Hoax Center

Dangers

Onglets principaux

Bookmark and Share

Tout d'abord, il convient d'être catégorique :


Par définition, un hoax ne peut pas représenter de danger pour votre ordinateur, vos finances ou votre destin. Les risques des canulars de l'Internet résident ailleurs mais sont néanmoins réels.

a) Désinformation et atteinte à l'image :

Les hoaxbusters ont constaté que régulièrement des personnes ou des sociétés étaient mises en cause nominativement dans les hoax. Compte-tenu de la rapidité de la diffusion de l'information via Internet, un effet d'amplification est souvent constaté. Basé sur de fausses allégations, l'image des personnes ou des sociétés se détériore très rapidement. Les effets de cette désinformation peuvent être catastrophiques et avoir des répercussions sur la vie privée des personnes citées et sur l'image de marque des entreprises mises en cause. L'affaire Hirschmann est à ce titre édifiante. Plus proche de nous, la société Total est confrontée à ce genre nouveau d'attaque et doit communiquer sur cette affaire. En termes purement financiers, on peut penser que l'argent dépensé à démentir ne pourra pas servir à nettoyer les côtes...

Pour leur part, les internautes en relayant de fausses informations contribuent à la propagation de rumeurs loin d'être anodines. Ce faisant, ils contribuent inconsciemment à rendre non crédibles les informations qui transitent par Internet.

b) L'encombrement des réseaux :

Imaginons un message électronique pesant 1 Ko (Kilo-octet). Dans le cas des chaînes, on vous demande systématiquement de renvoyer le message vers le plus de correspondants possibles.

Si vous renvoyez le message vers 10 destinataires, c'est 1 Ko x 10 donc 10 Ko qui vont transiter.

Chacun des 10 destinataires envoient le message à 10 personnes, il faut compter 10 Ko x 10 = 100 Ko.

Plus le message est relayé, plus les réseaux sont encombrés, pouvant ainsi aller jusqu'à bloquer totalement un réseau, un serveur. Dans tous les cas, ce genre de message génère un effet boule de neige qu'il convient de stopper au plus vite.

Mais quel effet cela a-t-il concrètement ?"

Vos connexions sont ralenties de manière importante, les transferts de données sont plus longs et donc plus chers. En terme d'encombrement, on peut apparenter les hoax à du mail-bombing (l'envoi d'e-mail en masse ayant pour but de paralyser un serveur). Finalement, c'est l'internaute qui paye l'addition donc nous tous.

c) Les fausses alertes :

Elles représentent deux risques majeurs.

  • Un risque de lassitude : Comme pour toute fausse alerte, on finit par ne plus y croire et le jour ou l'information concerne réellement un virus, on jette un oeil distrait au message, on le renvoie à son carnet d'adresse sans même se rappeler du nom du virus. L'alerte a perdu toute son efficacité. Pour vous convaincre, essayez de vous rappeler le nom du dernier virus dont on vous a prévenu par courrier électronique...
     
  • Un risque de perversion : certains hoax finissent par devenir tellement populaires que des pirates se les approprient et y adjoignent un virus. Pensez-y, car dès lors le canular se transforme en véritable épidémie.