Hoax

Electricité statique

Type :

Information

En circulation depuis :

Novembre 2004

Statut :

Du vrai, du faux
La rumeur s'enflamme...
Un e-mail alarmiste nous enseigne les précautions à prendre lorsque nous faisons le plein de notre véhicule. Pourtant, le nombre de cas d'accidents attribués à l'électricité statique est infime.

Vous aimez HoaxBuster ? Adoptez-le pour 1 euro !

Voila un sujet qui nous touche de près : et si nous risquions gros à chaque fois que nous faisons le plein de notre véhicule ?

L'e-mail qui circule fait frémir et la vidéo ci-après est terrifiante.

 

 

A première vue, il ne semble pas qu'il y ait trucage. Mais un fait qui n'est pas anodin retient toute notre attention : la femme qui fait le plein retourne à l'intérieur de son véhicule pendant le remplissage du réservoir. Or, ceci n'est pas possible en France car la languette du pistolet de la pompe à essence, permettant la livraison du carburant sans appuyer en continu, est volontairement absente. Il faut cependant noter que certains pays européens disposent de cette "fonctionnalité" et notamment la belgique, ce qui peut expliquer, en partie, la diffusion de ce hoax dans les pays francophones (merci aux lecteurs ayant rectifié cet oubli).

 

Compte-tenu des éléments en notre possession, il est fort probable que cet incident se soit déroulé en Amérique du Nord et que le film provienne de la caméra de vidéo-surveillance de la station-service.

 

Cependant, faut-il s'en inquiéter pour autant ? Quelle est la fréquence et la cause de ce type d'accident ?

 

Shell dément être à l'origine de ce message et affirme qu'aucun incident de ce genre ne s'est produit dans une station de la marque :

"Notre attention a été récemment attirée à de nombreuses reprises sur un courrier électronique qui circule sur Internet. Ce document, souvent accompagné d'un petit film vidéo, fait état de risques liés à l'électricité statique lorsque l'on fait le plein de carburant dans une station-service.
Nous tenons à préciser que, malgré les apparences, Shell n'est pas l'origine de la conception et de la diffusion de ces documents et que nous ne connaissons pas le "Service de Prévention SESA-ESSA" dont le nom apparaît accolé au nôtre dans ces publications. De plus, aucun incident de cet ordre ne s'est produit dans une station-service Shell.

Enfin, nous signalons que seules les communications publiées sur le site de Shell en France shell.fr doivent être considérées comme officielles sur Internet."

 

Le Petroleum Equipment Institute (PEI) a fait une étude sur le sujet.

La conclusion est qu'aux Etats-Unis, sur une période de 12 ans (1992-2004), on recense 161 accidents (dont un mortel) dus à l'électricité statique sur environ 250 milliards de pleins effectués. Les chiffres nous apprennent également que pour deux tiers de ces accidents, la personne est retournée dans son véhicule pendant le remplissage du réservoir, ce qui favorise la concentration d'électricité statique.

 

Gerry Niccolaï, chercheur au CNRS, nous confirme "la réalité de tels accidents et l'implication de l'électricité statique".

 

Concernant la livraison de carburant, le chimiste ajoute également :
"Pour amorcer le feu, il faut un carburant, un oxydant et un facteur déclencheur (allumage). Les vapeurs d'essence émanant du réservoir sont souvent très combustibles. Une étincelle comme le choc d'électricité statique est suffisante pour amorcer le feu.

Les facteurs favorisant l'accumulation d'électricité statique sur la personne sont :

- le port de chaussures à semelles isolantes (caoutchouc) et

- un manque d'humidité (par temps très sec en été ou par temps froid en hiver). [...]

Les ingénieurs ayant conçu les pompes à essence ont prévu le déchargement de l'électricité statique quand on prend le pistolet en main.

Si jamais on n'est pas relié à la terre en sortant de la voiture, le phénomène de déchargement peut se faire en touchant la carrosserie métallique du véhicule qui, elle, est reliée à la terre. [...]

Toutefois, il convient de respecter certaines règles lorsque l'on fait le plein :

- arrêter le moteur,

- ne pas fumer,

- ne pas remonter dans le véhicule."

 

Gerry Niccolaï infirme le compte-rendu de la PEI et également l'infime risque qu'un tel accident puisse avoir lieu en Europe, insistant même sur le fait "qu'il y a 12 fois plus de risques qu'un avion de ligne nous tombe sur la tête pendant la sieste sur la même période de référence [cf. document de la PEI = 12 ans, NDLR] que de causer une explosion due à l'électricité statique en faisant son plein".

 

Bilan : moins d'une chance sur un milliard (et probablement beaucoup moins encore en Europe) de connaître un tel incident !

Nous vous conseillons bien évidemment de ne pas faire suivre ce message alarmiste.

Alors n'attendez pas que cet e-mail se désagrège par un phénomène d'électricité statique et rangez-le plutôt à sa juste place : la corbeille !

 

Sources :

 

Remerciements à Isa et Gerry Niccolaï

Article par

Nico

Vous aimez HoaxBuster ? Adoptez-le pour 1 euro !

Mise en ligne :

10 Janvier 2005

Dernières mise à jour :

9 Mars 2013
Average: 3.4 (33 votes)