Forums

Rats parisiens "vidéo choc".

Onglets principaux

Bookmark and Share
18 contributions / 0 nouveau(x)
Dernier message
Rats parisiens "vidéo choc".

Bonjour,

Je m'interroge sur cet article publié dans Le Parisien et qui met en scène une "vidéo choc" tournée par les éboueurs.

http://www.leparisien.fr/paris-75/rats-a-paris-la-video-choc-des-eboueur...

D'une part, le problème de la recrudescence des rats à Paris ne fait pas de doute et est bien documenté.
Mais cette vidéo-là et le récit qui l'accompagne me semble fantaisiste sur plusieurs points qui me font penser à une mise en scène.

La benne dans laquelle les dizaines de rats sont entassés est propre et presque vide, à l'exception de deux sac sur lesquels les rats s'agglutinent. Je trouve ça surprenant puisque les éboueur disent avoir trouvé ça dans une poubelle lors du ramassage ... usuellement, on sort les poubelles pleines, pas vides.

Deuxièmement, ont les vois marcher les uns sur les autres et essayer de sauter hors de la benne. Je ne suis pas experte en comportement des rongeurs (c'est pour ça que je viens chercher des infos ici) mais il me semble que le rat sauvage ne s'agglutine pas ainsi, dans un endroit duquel il ne lui pas possible de sortir, en si grande quantité alors même qu'il est méfiant envers les rats "étranger". Je crois savoir que le rat est prudent et ne se mettrait pas volontairement dans une telle position.

L'homme interviewé rajoute des "on dit" avec l'histoire d'un collègue qui aurait dit qu'un rat lui aurait sauté au cou et au bras. Invérifiable, parole rapportée. Ca me semble peu cohérent avec l'attitude des rats.

Voilà, ma question est la suivante : cette vidéo peut-elle être considérée comme authentique et de bonne foi, ou est-elle le fruit d'une mise en scène, exagérant une situation réelle dans le but de marquer les esprits ?

Merci de votre aide.

Sans être un expert en comportement animal, je vois déjà une contradiction dans les propos de l'éboueur : si la Seine est effectivement en crue, c'est une cause de remontée des rats, du fait de l'inondation des réseaux souterrains. La décrue doit donc se traduire par une diminution des rats "en surface", et non par une augmentation.
L'agglutination de rats dans une benne de 600 litres est explicable si les sacs qui sont en fond de benne contiennent de la nourriture à l'odeur appétissante pour les rongeurs.
Quant à l'idée que les rats ont "tous été broyés dans la benne", c'est un peu théorique, car le "pousseur" qui compacte les déchets n'est pas un "broyeur".
Il ne faut pas oublier que les éboueurs, comme tous ceux qui sont professionnellement au contact des rats ont un suivi médical et sont normalement vaccinés contre la leptospirose ictéro-hémorragique ( https://fr.wikipedia.org/wiki/Leptospirose_ict%C3%A9ro-h%C3%A9morragique )

Euuuuh ????

Comment qu'ils le lèvent le couvercle les copains de Ratatouille ? Avec leurs p'tits bras musclés ?

Et c'est bien connu, les rats sont des animaux sanguinaires qui attaquent leurs victimes à la gorge...

Certains bacs ont des orifices en fond de bac pour l'évacuation des eaux de pluie de façon à éviter qu'ils ne se transforment en piscine lorsqu'ils sont ouverts les jours d'orage. Un rat peut se faufiler par des orifices relativement petits par rapport à sa taille.

capélo
Portrait de Anonyme

salut bah pour etre passer près d'un parc sur le boulevard davout a paris près de porte de montreuil, le dit parc est infesté de rat !!!!

Oui, ben, on s'en moque un peu, parce que ce n'est pas le sujet de la discussion... (Chacun sait qu'il y a des rats à Paris, 4 par habitants environ.)

Ici, il s'agissait d'apprécier la plausibilité d'une histoire avec des rats, pas de s'interroger sur leur présence dans la capitale.

Mode "délire" on ---
Considérant que, dans deux ans, nous pourrons célébrer les 150 ans du siège de Paris par les Prussiens.
Considérant qu'il y a environ 4 rats par habitants.
Proposons de faire pour la circonstance des repas historiques "1870" aux cours desquels seront servis des rats accommodés de diverses façons.
Lançons même des concours gastronomiques sur ce thème.
Et, en 4 repas, le problème de la surpopulation des rats dans Paris sera résolu..
Mode "délire" off

Pour redevenir sérieux, la présence d'une multitude de rats dans un bac à déchets n'a rien d'invraisemblable, sous réserve que certaines conditions soient réunies :
1°) que des orifices existent en fond de bac (pour l'évacuation des eaux de pluies par exemple)
2°) que le contenu des sacs poubelle présents soit "appétissant" pour les rongeurs.

Ensuite, il est vrai que, dans les grandes villes, le rat n'a pas beaucoup de prédateurs naturels, contrairement aux villages de campagne où chats errants, chiens et renards régulent la population des rongeurs. Pour peu que la régulation "phytosanitaire" par distribution d’appâts empoisonnés ait été abandonnée dans le cadre de la limitation des produits chimiques, la population de rongeurs peut être "dérégulée" en attendant que d'autres moyens soient mis en œuvre...

Merci pour vos idées :-)
Par contre j'ai beau chercher, en français comme en anglais, je ne parviens pas à trouver de photos sur internet qui montreraient une telle concentration de rats dans des ordures.
Pour l'instant je cherche avec des mots clefs type "rats" ou "rodden" "many" "colony" "much" etc.
Je suis tombée sur des photos qui montraient au maximum 8 ou 10 animaux dans des ordures en pleine rue.
Avez-vous des sources qui montreraient qu'un tel amas est possible (sans l'intervention de l'homme) ?
Merci.

Pas d'autres sources, pour le moment que mes souvenirs de jeunesse, quand la décharge du village était à ciel ouvert et que les rats y pullulaient. Comme dit plus haut, chiens, chats et renards régulaient cette population, avec l'aide des rapaces qui survolaient régulièrement le site.
En revisionnant la vidéo, je suis un peu surpris des paroles de l'éboueur : si le bac est vraiment un bac de 600 litres (ce qui n'est pas énorme) https://www.bruneau.fr/hygiene-entretien/collecte-dechets/conteneurs/con...
les dimensions du bac sont H 117 x L 136 x P 78 cm.
Si on compare avec les rats de la vidéo, les bêtes ne sont pas "gigantesques", tout juste d'une dizaine de centimètres. De plus, il n'y en a pas des milliers, ni des millions. Il faut admettre que l'éboueur a tendance à exagérer quelque peu.

Voici une page décrivant le rat "surmulot" : http://www.a-p-a.fr/le-rat-surmulot
Il faut bien prendre en compte qu'elle est extraite du site d'une entreprise de dératisation qui a tout intérêt à mettre en avant les dangers de l'animal.

La vidéo a été apparemment reprise sur un site d'opinion : https://lesobservateurs.ch/2018/01/22/les-rats-regnent-sur-paris-la-vide...

Et la ville de Bagnolet a diffusé un tract d'explication à l'occasion d'une campagne de dératisation : https://www.ville-bagnolet.fr/tl_files/actualites/2014/2014-12/4_pages_D...

Pour reprendre ton argument du trou pour évacuer l'eau de pluie, la dimension nécessaire pour le passage d'un surmulot (rat d'égout pour le commun des mortels) est de 5cm de diamètre ce qui me parait un peu beaucoup pour évacuer de l'eau... (1 cm dans chaque coin doit largement suffire)

infestation.ca/rongeurs/rats.html

Par contre, récupérer des rats et les mettre dans une benne (ou les aider à y monter en leur facilitant l'accès) pour faire le buzz...

Vous noterez que la vidéo commence par une approche filmée ce qui fait un peu mise en scène... Je ne pense pas que les éboueurs travaillent avec des caméras portatives qui filment en continu.

Un descriptif des conteneurs mentionne la présence d'une "bonde de vidange pour nettoyage". Si ma mémoire est bonne, c'est un orifice qui fait entre 5 et 10 cm de diamètre, en fond de bac, et qui est destiné à laisser évacuer l'eau pendant les opérations de lavage. Si cet orifice n'existait pas, le conteneur se remplirait et il serait quasi-impossible de nettoyer le fond.
Sur certains conteneurs, qui doivent être étanches en service, cette bonde est obturable après nettoyage : ça évite que des "jus de poubelle" ne souillent le sol du local où sont les bacs quand ils sont dans un bâtiment. Bien évidemment, si cette bonde n'est pas remise en place après nettoyage, le trou reste ouvert, ce qui, lorsque le bac est utilisé en extérieur, n'est pas très gênant. Or, on est là en présence d'un abri poubelle extérieur (quoique couvert) où on a pu mettre des bacs non obturés.

https://www.techni-contact.com/produits/137-5620871-conteneur-a-dechets-...

" Description

Conteneur à déchets 4 roues, résistant aux chocs et aux agents atmosphériques, équipé d’un couvercle ergonomique, et poignée solide, aussi de deux roues à bandage caoutchouc contribuent également à cet aspect silencieux.

Avantages :

- Conteneurs à déchets 4 roues conçus pour la collecte des déchets.
- Capacités allant de 660 à 1000 litres.
- En PEHD moulé par injection.
- Résistants au gel, aux UV, aux infrarouges, aux acides et aux températures de -18 °C à +90°C.
- Couvercle à ouverture totale.
- Pour un usage intérieur et extérieur.
- Prise frontale et latérale pour les véhicules de collecte des déchets.
- Bouchon de vidange situé dans le fond du conteneur pour un nettoyage facile. "

Et donc, les rats sont entrés par le bas du bac mais s'évertuent à sortir par le haut... Logique, surtout quand on connait la capacité des rats à retrouver leur chemin dans un labyrinthe...

Je reconnais bien là un éthologue aviaire!!
Je pense qu'ils sont rentrés un par un par le trou du fond (vu qu'il est assez étroit) mais que, lorsqu'ils se sont vus découverts et se sont sentis menacés, ils ont tenté de sortir en masse par le passage le plus facile.
Il est probable, aussi, qu'au moment où le bac a été basculé pour le vidage dans la benne de collecte, beaucoup de rats se sont précipités, d'eux-mêmes, dans les déchets et qu'un certain nombre a pu se mettre à l'abri du pousseur qui compacte le contenu des bennes et qui n'a rien d'un broyeur.
Quand à l'arrivée au centre d'incinération TIRU, les déchets sont déversés dans une fosse, puis, habituellement, ils sont repris par des grappins pour être mis dans le four d'incinération. La destruction de l'ensemble des rats n'est donc pas garantie.

http://www.lemonde.fr/planete/article/2007/11/01/un-incinerateur-dernier...

Un reportage sur le sujet de la prolifération des rats dans Paris : https://www.francetvinfo.fr/france/paris-la-capitale-envahie-par-les-rat...

jean yves
Portrait de Anonyme

sans aucune hésitation cette vidéo est une mise en scène exagérant une situation réelle dans le but de marquer les esprits. Elle est truffée d'incohérences (dont celles que tu as notées). J'ajouterai (pour ''illustrer'' mon propos) que David dit avoir fermé le couvercle de la benne puis vidé la benne dans le camion, sauf que le couvercle n'existe plus - on voit la charnière verte brisée à 0.4s de la vidéo...
Deuxième point, un rat ne sautera jamais sur quelqu'un sauf si il se sent vraiment ''pris au piège'' (genre un rat coincé dans l'angle d'une pièce avec face à lui un homme lui barrant toute issue par le plancher), Me semble qu'au fond d'un bac le danger pour le rat ne soit pas aussi ''grand'' (je précise que je suis exterminateur et que je n'ai jamais été mordu par un quelconque rat mais que je sais (par ma formation) qu'ils peuvent sauter dans certaines conditions (voir ci dessus).
Bref vidéo virale, je ne sais pas si le but recherché est atteint (améliorer les conditions de travail des éboueurs parisiens), Mais chose certaine cette vidéo a traversé l'Atlantique (j'habite au Canada et je l'ai vue dans un journal

Pierre Falgayrac
Portrait de Anonyme

Les dizaines de jeunes rats sont entrés dans le container via le trou de vidange des liquides dont le bouchon est absent (bravo les ingénieurs pour cette conception) et dont le diamètre est celui d'un terrier. Ils ont été attirés par les odeurs alimentaires qui s'en dégageaient et comme l'endroit paraissait sûr (pas de sortie), ils ont décidé d'y rester pour leur période de sommeil. Sans savoir qu'ils seraient réveillés quelques heures plus tard.
Il s'agit de plusieurs fratries issues de 5 à 8 mères appartenant à une colonie toute proche, probablement dérangée par des travaux (les inondations n'avaient pas encore élevé le niveau d'eau des égouts).
Les rats occupent un espace vital le plus réduit possible, pour limiter leur déplacements (crainte du prédateur), et dans lequel ils régulent leur population selon des pratiques courantes chez les mammifères grégaires : les femelles dominantes en chaleur repoussent les mâles et les écartent des jeunes femelles en chaleur; elles peuvent même tuer des petits. Quand les petits grandissent et deviennent adultes, la hiérarchie sociale qui régit la colonie incite les jeunes adultes à migrer.
Leur gros appétit (ils consomment l’équivalent de10% de leurs poids chaque jour) les dirige vers des odeurs de nourriture, comme le container de la vidéo.
Les éboueurs de la ville n'ont pas le droit de pénétrer dans des espaces privés. La vidéo a donc été tournée par un agent de service d'une entreprise spécialisée dans les sorties et rentrées de containers. Ce métier est mal payé et connait un fort turn-over, ce qui peut expliquer la "discrétion" de celui qui parle.
Il est impossible que plusieurs mères, qui ont de 4 à 8 petits par portée, aient élevé des dizaines de jeunes rats dans ce container. Les occupant de l'immeuble et les agents de sorties/rentrées les auraient repérés bien avant qu'ils atteignent l'âge qu'ils ont sur la vidéo.
Par ailleurs, si quelqu'un est capable de capturer 50 à 80 jeunes rats pour les déposer ensuite dans un container, il faut qu'il s'installe rapidement dératiseur ou administrateur de SPA ou d'un zoo ! C'est tout bonnement quelque chose d'impossible à faire... Pour info, l'INRA VetagroSup qui a mené une étude sur les rats dans le parc de Chanteraines (Hauts de Seine), a mis des semaines pour capturer 86 rats.
En résumé, il ne s'agit pas d'un hoax mais d'un phénomène classique des mouvement de populations de rats lors de travaux ou de montée des eaux dans les égouts.
Autre chose: un agent de service qui se baisse au-dessus du container ou se trouvent des rats peut voir des rats apeurés tenter de lui sauter à la gorge. mais il ne risque rien s'il relève rapidement la tête.

Pierre Falgayrac

Un article de l'Obs fait un point sur le problème des rats dans Paris et cite Pierre Falgayrac qui est intervenu sur ce forum : https://www.nouvelobs.com/planete/20180312.OBS3455/les-rats-pullulent-a-...

Ajouter un commentaire