Forums

Prison pour des parents opposés à la théorie du genre en Allemagne

Onglets principaux

Bookmark and Share
33 contributions / 0 nouveau(x)
Dernier message
Prison pour des parents opposés à la théorie du genre en Allemagne

http://m.alterinfo.net/Allemagne-prison-pour-parents-refusant-les-cours-...

Bonjour merci de vérifier cette information pour savoir s'il est vrai qu'en Allemagne et dans d'autres pays européens :
1/ La théorie du genre ou une variante est nouvellement enseignée dès la maternelle
1bis/ Si oui jusqu'à quel point ?
2/ S'il est vrai que des parents sont passés au tribunal pour cela et ont été condamnés vraiment pour cela. Ça me paraîtrait incroyable !

Merci d'avance pour vos réponses sourcées.

http://french.ruvr.ru/2014_01_22/Allemagne-prison-pour-parents-refusant-...

pour commencer, voici ce qui avait été écrit à propos de "la théorie du genre"
http://www.hoaxbuster.com/forum/l-enseignement-de-la-theorie-du-genre-bi...

pour résumer, et d'après Angel : "Ce n'est qu'une construction sémantique d'un concept qui n'existe que dans l'esprit de certains extrémistes et de celui d'autres extrémistes qui se complaisent à se battre contre des moulins à vent (entendre : "être contre quelque chose qui n'existe que pour eux")...."

en attendant, il y'a assez de liens dans cette discussion pour prouver que la théorie du genre n'existe pas.

pour le point 2, on enquête.

J'ai trouvé le site du collectif qui organisait la manif : http://beamtendumm.wordpress.com/2014/01/17/besorgte-eltern-nrw-demo-erf...
Mais je n'ai trouvé aucune trace de parents mis en prison (sauf celles qui renvoient sur le site "la voix de Russie"),même sur le web allemand...

Rebonjour, pour ajouter:
J'ai bien lu le sujet "L’enseignement de la théorie du genre bientôt obligatoire dès 6 ans."
Sachez que je n'en ai rien à faire des mots ou concepts, donc pour moi le but n'est pas de savoir s'il y a ou non "une théorie des genres".

Mais quand je lis de la part de Isa:
"Et la cerise sur le gâteau,
Théorie du genre : Najat et la crèche de l'indifférenciation :
http://24heuresactu.com/2013/03/21/theorie-du-genre-najat-et-la-creche-d...
Et que je consulte l'article mis en référence sur 24heuresactu, je trouve assez facile de voir s'il s'agit d'un hoax.
Or, je fais quelques recherches et retrouve bien un article du figaro en ligne qui montre que Madame Najat est bien passé dans cette maternelle. Et là ce n'est pas le site 24hactu qui l'affirme mais un site qui semble fiable!!!!

http://madame.lefigaro.fr/societe/exit-baby-machos-110912-279062

Donc
Chaque article mériterait à lui-seul une bonne enquête de votre équipe et je trouve dommage que l'autre sujet ait été verrouillé.
Bien cordialement

C'est pas Mme Najat mais Mme Vallaud-Belkacem et je vois pas bien le rapport entre la "théorie du genre" et lutter contre le "sexisme" des jouets. Et il n'est pas fait mention de cette théorie dans l'article du Figaro.

PitiPiou
Portrait de Anonyme

Hé bien pourtant, ceux qui luttent contre la "théorie du genre" sont bien ceux qui ne veulent pas que filles et garçons soient éduqués de la même manière, donc qui sont "pour" les jouets sexistes...

Tristan, ta question était ( une partie du moins)
"1/ La théorie du genre ou une variante est nouvellement enseignée dès la maternelle
1bis/ Si oui jusqu'à quel point ?"

ta question est donc bel et bien de savoir s'il y'a une théorie des genre, et la réponse est non. ce n'est pas une question de mots, c'est une question de faits.

A HorneGod
Je ne lis pas l'allemand.
Merci de me dire si tu consultes le site de besorgte eltern contre quoi les parents se battent. Qu'est-ce qui est voté en Allemangne et qu'est-ce qui est enseigné nouvellement aux enfants? En un mot, ce collectif s'est-il créé de manière préventive ou bien agit-il pour dénoncer une nouvelle orientation éducative réelle et dans ce dernier cas qu'est-ce qui est vraiment enseigné en classe de nouveau ou bien outrancier?

http://translate.google.fr/?hl=fr#auto/fr/Wie%20hier%20bereits%20bericht....
Ça parle de "10 pères et mères" mis en prison mais aucun mots sur les circonstances.
Et j'en ai profité pour supprimé ton doublon.

jrotule
Portrait de Anonyme

je dois dire que je ne suis pas convaincu par le message, très approximatif non sourcé et qui n'est repris que sur des sites orientés. Néanmoins après avoir enfin trouvé quelques références j'ai pu trouvé un cas d'incarcération pour refus de faire participer ses enfants à un cours d'éducation sexuelle.

http://echr.coe.int/Documents/CLIN_2011_09_144_FRA_894207.pdf pages 26 et 27 arrêt CEDH "dojan et autres c.allemagne".

la cas semble correspondre avec cette situation :

"suite à l’absence des enfants dans ces nouveaux cours d'éducation sexuelle, les parents ont reçu une amende à payer. Les récalcitrants ont été envoyés en prison pour 40 jours."

sauf que la durée d'incarcération n'est pas précisée. Les parents n'ont donc pas été condamnés à de la prison mais à une amende. C'est faute de payer leurs amendes que les parents ont finalement été emprisonnés.

"Bien que deux parents se soient vu infliger une peine d’emprisonnement pour défaut de paiement, la Cour estime que ces peines constituaient uniquement un moyen de faire exécuter l’obligation de paiement imposée conformément aux dispositions pertinentes du
droit interne"

Soyons plus clair:
Ma question est:
3) En Allemagne y a-t-il eu dernièrement une modification du programme sur les cours d'éducation sexuelle ?
4) En Allemagne des parents se sont-ils faits emprisonnés dernièrement en relation avec cette histoire ?
Je remercie jrotule mais je crois que la source qu'il a trouvé datant de 2011 n'a pas de rapport direct avec la situation évoquée.
Merci d'avance.

Pour répondre à la question de départ (la première) :

"1/ La théorie du genre ou une variante est nouvellement enseignée dès la maternelle"


Oui, j'ai déclaré que la théorie du genre n'existait pas (ce n'est pas d'après moi mais d'après les scientifiques et les experts qui se sont exprimé sur la question.)
Je vais donc argumenter et mettre des liens.

Tout d'abord, d'où vient cette expression ?

- C'est la traduction (intentionnellement) approximative et orientée de l'expression américaine "gender studies" qu'en ont faite des auteurs catholiques dans les années 90 afin de rejeter ce qu'ils perçoivent comme une idéologie.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Genre_(sciences_sociales)

- L'expression est apparue dans les années 2010 par des personnalités politiques de droite et des associations catholiques pour s'opposer au chapitre "Devenir homme ou femme" de certains manuels de SVT de 1ère.
http://www.europe1.fr/France/Qu-est-ce-que-la-theorie-du-genre-693529/

- Une tribune signée par des centaines d'universitaires indique qu'il n'y a pas "une" théorie des genres mais "des" études du genre suite aux déclarations de ministres qui finalement réajustent leurs propos :
Vincent Peillon, ministre de l'éducation qui estime finalement que l'expression est impropre, qu'il s'agit d'un "artéfat intellectuel"
et Najat vallaud-Belkacem qui déclare qu'il s'agit d'un terme impropre.

- L'expression a été "popularisée" par l'UNI (association étudiante de droite très active dans la contestation contre le mariage pour tous) qui a fondé "l'observatoire de la théorie du genre".
http://www.lemonde.fr/societe/article/2013/05/25/comment-les-detracteurs...

- Autrement dit, une organisation a inventé ou réinventé un concept idéologique ou théorique pour mieux le dénoncer et le combattre, justifiant l'existence d'une théorie du genre par le fait que certains auteurs américains utilisent l'expression "gender theory" en oubliant au passage que le mot français "théorie" n'a pas tout à fait la même signification que le mot anglais "theory"…
Quant à la question : pourquoi inventer une théorie pour s'en indigner et la combattre, je n'ai pas la réponse. il faudrait voir du côté de Cervantès et de son Don Quichotte...

- Qu'est-ce que cette fumeuse théorie du genre qu'il faudrait combattre selon eux :
Ils se réfèrent aux essais de l'américaine Judith Butler pour affirmer : "Le fondement de cette théorie consiste à nier la réalité biologique pour imposer l’idée que le genre « masculin » ou « féminin » dépend de la culture, voire d’un rapport de force et non d’une quelconque réalité biologique ou anatomique."
http://www.theoriedugenre.fr/?Qui-sommes-nous#rTrmXXOYEcSIGclh.99

- Le problème, c'est qu'il ne s'agit que d'une interprétation déformée du discours de cette philosophe féministe.
Elle a d'ailleurs répondu à ces détracteurs manipulateurs :
http://bibliobs.nouvelobs.com/essais/20131213.OBS9493/theorie-du-genre-j...

- Pour résumer, la "théorie du genre" est une traduction inexacte et une interprétation manipulée de ce qu'on appelle"gender studies" en Amérique.
Dès lors, comment enseigner une théorie qui n'existe pas ?
Déjà, enseigne-t'on des théories à l'école ? En maternelle, qui plus est ?
je pense que ça répond à la question et à son alinéat...
^_^

- Quelques articles intéressants :
http://www.lemonde.fr/ecole-primaire-et-secondaire/article/2013/04/22/th...
http://www.lemonde.fr/societe/article/2013/05/25/masculin-feminin-cinq-i...
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/09/30/01016-20130930ARTFIG0...
http://tempsreel.nouvelobs.com/education/20130909.OBS6115/21h-theorie-du...
http://www.marianne.net/Non-la-theorie-du-genre-n-existe-pas_a230855.html

Pim's
Portrait de Anonyme

J'ai trouvé exactement le même article sur 2 parutons : Zenit du 5 avril 2013 et Nouvelles de France du lendemain. www.zenit.org et www.ndf.fr
On part de ce qui était à l'époque le projet de loi Taubira pour le mariage pour tous ainsi que la "refondation de l'Ecole de la République" pour arriver à ce qu'il se passe dans d'autres pays.
Je peux me tromper, mais ces 2 publications ont l'air d'être orientées du côté de la droite catholique... Mais là n'est pas le débat...

Euh... C'est pas la "la journée de retrait de l'école" qui est une "fausse rumeur" mais la motivation de la dite journée, à savoir le supposé enseignement de la non moins supposée théorie du genre.

Oui, bien sûr, il fallait l'entendre comme ça...

Un article du Monde très intéressant sur le sujet (et d'autres traité ailleurs sur HB):

http://www.lemonde.fr/politique/article/2014/01/28/cinq-intox-sur-la-the...

Lothaire
Portrait de Anonyme

Je ne sais pas si des parents allemands ont effectivement fait de la prison pour avoir refusé de laisser leurs enfants subir une éducation de "déconstruction" du genre, quelle que soit la manière dont les adeptes de cette idéologie, adeptes qui comprend vraisemblablement les négateurs publiques de cette idéologie, la dénomment.

MAIS !

Le fait est que la législation allemande, d'après une loi remontant à l'époque du IIIème Reich, interdit formellement "l'école à la maison" ou éducation familiale et prévoit explicitement que des parents qui refusent d'envoyer leurs enfants dans des écoles reconnues par l'état encourent des amendes, puis de la prison en cas de "récidive" avec intervention musclée de la police en tenue de protection et molestation des enfants car "complices de leurs parents" ...

Le cas est loin d'être rare :
De nombreuses informations sont consultables sur internet, notamment le cas d'une famille de huit enfants qui a demandé et obtenu l'asile politique aux Etats-Unis, asile remis en cause par Obama lui-même apparemment (si dire si l'affaire est grave pour les administrations institutionnelles mondiales !!).

D'autres familles se sont vraisemblablement réfugiées dans des pays comme la France ou les Pays-Bas, un peu plus "permissives" pour l'instant mais ça va changer sous peu en France (projet de loi interdisant l'école à la maison).

Sachant que les cours d'éducation sexuelle semblent être une question fondamentale pour un état rognant sur les libertés individuelles, il semble vraisemblable que le refus par des parents de l'intrusion de l'état dans l'intimité de leurs enfants soit perçu par Berlin comme une défiance aussi "grave" que la revendication d'une l'éducation familiale.

Je m'étonne donc que des chercheurs aussi passionnés de vérité que les commentateurs de ce blog n'ont toujours pas réussi à apporter la moindre preuve de la véracité de ces informations.
C'est parce que le journal Le monde n'en parle pas ?

Lothaire
Portrait de Anonyme

réponse à Tristan :

"Ma question est:
3) En Allemagne y a-t-il eu dernièrement une modification du programme sur les cours d'éducation sexuelle ? "

Il semble que c'est bien le cas dans un Länder dirigé depuis peu par une coalition comprenant le parti des Grünen. Les modifications de ce programme serviraient essentiellement à enseigner dès le plus jeune âge l'équivalence des pratiques homosexuelles et transsexuelles avec le modèle hétérosexuel.

La résistance à cette propagande relativistes est comme en France qualifiée de "fasciste et homophobe" par les idéologues de gauche et leurs pseudopodes médiatiques.

Heu... Tu es sûr d'avoir lu toute la discussion ? (Oui, parce que ceci n'est pas un blog, comme tu le dis, mais un forum, soit dit en passant.)

Va voir le message #10 de jrotule et le #12 d'Angel qui donnent des arguments en faveur du FAUX.

Par ailleurs, si tu prétends que l'homosexualité est enseigné dans les écoles allemandes (avec simulation de sodomie sur des poupées gonflables), tu serais gentil de nous fournir un lien vers un site fiable (genre Le Monde, toujours mieux informé que le blog du cousin Gaston, ne t'en déplaise).

Parce qu'ici, on n'aime pas les affirmations sans preuves :

http://www.hoaxbuster.com/charte-d-utilisation-forums

Hé oui, comme dans tout forum, on ne peut pas dire n'importe quoi ici, désolé.

Et comme je trouve que cette discussion fleure bon la fermeture brutale (que certains nomment "censure") je rappelle qu'il existe sur ce "forum" une charte d'utilisation consultable ici :
http://www.hoaxbuster.com/charte-d-utilisation-forums

Lothaire
Portrait de Anonyme

"(Oui, parce que ceci n'est pas un blog, comme tu le dis, mais un forum, soit dit en passant.) "

Je ne suis pas un spécialiste de l'internautisme et je n'ai pas à l'esprit la définition exacte du mot blog que j'utilise à équivalence avec le mot site.
Mais si cela heurte votre sensibilité de geek (ce mot, je crois le connaître dans sa bonne définition), je plaide coupable et vous présente toutes mes excuses.

" Par ailleurs, si tu prétends que l'homosexualité est enseigné dans les écoles allemandes (avec simulation de sodomie sur des poupées gonflables), tu serais gentil de nous fournir un lien vers un site fiable"

Et j'aurais- donc dis ça textuellement ?
Cela ressemble à de la diffamation ...
Non, je dis que "je crois savoir que" les programmes du Land de Bade-Wurtemberg a changé ou changera incessamment sous peu dans le but d'inclure dans l'enseignement "l'idée" d'une équivalence entre les pratiques homosexuelles avec les pratiques hétérosexuelles.
Rien d'autres : arrêtez de divaguer sur mes propos.

Dans mes années collège, mon programme d'éducation sexuelle était basé sur l'enseignement des pratiques sexuelles normales, à savoir l'hétérosexualité. Durant ces années, il n'a bien sûr jamais été question de "travaux pratiques" même si la question était bien évidemment la première abordée par quelques élèves malicieux et bien rapidement évacuées et réfutées par l'enseignant ...
A moins que cela ait changé depuis ces années, je me demande bien en quoi mon intervention serait si peu compréhensible que vous en veniez à parler de poupées gonflables.

D'ailleurs, il semble que ce ne sera même pas lors des seuls cours d'éducation sexuelles que ces questions seront abordées, mais plutôt comme une question "philosophique" :

Pour information, il me semble aussi savoir qu'il n'y a pas de matière "philosophie" dans l'enseignement en Allemagne, contrairement à la France mais que la philosophie imprègne toutes les matières, de l'apprentissage de la langue aux sciences naturelles, en passant par la mécanique dans les lycées professionnels.

Vous vouliez un lien du Monde ?
http://www.lemonde.fr/europe/article/2014/01/11/la-diversite-sexuelle-de...
voilà, avec à la clé l'accusation de fascisme et d'homophobie contre ceux qui refusent ce délire idéologique venant d'un parti qui il y a quelques années débattait sur la nécessité de "libéraliser les relations sexuelles entre adultes et enfants" :
http://www.marianne.net/allemagne/Les-Verts-allemands-le-sexe-et-les-enf...

Désolé de vous faire dégringoler en bas de votre petit nuage illusoire, mon cher ...

Lothaire
Portrait de Anonyme

Daniel Hoaxteam

Pourquoi cela ? La troisième question de Tristan était donc appelée à rester sans réponse après qu'une réponse fallacieuse lui fut apportée à la première ?

Lothaire
Portrait de Anonyme

Concernant l'asile politique accordé par les USA à une famille allemande, les Romeike, sur fond de liberté d'enseignement :
http://www.lemonde.fr/societe/article/2010/01/27/une-famille-allemande-o...

Mea culpa mea maxima culpa, ils n'avaient pas huit enfants mais six. Le Monde parle de cinq mais le sixième n'était pas en âge scolaire. Je décline toute responsabilité d'apporter une fausse information si d'aventure, un septième serait né ...

D'une manière générale, même j'écris de mémoire, toutes les éléments informatifs que j'amène ici comme sur l'autre fil qui a été fermé depuis, sont vérifiable sur des sites officiels avec les mots-clé que j'utilise dans mes énoncés.

Lothaire
Portrait de Anonyme

Des liens qui parlent effectivement de l'envoi en prison d'un père de 12 enfants qui refusait de les inscrire à des cours d'éducation sexuelle. Raison invoquée non spécifiquement liée à l'idéologie du genre.

http://www.katholisches.info/2010/08/26/christenverfolgung-in-deutschlan...

http://www.medrum.de/content/vater-wegen-schulischer-sexualerziehung-im-...

http://www.welt.de/regionales/duesseldorf/article120342846/Baptisten-Toc...

Lothaire
Portrait de Anonyme

Allemagne : Si la décision ne fait pas plier les criminels éducateurs familiaux, il y a d'autres recours :

Sur décision de justice, l'état enlève quatre enfants à leurs parents Dirk et Petra Wunderlich. Le juge ira jusqu'à préconiser à la police d'user de violence contre les enfants, complices du crime de leurs parents récidivistes consistant à leur faire l'école à la maison.
http://www.dailymail.co.uk/news/article-2407655/Armed-police-turn-family...

Pour autant, l'état n'a aucun besoin de faire appel à une décision de justice pour imposer ses considérations en matière d'éducation et recourir à l'enlèvement d'enfants.

Source officielle : en 2012, 2929 enfants ont été saisis par l'état. Si certains cas peuvent parfaitement être justifiés, la force publique se félicite de pouvoir se passer de toute décision de justice.

http://www.bz-berlin.de/bezirk/treptow/so-oft-muessen-berliner-kinder-ge...

Pim's
Portrait de Anonyme

Merci pour le lien du Monde, Lothaire, mais il n'indique en aucun cas que cette famille fuyait le pays pour éviter une quelconque éducation sur une soit-disant théorie du genre. Juste que la famille ne voulait pas scolariser ses enfants, notamment parce qu'elle trouvait que l'enseignement n'est pas assez strict, ni assez religieux.

Lothaire
Portrait de Anonyme

Correction :

Si la décision d'enfermer les parents récidivistes en prison ne fait pas plier les criminels éducateurs familiaux, il y a d'autres recours :

Lothaire
Portrait de Anonyme

" mais il n'indique en aucun cas que cette famille fuyait le pays pour éviter une quelconque éducation sur une soit-disant théorie du genre"

C'est bien ce que j'ai dit dans mon premier commentaire. Je ne lie pas directement les menées étatiques contre ces parents directement à la théorie du genre.

Néanmoins, c'est bien les programmes d'éducation sexuelle qui sont la première cause du refus des parents de laisser leurs enfants entre les mains d'idéologues, ici comme en Allemagne ou aux Etats-Unis.
c'est indéniable. Et le fait est que la famille Romeike comme les autres dont j'ai apporté les liens ici sont bel et bien des familles qui se caractérisent par l'engagement religieux des parents.

L'autre fait est que la plupart des sites qui parlent de la famille Romeike insistent bien sur cette question là et qu'on ne trouvera vraisemblablement nulle part la moindre réfutation de la part de la famille ou de ses avocats.
Jusqu'à preuve du contraire, s'entend.

Et enfin, concernant le lien du Monde sur le programmes scolaire du Bade-Wurtemberg, le fait est bien que des parents menacés par l'état étaient bien présents en première ligne pour protester contre ces réformes relativistes.

Lothaire
Portrait de Anonyme

Quant à savoir si l'idéologie de genre est effectivement enseigné dans les écoles, j'avais apporté quelques éléments de réponse sur l'autre fil concernant le rapport de l'OMS avant sa fermeture impromptue ...

Lothaire
Portrait de Anonyme

La théorie du genre n'existe pas ...
Ceux qui l'assurent aujourd'hui sont les mêmes qui ont faisaient pourtant la promotion il y a trois ans avant d'accéder à la gouvernance de l'état.
je ne vous donne pas le lien de fdesouche puisque "non fiable" et "compromettant" selon vos critères personnels. Vous vous ferez votre idée vous mêmes en puisant directement à la source :

http://www.20minutes.fr/politique/778750-theorie-genre-il-essentiel-ense...

Si vous aviez pris la peine de lire les commentaires précédents, vous auriez lu qu'une tribune signée par des centaines d'universitaires indiquait qu'il n'y a pas "une" théorie des genres mais "des" études du genre, suite aux déclarations de politiques qui ont finalement réajusté leurs propos.

Il faut noter que ces propos ont été tenus par des politiques bien avant que le terme de "théorie du genre" ait été "popularisé" par l'UNI et par son "observatoire du genre"…

Vincent Peillon, ministre de l'éducation a estimé finalement que l'expression était impropre, qu'il s'agissait d'un "artéfat intellectuel".
Najat vallaud-Belkacem a déclaré qu'il s'agissait d'un terme impropre.

http://www.liberation.fr/societe/2013/09/03/peillon-veut-transformer-l-e...
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/11/08/97001-20131108FILWWW00592-b...
http://www.lepoint.fr/societe/theorie-du-genre-nouveau-cheval-de-bataill...

Je pense, personnellement, qu'après ces dix messages de Lothaire faits d'approximations et de suppositions en tous genres n'ayant visiblement d'autre but que de donner de la visibilité à l'idéologie qu'il défend, il est vraiment temps de fermer cette discussion là aussi.

Mais avant, je résume :
- la "théorie du genre" n'existe pas
- de fait, cette théorie ne peut donc pas être enseignée en Allemagne (ou ailleurs)
- par contre, des parents issus des milieux intégristes croient dur comme fer à l'enseignement de cette pseudo théorie et refusent que leurs enfants aillent à l'école, des fois que ce serait vrai. La fameuse JRE dont on parle tant aujourd'hui est là pour le prouver. Or, la scolarisation des enfants est obligatoire et ce, depuis des années, en Allemagne comme dans tous les autres pays européens.

Sujet verrouillé