Hoax

Onglets principaux

Attentat Charlie Hebdo

Type :

Rumeur

En circulation depuis :

Janvier 2015

Statut :

Faux
Rumeurs : 3... 2...1 : FEU !
Il n'aura fallu attendre que quelques heures après l'annonce du massacre à la rédaction de Charlie Hebdo avant que les premières rumeurs ne circulent... Hélas pathétiquement prévisible.

Vous aimez HoaxBuster ? Adoptez-le pour 1 euro !

Nous traînons nos guêtres dans la fange des hoax depuis maintenant assez longtemps (mars 2000) pour savoir que tout événement dépassant l'entendement de l'humain normal génère son flot de rumeurs et autres torrents de boue incontrôlés sur le net. L'avènement des réseaux sociaux n'ayant fait qu'accélérer encore le processus, il était tristement évident que le carnage à la rédaction de Charlie Hebdo ne ferait pas exception à la règle.

 

A tout seigneur tout honneur, l'un des plus prompts à réagir sur le front de la théorie complotiste a été Thierry Meyssan. Sans doute inspiré par le succès planétaire de son best seller "L'effroyable imposture", il ne sera pas allé chercher bien loin son coupable idéal : Washington ! Hé oui, pour Meyssan cela marche comme pour un chanteur ayant connu la gloire d'un tube. Il se dit qu'en reprenant la même mélodie, il obtiendra forcément le même résultat. Le même n'hésite pourtant pas à tirer une balle dans le pied de sa propre théorie en pointant vers une autre source qui démontrerait un lien avec les services secrets français. Bon, au point où on est, pourquoi pas, sauf qu'en lisant attentivement l'article en question, on se rend compte que l'auteur précise à plusieurs reprises qu'il s'agit selon lui d'un attentat préparé par... Al Qaïda. Il laisse entendre que les frères Kouachi auraient pu être formés par David Drugeon, un français ayant rejoint les rangs de l'organisation terroriste ! Voici la seule phrase de l'auteur qui permet à Meyssan ou à Egalité et Réconciliation de supputer le rôle des services secrets français :

"Drugeon, who many experts believe was a French intelligence asset before defecting to al Qaida" [Drugeon, dont beaucoup d'experts pensent qu'il faisait partie des services secrets français avant de s'engager auprès d'Al Qaida] 

 

Le policier Ahmed n'a pas été tué, en zoomant dans la vidéo on voit distinctement le tireur viser à côté de la tête. "Aucun sang ne gicle !", "le cerveau aurait du exploser instantanément sous l'impact", troublant pour celui qui d'internaute de base va soudainement se transformer en expert en balistique ayant une connaissance pointue du sujet (ce qui par voix de conséquence va mettre en lumière vos criantes lacunes de bisounours). A leur crédit, il faut reconnaître que dans Call Of Duty c'est vrai qu'un impact dans la tête (même à longue distance) fait exploser le cerveau de la victime, si c'est pas une preuve en béton ça ! De là à imaginer que les mêmes pourraient avoir la moindre pensée envers la famille du policier en question et respecter leur deuil, là non, faut pas pousser (ils sont dans le coup eux aussi, évidemment). Lamentable...

 

Il s'agit d'un false flag ! Et hop, à l'occasion des évènements, les nouveaux convertis aux théories complotistes vont vous ensevelir sous ce terme qu'ils ne connaissaient pas la veille. Quels que soient les arguments que vous leur opposerez, ils vous répondront "False Flag" comme si c'était une aveuglante évidence pour quelqu'un qui maîtrise un terme qu'il a découvert... le jour même. Leur mantra : "renseignez-vous !". Réaliser quelque chose sous faux drapeau est une technique permettant à une entité donnée (organisation, état, société, etc...) de faire porter la responsabilité d'un acte à une autre entité.

 

S'il serait absurde de nier que des actions sous faux drapeau ont pu être menées dans l'histoire, pour ce qui est de l'attentat de Charlie Hebdo, même les porteurs des pires théories complotistes semblent avoir du mal à croire à ce qu'ils affirment (voir la thèse Meyssan qui se contredit lui-même en pointant vers une source affirmant que l'acte est signé Al Qaïda) . Les renseignements "false flag" venant toujours des mêmes sources complotistes se renvoyant les unes vers les autres comme preuves irréfutables de leurs démonstrations, on boucle la boucle et en voiture Simone.

 

La voiture utilisée par les terroristes pour s'enfuir n'est pas la même que celle qu'ils abandonnent ! La preuve ? Les rétro sont à chaque fois différents sur les vidéos qui circulent... Dis jeune Padawan, tu connais l'histoire des reflets de la lumière sur le chrome ? Non ? Bon, renseigne-toi sur Internet alors (allez, on t'aide un peu, le chrome réfléchit la lumière de manière spéculaire) ! Le meilleur exemple qu'on peut te donner est celui d'un lac. Pour peu qu'il fasse jour, par endroits, tu vas pouvoir admirer de l'eau très claire, voire brillante et aux endroits ombragés tu pourras la voir très sombre, voire noire. A ton avis, quelle est l'explication la plus plausible :

 

  1. l'eau est remplacée par une autre à chaque fois qu'on bouge, bien sûr
  2. en fonction de l'endroit où on se trouve, la lumière se reflète différemment

 

 

La réponse de Charlie Hebdo. Celle-là, on l'a même pas vue venir tellement on la pensait enfouie dans les entrailles du net. Mais oui, revoilà la lettre de la rédaction de Charlie Hebdo en réponse aux attentats (ne cherchez pas, il s'agit de la même que celle qui lui avait été attribuée d'office après l'incendie de leurs locaux en 2011). Maintes fois démenti (par la rédaction de Charlie Hebdo via son blog, et même par Caroline Alamachère, auteure revendiquée de la fameuse lettre), rien à faire, ce torchon initialement publié sur Riposte Laïque ressort ces jours-ci avec tout autant de force que les fois précédentes.

 

Nuage en forme de sexe dans le ciel. La photo se diffuse sur les réseaux sociaux le plus souvent accompagné par un petit message du type "Ils sont bien arrivés". Cet hommage posthume à l'esprit Charlie est une photo réelle prise depuis son jardin par le photographe Villager Jim en juillet 2014. Ce hoax d'humour ne fait aucun mal, ne prône aucune théorie maléfique et fait même du bien au moral.

 

 

 

Ce dimanche 11 janvier 2015 suite aux attentats dont ont été victimes la rédaction de Charlie Hebdo, des otages d'un supermarché Casher, des policiers. Face à la bêtise, la méchanceté et l'ignorance humaine dont le web a le secret c'est un raz-de-marée d'humanité qui s'est formé derrière le seul mot d'ordre "Je suis Charlie", repris mondialement.

 

Bien évidemment, les rumeurs et théories débiles ne vont pas s'arrêter. Quelles soient téléguidées par des idéologistes fanatiques ou par des marchands de leur propre came, elles vont s'amplifier, toujours plus sournoises, toujours plus indécentes, toujours plus vicieuses et vont convertir chaque jour de nouveaux adeptes.

 

En réponse aux messages de haine, d'intolérance et de colère aveugle auxquels nous sommes soumis chaque jour, nous n'allons pas baisser les bras, nous allons continuer le combat pied à pied. Aujourd'hui je suis heureux de constater que face à la connerie les bisounours sont les plus forts. Je suis heureux de me compter comme anonyme parmi la foule des anonymes. Parce que nous sommes légions parce que nous sommes Charlie !

Article par

Guillaume - Hoaxbuster.com

Vous aimez HoaxBuster ? Adoptez-le pour 1 euro !

Mise en ligne :

10 Janvier 2015

Dernières mise à jour :

10 Janvier 2015
Average: 3.5 (21 votes)