Hoax

Anniversaire enfant malade

Type :

Photo

En circulation depuis :

Février 2017

Statut :

Faux
Voler des photos pour être aimé sur Facebook
Peu importe les moyens utilisés pour parvenir à ses fins quand l'envie d'attirer l'attention sur soi est plus forte que l'envie d'aider réellement les autres...

Vous aimez HoaxBuster ? Adoptez-le pour 1 euro !

Chaque jour on voit des photos tourner sur différents réseaux sociaux, ou l'on aperçoit, une personne mourante, malade, ou handicapée (parfois des animaux), avec un texte accrocheur, qui pousse les internautes à interagir en montrant de la compassion, jusqu'ici rien d'anormal, c'est tout à fait humain.

 

Le hic, c'est que tout ce qui est sur internet n'est pas vrai et qu'au moindre doute il ne faut pas avoir peur de faire des recherches. Partager quelque chose, pour défendre une cause, ou faire passer un message est tout à fait honorable, mais quand l'info est fausse, c'est contre-productif, voire dangereux.

 

Prenons l'exemple de cette photo postée le 15 janvier 2017 et qui tourne sans arrêt un peu partout (plus de 2 millions de mentions j'aime, 300 000 partages et plus de 4 millions de commentaires).

 

On voit un petit garçon, dont certains membres manquent, avec des taches sur le visage, assis dans un fauteuil roulant, avec des sucettes sur la table.

 

La légende dit :

"Un ami à l'école lui a dit que personne ne lui souhaiterait son anniversaire à cause de sa maladie :( Il a 11 ans aujourd'hui S'il vous plait, ne passez pas cette page sans lui avoir écrit : "Joyeux Anniversaire""

 

Sur le coup, on se dit, c'est injuste, personne ne lui souhaite son anniversaire, sous prétexte qu'il est malade. Réaction immédiate des internautes, ''happy birthday'' en commentaires, la photo devient virale.

 

Mais voilà, comme souvent, on aimerait connaître le contexte de cette photo et savoir qui est ce petit garçon, dont personne ne veut souhaiter son anniversaire.

 

Une simple recherche inversée via google image ou Tineye, fait remonter des photos du même enfant, avec le hashtag  #amigosdelucacosta (amis de Luca Costa).

 

Le site pictaram, qui permet de suivre en direct les photos publiées sur instagram donne quelques informations. En effet, sur la photo, l'enfant fête son anniversaire, sauf qu'elle a été postée le 4 décembre 2016, qu'il a fêté ses 9 ans (et non ses 11 ans). Et surtout, contrairement à ce qui est marqué dans la publication sur Facebook, il se dit heureux d'avoir autant de camarades et de personnes qui pensent à lui.

 

 

On est loin de ''Un ami à l'école lui a dit que personne ne lui souhaiterait son anniversaire à cause de sa maladie''.

 

Mais alors de quoi souffre le petit Lucas ?

 

En fouillant un tout petit peu plus loin, on tombe sur le site amigosdolucascosta.com.br, sur lequel il est précisé que le petit souffre d'une maladie génétique rare : epidermolyse bulleuse :

 

"L'epidermolyse bulleuse est une maladie génétique rare extrêmement douloureuse et handicapante. Lors de son développement, elle transforme la peau et parfois les muqueuses en plaies géantes. La vie infernale de ces enfants est rythmée par les soins quotidiens."

 

Sa famille et ses ami(e)s sont à la recherche de dons, pour pouvoir payer le traitement, d'où la création de ce site, ainsi que de la forte présence sur divers réseaux sociaux. La famille est d'ailleurs intervenue dans Globo, un des médias les plus importants au Brésil, pour parler de son cas et des besoins pour le soulager.

 

L'objectif de la famille du petit Luca n'est pas du tout qu'il est plus d'amis pour lui souhaiter son anniversaire, mais de recueillir des dons pour qu'il souffre moins. En volant sa photo et en en détournant le sens premier, la personne l'ayant postée sur Facebook trompe tout le monde et capte à son seul profit les intentions des potentiels donateurs.

 

Dans quel but ?

 

Il s'agit d'une technique communément appelée le "like farming". Le but est de publier une photo ou vidéo (généralement volée à d'autres), afin de générer, un maximum de mentions "j'aime", de "partages" et de "commentaires". Autrement dit, plus la publication devient populaire, plus le posteur obtient de reconnaissance via les réseaux sociaux.

 

L'objectif premier de la personne qui a posté cette photo n'est pas d'obtenir une compensation financière, mais tout simplement d'avoir un maximum d'audience. Il suffit d'ailleurs de visiter le profil en question, pour s'apercevoir qu'il partage tout ce qui lui passe sous la main sans aucune limite.

 

Les contenus publics postés par un profil donné (ou une page) sont une piste que chacun devrait explorer avant de s'engager émotionnellement, pour jauger des intentions de la personne ayant publié un statut.

 

Enfin, avant de publier sur internet des photos de proches sans leur accord, (souffrants d'une maladie grave ou non), pensez que n'importe qui dans le monde va pouvoir les utiliser dans n'importe quel but. Certaines photos tournent depuis plusieurs années, seul le contexte change au gré du temps.

Article par

Giovanni - Hoaxteam

Vous aimez HoaxBuster ? Adoptez-le pour 1 euro !

Mise en ligne :

13 Février 2017

Dernières mise à jour :

13 Février 2017
Average: 5 (3 votes)