultat : un produit nettement moins cher que le vrai fromage et même moins cher que les "fromages analogues" contenant 15 % de protéines de lait.

 

D'un point de vu règlementaire, ce produit ne peut pas être commercialisé sous le nom de "fromage "en Europe, terme réservé aux produits d'origine laitière. Donc, contrairement à ce qu'affirme Madame Neyrat, le consommateur n'a pas besoin de savoir ce que sont les galactomannane et carraghénane pour savoir ce qu'il mange. Il suffit de lire ce qui est marqué sur la boite. S'il n'y est pas fait mention de fromage, c'est qu'il n'y en a pas.

 

Alors ce produit qui n'a certes pas les qualités nutritionnelles de nos bons vieux fromages, notamment à cause de l'absence totale de protéines et de calcium, est-il pour autant néfaste à la santé ? Ses ingrédients (amidons et gélifiants) proviennent tous de plantes couramment utilisées par l'industrie agroalimentaire sans impact sanitaire connu. Il n'est donc pas dangereux en tant que tel.

De plus, étant fabriqué sans lait, il peut être consommé par les personnes intolérantes au lactose ainsi que par celles qui ne peuvent consommer de fromage pour des raisons philosophiques (produit d'origine animale) et/ou religieuses, leur permettant ainsi de varier les plaisirs et d'accéder aux joies de la pizza.

 

Au demeurant, ce n'est pas le premier produit d'origine végétale qui se substitue à un autre produit d'origine animale. C'est le cas de la margarine qui remplace le beurre depuis plus d'un siècle, du lait de soja qui remplace le lait de vache, voire le steak de soja qui remplace le morceau de charolais.

 

Quant à choisir entre le fromage ou un produit de substitution, dans la mesure ou il n'y a pas de danger pour la santé et que l'information du consommateur est suffisamment claire, il appartient à chacun de choisir en son âme et conscience.

 

   (*) On peut noter le haut niveau de sérieux de ce cyber-magazine qui

   semble être atteint par le syndrome "manga japonais", une vision du

   monde où tout se vaut : comme l'histoire d'Anne Frank et celle d'Hitler.

   e-santé met sur un pied d'égalité les médicaments ayant eu une

   autorisation de mise sur le marché - donc dont l'efficacité a été prouvée

   scientifiquement - et d'autres qui relèvent plus de la poudre de

   perlimpinpin comme l'huile d'argan, qualifiée même de "petit miracle"

   dans un article - une publicité ? - promu en Une du site !

 

Article revu et publié par Nico

Article par

Daniel - Hoaxteam

Vous aimez HoaxBuster ? Adoptez-le pour 1 euro !

Mise en ligne :

19 Janvier 2013

Dernières mise à jour :

19 Janvier 2013
Average: 3.5 (34 votes)