Hoax

Onglets principaux

Chèque contre virement

Type :

Arnaque

En circulation depuis :

Janvier 2005

Statut :

Faux
Service rendu, arnaque comprise
Peut-on rendre service à un ami virtuel lorsqu'il s'agit d'argent ? L'étonnant récit d'une arnaque nigériane...

Vous aimez HoaxBuster ? Adoptez-le pour 1 euro !

Sami n'a pas la vie facile. Réfugié politique en France, il poursuit des études et travaille à mi-temps. Il s'inscrit sur le site de rencontres en ligne le plus actif actuellement et lie connaissance avec des femmes anglophones. Sami discute, échange des photos et s'éprend virtuellement d'un (soi-disant) top model.

 

Il n'est pas surpris outre-mesure lorsque cette dernière lui demande d'encaisser un chèque pour elle et lui faire parvenir l'argent par un virement via Western-Union (WU). En effet, son amie est en voyage à l'étranger et ne peut donc encaisser le chèque, elle a en revanche besoin de l'argent le plus rapidement possible. Lui-même utilisant beaucoup les services de Western Union pour faire parvenir de l'argent à sa famille, il trouve la démarche tout à fait acceptable.

 

Au détour d'une conversation, Sami apprend avec étonnement que les arnaques les plus astucieuses ont largement cours via Internet. Et, bien que l'actualité soit au phishing, les scams "à la nigériane" restent omni-présents dans le cyber-paysage actuel.

 

De fil en aiguille, Sami se rend compte que le chèque attendu doit provenir du... Nigéria !

L'américaine avec laquelle il est en contact a prétexté être en voyage chez ses parents en Afrique.

 

Le chèque reçu est relativement bien imité :

  • Contrefaçon de l'émetteur
  • Le support ressemble à un papier pour chèques
  • L'arrière plan semble être une photocopie couleur de qualité
  • Les données (nom de la banque, numéro du chèque...) proviennent d'une impression "jet d'encre" assez grossière
  • Le montant est somme toute conséquent : 3.000 Livres Sterlings (plus de 4.350 Euros)

 

L'arnaque est bien connue des services luttant contre la cyber-criminalité :

  • Un faux chèque est libellé à l'ordre de la victime
  • L'argent apparaît sur son compte 2 ou 3 jours après encaissement
  • L'arnaqué renvoie la somme à l'émetteur du chèque par virement
  • Au recouvrement, la banque s'aperçoit que le chèque est faux
  • La victime, participant à plusieurs délits* peut être entendue par le procureur dans le cadre d'une enquête judiciaire

 

(*) contrefaçon ou falsification de chèque voire blanchiment

 

Nul n'est à l'abri de se faire piéger un jour où l'autre. En 1998/1999, Edward Mezvinsky, spécialiste du droit fiscal et proche de Bill Clinton, a perdu plus de 760.000 Euros dans une affaire du même genre.

 

C'est pourquoi rien ne vaut la prévention en matière d'arnaques. Les services de gendarmerie nous ont affirmés réflechir à la manière de communiquer sur le sujet. Quant au site de rencontres hébergeant ces annonces douteuses, nous attendons toujours une quelconque réaction de leur part.

 

Autres liens :
Mémoire de Stéphane Quéré sur "les clans criminels nigérians"

 

Remerciements à Lavashe pour l'assistance juridique

Article par

Nico

Vous aimez HoaxBuster ? Adoptez-le pour 1 euro !

Mise en ligne :

29 Août 2005

Dernières mise à jour :

29 Août 2005
Average: 3.3 (28 votes)