Hoax

Onglets principaux

Attaque de requin à Amsterdam

Type :

Désinformation

En circulation depuis :

Juillet 2010

Statut :

Faux
Dans le port d’Amsterdam...
Tourisme et gastronomie, le choix de notre spécialiste aux dents longues : un sandwich dans les canaux d’Amsterdam.

Vous aimez HoaxBuster ? Adoptez-le pour 1 euro !

Friands de visites touristiques et de poulet ? Faites comme les requins : allez faire un tour à Amsterdam manger un sandwich ! Non seulement les maisons bordant les canaux sont magnifiques, mais en faisant apparaitre un bout d’aileron hors de l’eau, les touristes vous nourriront. C’est en tout cas ce que prétend cette vidéo où un groupe de touristes en balade sur les canaux de la capitale néerlandaise se retrouve nez à nez avec le terrible prédateur des "Dents de la mer".

Bien évidemment, cette vidéo est un montage où l’improbable vient prendre le thé avec le franchement ridicule. Tout d’abord, on remarquera que les acteurs (dont nous ne commenterons pas l’incroyable talent) trouvent pertinent de se filmer en train de manger un sandwich et ne semblent pas plus étonnés que ça de voir un requin débarquer en ville. Soit, ils ne sont peut-être pas fans de biologie. Nous allons donc voir ce que nous pouvons faire pour eux…
 
Tout d’abord, contactés par nos soins, ni l’office du tourisme de Hollande, ni celui d’Amsterdam (par l’intermédiaire de Janneke Hendrikx et Matcheld Ligtvoet) n’ont entendu parler de cette affaire, mais ils nous laissent savoir que cela les a bien fait rire.
 
Maintenant, si vous pensiez tout de même remettre à plus tard votre séjour en Hollande de peur que les marins du port d’Amsterdam aient ramené des poissons ruisselants qui montrent les dents, ne vous en faites pas. Bernard Séret, ichtyologiste spécialiste des requins à l’Institut de Recherche pour le Développement et au Muséum National d’Histoire Naturelle, explique : "Environ 15 d'espèces de requins ont été signalées en eau douce : 10 occasionnellement, et 5 régulièrement (le requin bouledogue Carcharhinus leucas  et les espèces du genre Glyphis). Toutes sont en zone tropicale ou subtropicale. Aucune en zone tempérée !" Aïe… Ça commence à sentir le poisson pas frais pour notre vidéo… Et Bernard Séret enfonce le clou : "Le requin aperçu dans cette vidéo est un grand requin blanc, Carcharodon carcharias. Non seulement,  il est impossible de le trouver en eau douce, mais également à cette latitude (le signalement le plus nord pour le GRB est au large de La Rochelle)."  Dans la vidéo, le requin semble avoir été attiré ici par le sandwich que mange la jeune femme, or "les requins ont certes un excellent odorat, mais pas au point de détecter une odeur dans l'air, et ces infâmes sandwiches ne constituent pas leur ordinaire !" 
 
Se pose alors la question de cette apparition impossible. Et là, nous avons deux hypothèses, soit nos jeunes touristes fans de sandwich au poulet ont abusé d’une des "spécialités" offertes par la ville, soit… Mais c’est bien sûr ! (© Commissaire Bourrel) Une vidéo improbable et étonnante, une marque qui ne se laisse pas voir tout en étant présente. Nous avons probablement affaire à un cas de marketing viral. Nous penchons chez Hoaxbuster pour l’option numéro deux.
  
Comme les plus attentifs d’entre vous l’auront remarqué, un sandwich au poulet de KFC est en quelque sorte le héros de cette histoire. KFC n’en étant pas à son premier coup de marketing viral (Chooseyoursauce.com, KFC Double Down, Teriyaki Boneless Wings), il ne serait pas étonnant que la marque ait encore tenté de faire parler d’elle par ce moyen de plus en plus à la mode. Leur filiale française nous a cependant affirmé par mail n’avoir aucun lien avec cette vidéo, et précisé que d’après leurs informations "visiblement, aucune entité KFC n’en serait à l’initiative". L’antenne principale (américaine) de la marque ne nous a de son côté pas répondu. Mais pourquoi la marque refuserait-elle de reconnaître son rôle dans cette affaire ?

C'est la nature du marketing viral qui veut ça. Comme nous l'explique Joseph Phelps, professeur au département "Publicité et Relations Publiques" du collège des Sciences des Communications et de l’Information de l’Université d’Alabama, un des mécanismes de ce type de marketing est "la propagation exponentielle qui apparait lorsque les internautes propagent la vidéo à leurs amis qui eux même la propagent à d’autres amis", etc. Ainsi, en plus de toucher un grand nombre de personnes, si l’image de la marque dans la vidéo apparait positive, "l’effet sera d’autant plus important auprès d’un individu qu’elle leur aura été envoyée par quelqu’un qu’il connait". D'après lui, "les bons publicitaires n’essayent pas de tromper les gens avec ce type de vidéo, mais d’obtenir quelque chose d’intéressant et d’amusant qui donnera envie aux gens de renvoyer le lien". Il nous indique enfin que la plupart des tentatives de marketing viral échouent, le décideur final de la propagation de telles vidéos étant l’internaute.

Et c’est probablement là que le bât blesse pour KFC. Cette vidéo a été largement dénoncée dès le départ comme une tentative de marketing viral. Joseph Matsushima, ancien membre de The Viral Factory, explique qu’"alors que les vidéos virales avaient l’habitude de cacher leur rapport avec une marque, maintenant cela donne l’impression aux gens d’être bernés". Et il annonce clairement la couleur : "Pour une mauvaise approche [de marketing viral], prenez cette vidéo de KFC à propos d’une attaque de requin dans un canal d’Amsterdam. Elle n’était pas clairement étiquetée comme étant en rapport avec la marque et est apparue comme truquée au lieu d’être amusante".
 
Que les marins du port d’Amsterdam se rassurent, ils pourront donc encore chanter les rêves qui les hantent sans risquer pour un bon moment de se retrouver face à un requin, qui n’est somme toute pas si dangereux qu’on voudrait bien le croire : en moyenne 65 attaques de requins par an (dont seulement 4,9 mortelles) sur l’ensemble du globe au cours des 10 dernières années, bien peu comparé à ce qu'on leur fait subir.

Article par

Florent - Hoaxteam

Vous aimez HoaxBuster ? Adoptez-le pour 1 euro !

Mise en ligne :

22 Mars 2011

Dernières mise à jour :

22 Mars 2011
Average: 3.6 (20 votes)