Hoax

Onglets principaux

Dangers des caisses de supermarché

Type :

Information

En circulation depuis :

Février 2012

Statut :

Vrai
Des tapis qui encaissent mal
Les caisses des supermarchés, devant lesquels le client perd déjà patience seraient habités par des esprits malfaisants, croquemitaines et pathogènes.

Vous aimez HoaxBuster ? Adoptez-le pour 1 euro !

C'est vrai, enfin, c'est pas tout faux, une enquête de la très officielle Commission de Sécurité des Consommateurs, autorité indépendante instituée par la loi n°83-660 du 21 juillet 1983 s'est penchée sur les problèmes de sécurité liés aux caisses des supermarchés.

 

Dans un premier temps, elle a recensé une série d'accidents de type "mécanique" (21 accidents avec hospitalisation recensés entre 2004 et 2009), essentiellement liés à des coincements de doigts ou de mains entre le tapis de caisse et sa carrosserie, le mécanisme de l’accident était le pincement et l’écrasement dans la majorité des cas (13). La partie du corps la plus lésée a été le doigt (13 cas) suivie de la main (6 cas) et du bras (1 cas). Selon l’InVS "les lésions provoquées étaient souvent peu graves, de type contusion ou ecchymose, avec cependant 4 victimes de plaies ouvertes, une amputation d’un doigt (chez un adulte de 52 ans) et une brûlure thermique de l’auriculaire. Ces blessures provoquées étaient peu graves, sauf dans le cas de l’amputation du doigt. La plupart des victimes a été renvoyée avec ou sans traitement (16 cas, 76 %), deux ont été traitées et orientées en vue d’un traitement complémentaire en ambulatoire et deux transférées dans un autre hôpital."

 

La commission s'est ensuite intéressée à l'hygiène des tapis sur lesquels le client est invité à déposer les produits qu'il est en train d'acheter.

 

Un consommateur a, en effet, saisi la commission sur la présence de traces et de taches inquiétantes sur les tapis : "Je m’étonne du peu de précautions et certainement de réglementation quant aux obligations des supermarchés d’encadrer la vente de produits sanitaires, phytosanitaires et de bricolage dans leurs rayons : conseils au clients, précautions afin de ne pas les mélanger avec les autres produits majoritairement alimentaires au moment du passage en caisse. Et c’est là dessus que je souhaite attirer votre attention : je constate régulièrement au passage en caisse la présence de liquides sur les tapis roulants. Or, qu’est-ce qui différencie une flaque d’eau d’un produit plus toxique ? Existe-t-il des obligations pour les fabricants de ces produits de les colorer ou de leur ajouter une odeur afin de les différentier d’un liquide anodin ? (...)".

 

Il est vrai que, lorsqu'on est amené à travailler dans des usines de l'industrie chimique, une des premières choses qu'on vous inculque, c'est que tout épanchement liquide ne doit pas être pris pour de l'eau. Ce consommateur n'a donc fait qu'appliquer à son supermarché une consigne bien connue dans l'industrie. Et force est de constater que son argumentation est sensée.

 

C'est pourquoi, la Commission de Sécurité des Consommateurs, dans un "Avis relatif à la sécurité des meubles d’encaissement", a émis un certain nombre de recommandations, à l'attention des pouvoirs publics, des autorités en charge de la normalisation et des fabricants de "meubles d'encaissements". Le document est disponible également en format pdf.

 

De quoi regarder d'un autre œil les tapis de caisse de son supermarché favori.

Article par

Dominique

Vous aimez HoaxBuster ? Adoptez-le pour 1 euro !

Mise en ligne :

21 Février 2012

Dernières mise à jour :

21 Février 2012
Average: 4.4 (20 votes)