Forums

Un nouvel impôt sur les retraites

Bookmark and Share
9 contributions / 0 nouveau(x)
Dernier message
Un nouvel impôt sur les retraites

Reçu ce jour par courriel :

Une nouvelle mesure est dans les tiroirs des énarques du Parti Socialiste.
Elle est actuellement à l'étude dans les couloirs de Bercy et toucherait directement nos retraites. Les socialistes attendent le résultat des législatives pour la mettre en œuvre.
Cette mesure amputerait directement nos retraites de la manière suivante :
* Jusqu'à 1800 euros de retraite mensuelle, pas de changement
* Entre 1801 et 2500 euros, ponction de 5%
* Entre 2501 et 3500 euros, ponction de 10%
* Entre 3501 et 4500 euros, ponction de 15%
* Au-dessus de 4501 euros, ponction de 20%
Ce nouvel impôt pourrait s'appeler Contribution Solidaire Chômage (C.S.C), mais ce nom n'est pas définitif...
Ce nouvel impôt sera destiné à redresser les fonds des caisses de chômage, qui seront touchées de plein fouet par les multiples plans de licenciements découlant des nombreuses fermetures d'entreprises à venir …

Ça reste à vérifier. Probabilité ??? ou int'hoax avant le 2ème tour ?

Ah bon, il y a des élections bientôt...
Ben oui, c'est tout à fait le genre de rumeur qu'on lance juste avant une échéance électorale pour piquer quelques voix au parti adverse.
Juste une petite remarque, avec les "effets de seuil" annoncés :
à celui qui touche 1800 euros, il restera 1800 euros
à celui qui touche 1801 euros, il restera seulement 1710,95 euros
à celui qui touche 2500 euros, il restera 2375 euros
à celui qui touche 2501 euros, il ne restera que 2250,90 euros..

et ainsi de suite.

Le barème annoncé est donc assez fantaisiste.
Par contre, il existe bien sur les retraites :
- une CSG déductible
- une CSG non déductible
- une CRDS
- une retenue CAM SS (caisse assurance maladie)

Il est, bien entendu, imaginable que les taux de ces prélèvements peuvent évoluer en fonction des conditions économiques.

Ben oui, il y a des élections bientôt, et ça se voit au niveau du nombre de hoaxes politiques en circulation...

Et comme toujours, aucune source à l'appui du message. N'importe qui peut écrire ce genre de texte en y mettant les chiffres qui lui passent par la tête, ou en les modifiant avant de partager sur son mur ou d'envoyer à son carnet d'adresses mail.

Analysons un peu ce que dit ce message : les socialistes vont mettre en place un nouvel impôt destiné à renflouer les caisses de chômage.
Pourquoi ? parce qu'il y aura de nombreuses fermetures d'entreprises.
Pourquoi ? Parce que le ps va faire des lois qui vont obliger les entreprises à fermer les unes après les autres...
Aucun homme politique ne fait de loi dans le but de faire fermer les entreprises, ou ne se réjouit de leur fermeture, et ce, quelque soit son bord.
Celui qui a écrit ça veut faire croire que le but du ps est de de ponctionner les retraites pour payer les chômeurs.
Sachant qu'en France les retraites sont souvent très (trop) modestes, on peut en déduire, au vu des montants indiqués, que c'est une personne plutôt aisée qui a pondu ça dans le but probable de faire peur à ses amis de bridge ou de golf.

Euh, Yéti, le libellé est identique au barème de l'impôt sur le revenu qui fonctionne avec un taux par tranche. Donc, dans le cas présent, quelqu'un qui gagnerait 2 000 ne payerait pas 100 mais seulement 10, soit (2000-1800)*0,05.

Pour keila, la fermeture de nombreuses entreprises n'est pas forcément le fruit d'une loi et ce n'est pas dit pas le texte. Et, c'est malheureusement une réalité, de nombreux plans sociaux sont à venir donc, il est plus que probable que le chômage augmente dans les mois qui viennent :

http://www.lemonde.fr/economie/article/2012/04/27/plans-sociaux-en-serie...

http://www.lesechos.fr/economie-politique/france/actu/0202012845088-le-s...

http://lexpansion.lexpress.fr/election-presidentielle-2012/plans-sociaux...

Par contre, effectivement, l'auteur oublie soigneusement de nous donner la moindre source. Aucun journal n'en parle, pas même le Figaro. C'est normal, ils sont tous de gauche...

On peut aussi se poser la question de savoir pourquoi la mesure serait dans les tiroirs des "énarques du Parti Socialiste" alors qu'il existe, à Bercy, nombres de services tout a fait capables d'inventer de nouvelles taxes ou, plus simplement, de trouver de nouveaux revenus à soumettre au barème de l'Impôt sur le Revenu (la fameuse suppression des niches fiscales), dirigés par des énarques de tous bords car, au cas ou ça aurait échappé à quelqu'un, les alternances politiques, si elles entrainent souvent un jeu de "chaises musicales", ne font pas de la moitié des énarques de France des chômeurs.

Ben, Birdy, ce qui m'a choqué c'est qu'il n'est pas question de "prélèvements par tranches successives", comme c'est le cas pour l'impôt sur le revenu, mais qu'on dit simplement que :
"* Entre 1801 et 2500 euros, ponction de 5%".

Ce qui laisse penser que c'est sur l'intégralité des pensions comprises "entre 1801 et 2500 euros" que se fera la ponction de 5%.

Mon propos était de souligner que la rédaction "manquait de professionnalisme" ; un pro aurait employé le terme de "tranches", ou un terme analogue. Mais il est vrai que parlant de la fameuse "tranche des 75%" le Figaro rédigeait des articles laissant entendre qu'on prendrait "75% du total des revenus" au dessus d'une certaine somme.

Effectivement, il n'y a pas le mot "tranche" qui apparait bien sur le barème officiel de l'IR :

http://www.impots.gouv.fr/portal/dgi/public/popup;jsessionid=FBSYDIMCWFP...

On peut aussi noter que toutes les "contributions" ont soit des taux fixes (ex : CSG, CRDS), soit des montants fixes (ex : Contributions à l'Audiovisuel Publique). Aucune ne fonctionne par "tranches" qui, sauf erreur de ma part, ne concernent que l'Impôt sur le Revenu, l'Impôt de Solidarité sur la Fortune et l'Impôt sur les Société.

RAZ
Portrait de Anonyme

bonjour , quand vous parlez du montant de la retaite, c'est la retraite de base ou comlementaire inclus ? Merci

J'avoue ne pas bien saisir le sens de ta question. Quelle importance que ce soit l'une ou l'autre des retraites puisque tous les intervenants se sont accordés à dire que cette taxe n'existait pas et que ce message avait été écrit par quelqu'un qui n'a visiblement aucune compétence en fiscalité ?

Le tour du sujet ayant été fait, je clos cette discussion afin d'éviter toute remontée inutile.

Sujet verrouillé