Forums

Policiers qui rejoignent les manifestants à Turin

Onglets principaux

Bookmark and Share
9 contributions / 0 nouveau(x)
Dernier message
Policiers qui rejoignent les manifestants à Turin

Bonjour,

Je viens de tomber sur cette vidéo, suite à un lien que l'on m'a envoyé.

On y voit une manifestation, un mur de policiers, lesquels enlèvent leurs casques tandis que les manifestants crient et applaudissent.

http://www.youtube.com/watch?feature=youtube_gdata&v=h6xKdvC6KSM&desktop...

Le texte explicatif dit :
<< Le 9 Décembre 2013 à Turin en Italie des membres des forces de l'ordre ont rejoint les manifestants anti-taxes qui protestent contre le gouvernement politique actuel et l'augmentation des taxes et des impôts. Certains policiers ont été filmés entrain d'enlever leur casque anti-émeute et ont rejoint les rangs des manifestants. Eux aussi ont voulu crier leur ras le bol. On dénombre une centaine de manifestations organisées dans l'ensemble du pays par des opposants au gouvernement. Si certains policiers ont rejoint le clan des manifestants, il y a tout de même eu certains débordements entre manifestants et policiers.>>

Cela est-il avéré ? Les images en question ne le prouvent pas. Le retrait des casques peut être dû à une autre raison, tandis que l'on ne voit pas les policiers "rejoindre" les manifestants.

Merci pour votre aide !

En tout cas la vidéo et un texte sensiblement semblable sont repris par plusieurs sources :
http://www.gentside.com/italie/italie-des-policiers-enlevent-leurs-casqu...
http://www.agoravox.tv/tribune-libre/article/les-policiers-enlevent-leur...
http://www.lemonde.fr/europe/video/2013/12/11/italie-des-policiers-enlev...

Mais on n'est pas à l'abri d'une erreur collective, donc à confirmer avec d'autres éléments.

Merci beaucoup !

Effectivement, j'avais vu certaines reprises (gentside et agora, je n'avais pas remarqué le monde).

Peut-être que quelqu'un parlant italien pourrait nous aider ? Que disent et scandent les manifestants ?

Mon impression à ces images est qu'il y a un signe de détente de la part des forces de l'ordre ("on est pas là pour vous taper dessus, on comprend vos revendications"), mais cela ne signifie pas qu'ils sont parti prenants pour autant. Et ce ne sont que mes impressions.

c'est exact.
Beppe Grillo, chef de file de la manifestation a invité les forces de l'ordre à rejoindre les manifestants et certains l'ont fait.
http://www.lemonde.fr/europe/article/2013/12/10/en-italie-beppe-grillo-a...
mais pas tous, car ça n'a pas empêché des heurts violents qui ont fait 14 blessés parmi la police.
http://www.lemonde.fr/europe/article/2013/12/09/en-italie-des-incidents-...

Thomas
Portrait de Anonyme

L'appel de Grillo n'a eu lieu que le lendemain de ces manifestations. La presse italienne parle parfois de canular (http://www.giornalettismo.com/archives/1256869/la-bufala-della-polizia-c...), parfois de polémique (http://www.tmnews.it/web/sezioni/top10/forze-dell-ordine-soft-con-i-forc...), et confirme parfois la thèse du "geste de solidarité" (http://video.corriere.it/protesta-forconi-torino-polizia-si-toglie-casco...). Les syndicats de police démentent cette dernière thèse et rejettent l'instrumentalisation qui en est faite (notamment par les néo-fascistes qui affirment que les policiers voulaient approuver le salut fasciste d'une partie des manifestants à ce moment précis, qui criaient "Vous êtes comme nous"). D'après un témoignage sur internet, "la manifestation en question était sensé être apolitique, mais rapidement cela a tourné en défilé de fascistes nostalgiques de Mussolini. Et il est connu que la police italienne est aussi proche des fascistes, donc..."

Thomas
Portrait de Anonyme

Lien sur le démenti syndical face à la thèse du soutien policier aux néo fascistes, que j'ai oublié de mettre ci-dessus: http://torino.repubblica.it/dettaglio-news/19:27/4438307

Thomas
Portrait de Anonyme

Bref, selon les versions, c'était soit un geste de sympathie envers la composante d'extrême-droite des forconi, soit simplement parce que la manifestation était finie, ou qu'elle ne justifiait pas/plus le port du casque pour raisons de sécurité (et c'était dans ce cas un geste de "confiance" envers ces manifestants) http://www.lastampa.it/2013/12/10/italia/cronache/e-i-poliziotti-si-tolg...

Thomas
Portrait de Anonyme

"Des vidéos ont circulé depuis, largement reprises -ou en partie lancées?- par des sites d'extrême-droite, sur des fraternisations entre policiers et manifestants. Certaines sont probantes et ont été confirmées par le SIULP -un syndicat policier-, d'autres semblent fabriquées: les militants s'approchent-ils à dessein pour applaudir devant les caméras un simple moment de pause ou de relâchement? Au vu des regards placides, sinon étonnés, des celerini, on peut à bon droit se poser quelques questions." http://blogs.mediapart.fr/blog/olivier-favier/121213/italie-le-fascisme-...

Je bosse dans le milieu et après avoir visionné la vidéo, je ne vois qu un encagement par l avant avec un ordre reçu de retirer les casques pour diverses raisons possible. D ailleurs, rien dans le visage ou la gestuelle des policiers ne signale de manière flagrante le soutien aux manifestants.

Ajouter un commentaire