Forums

Norme education sexuelle et OMS

Onglets principaux

Bookmark and Share
64 contributions / 0 nouveau(x)
Dernier message
Norme education sexuelle et OMS

Une pétition a été crée par une antenne de la manif pour tous. Elle dit que l'OMS veut encourager les écoles à promouvior la masturbation infantile et le "jeu du docteur" à 4 ans.

l'article de la manif pour tous, et la pétition :

http://www.lmptcollectif-oise.fr/?p=4704

http://www.citizengo.org/fr/300-retirez-imm%C3%A9diatement-le-document-n...

Ca me parait un peu bizarre. Vous en pensez quoi ?

[29/01 : Pour référence, voici la version française du document, fournie par Pizzatoxic : https://www.sante-sexuelle.ch/wp-content/uploads/2013/11/Standards-OMS_f...
Nous remercions les personnes qui ont ensuite fourni cette référence à plusieurs reprises ; il est donc inutile de la poster une nouvelle fois.
LouV - Hoaxteam]

L'article de LMPT fait principalement référence à la seconde partie du document, à partir de la page 35 (Début du tableau p.38).
Page du site européen de l'OMS :
http://www.euro.who.int/fr/health-topics/Life-stages/sexual-and-reproduc...
Document "Standards for sexuality education in Europe – A framework for policy makers, educational and health authorities and specialists"
http://www.bzga-whocc.de/?uid=072bde22237db64297daf76b7cb998f0&id=Seite4486

Tout est dans l'interprétation avec ce genre de thème.
Les milieux conservateurs voient l'éducation sexuelle comme un encouragement souvent, alors que ce n'est aucunement le but de cette discipline.

[Passage coupé par moi-même pour se re-centrer sur le document de l'OMS]

Oui, on peut discuter de ce qu'il est approprié d'apprendre à tel ou tel âge.
Mais l'article ne fait qu'une lecture très partielle et partiale du document, interprétant à sa sauce quelques morceaux et délaissant tous les autres aspects (positifs) du programme.

[Commentaire ci-dessus, sur l'enseignement actuel de l'éducation sexuelle en France, supprimé pour se centrer sur le document de l'OMS]

Le 1er passage critiqué est celui sur la masturbation infantile. (p.38 : "0-4 : enjoyment and pleasure when touching one’s own body, early childhood masturbation ; discovery of own body and own genitals")

Il y a une partie dans ce document intitulée explicitement "Pourquoi commencer l'éducation sexuelle avant 4 ans ?" qui dit en substance :
Des comportements dits sexuels apparaissent de toute façon très tôt. Et, (contrairement à ce que LMPT voudrait nous faire croire), l'un des objectifs est d'apprendre aux enfants qu'il y a des limites.
("At the same time, the child is taught that individual boundaries and social rules exist and need to be respected (you can’t touch anyone you want to)." p.35)

Cet article de Wikipédia insiste bien sur le fait que la sexualité infantile est très différente de celle des adultes.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Sexualit%C3%A9_infantile
La masturbation infantile, qui choque tant l'auteur de l'article, est un comportement qui apparaît tout seul chez les jeunes enfants.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Masturbation#Enfance

D'où la mention de cette étape dans le document de l'OMS (p.38), en insistant sur le fait que ce comportement doit être accompagné avec pédagogie (entre autres, apprendre à l'enfant la différence entre sphère publique et privée, p.39)

Basiquement : ce n'est pas de l'encouragement ou de l'apprentissage de la masturbation, c'est un comportement qui apparait tout seul ! (et qui est l'occasion de commencer une éducation sociale)

Le reste est à l'avenant, des interprétations de perversion tout en ignorant les autres parties qui apportent des contradictions et des leçons positives.

"Le rapport de l’OMS a 83 pages [66 mais on est plus à ça près...] et les paroles « amour » et « responsabilité« n’apparaissent presque jamais ; quand c’est néanmoins le cas, leur poids et leur signification sont dérisoires. Par contre, le guide fait constamment référence au « plaisir », « bien être personnel » et à l’“instinct »."
Et bien sûr, "respect for others" (dès la p.38), "feelings", "emotions" "empathy", "acceptance", "trust", et j'en oublie... tout ça ça ne compte pas.
Quant à "instinct"... *facepalms*
Ce mot n'est utilisé que dans "trust their instincts", en association avec "apply the three-step model (say no, go away, talk to somebody you trust)" et "good and bad experiences of
your body/what feels good? (listen to your body) / if the experience/feeling is not good, you do not always have to comply".
Traduction : "si tu ne te sens pas bien quand o te touche, fais confiance à ton instinct et dis "non"."
Oui, arrêtons d'enseigner cela à nos enfants, quelle bonne idée.

[Désolée pour ces tartines de textes qui sont peut-être assez crues pour certains. Ce texte m'a de plus en plus énervée. Si il y a du nettoyage à faire je comprendrai.]

Il faut préciser que "l'auto-satisfaction infantile" (masturbation chez le jeune enfant) n'a pas grand chose à voir avec la masturbation pour provoquer une jouissance sexuelle.

Autrement dit, le jeune enfant qui se touche le sexe ne le fait pas dans le même but qu'un(e) adolescent(e) ou un(e) adulte… Quoi que certains adultes sont atteints d'un besoin compulsif de "se toucher" sans intention de provoquer de jouissance sexuelle mais c'est un autre problème...

Merci pour ton avis. La conclusion est donc, c'est un hoax.

Disons, moins hoax et plus lecture partisane, partiale et de mauvaise foi.

tez
Portrait de Anonyme

Je ne suis pas du tout d'accord avec LouV, qui noie le poisson avec ses théories sur les "milieux conservateurs" et l'éducation sexuelle en générale.

Pour prendre quelques passages :
- "Entre 0 et 4 ans, le rapport prescrit l’apprentissage de « la jouissance et du plaisir quand nous touchons notre propre corps : la masturbation infantile »"
=> C'est dans le rapport, page 38, "Give information about" (donner de l'information sur) "enjoyment and pleasure when touching one’s own body, early childhood masturbation"

- "Entre 4 et 6 ans, [...] Selon l’OMS cette période de l’enfance serait excellente pour « parler de sujets sexuels », explorer les « relations du même sexe »" => Page 41 du rapport : "Give information about" => "Same sex relationship"
etc... etc...

Après, on peut tout a fait penser que ce que dit le rapport est bon. Et effectivement, LMPT mène un projet a charge contre le rapport (vu qu'ils y sont opposés, c'est un peu logique).

Mais les citations extraites du rapport son correctes, cela n'a rien d'un hoax. Il y a bien un rapport, et ce rapport préconise, entre autres choses, d'aller parler aux enfants de 4 ans de la masturbation, et à ceux de 6 de l'homosexualité.

A chacun de se faire un avis sur personnel sur ces questions.

Il et vrai que je me suis un peu perdue en route au départ avec des généralités sur l'éducation sexuelle. Je m'en excuse.
Disons que les auteurs de l'article partent d'une conception très caricaturale de cette discipline.

Les citations sont correctes : oui. C'est pour cela que je ne pense pas que cela soit un hoax, mais une lecture partisane.

Par contre tout le contexte expliqué en détail avant ce fameux tableau est occulté (l'éducation sexuelle ce n'est pas du matraquage frontal, un cours magistral ; souvent c'est plutôt profiter d'une occasion, d'une question de l'enfant etc.)
- Parler à un enfant de 4 ans de masturbation, ça se fait de toute façon naturellement, lorsque l'enfant commence à le faire. A ce moment-là il faut bien lui expliquer que cela ne se fait pas en public.
- Parler à un enfant de 6 ans d'homosexualité, ça peut être en réponse à "Pourquoi un enfant de ma classe a deux papas / mamans ?"

Ce que j'ai développé ci-dessus est, il est vrai, une interprétation également.
Mais dire "aller parler de" est un peu trop simpliste ; je vois moi plutôt "l'enfant est assez grand pour qu'on lui parle de, si il le demande ou que la situation se présente".

Cécé
Portrait de Anonyme

D'autant, que dans le rapport, rien ne dit que cet apprentissage doit se faire exclusivement à l'école !
C'est une question de bon sens, de parler à son enfant de toutes ces choses là.

diogene
Portrait de Anonyme

Ce que je remarque dans ce site, c'est que tout ce qui peut s'éloigner de vos idées partisanes est un Hoax.

je n'ai pas oublié qu'il y a quelques années, vous aviez déclaré sans aucune preuve, mais simplement parce que les théories développées vous semblaient impossibles, que le GEAB était un hoax.

Finalement vu le peu de fiabilité de vos conclusions, je crois que c'est vous qui etes un hoax.

FR67
Portrait de Anonyme

Tout à fait. Hoaxbuster n'est pas une source d'information fiable. Sur ce thème, comme sur bien d'autres, le traitement de l'information qui est livrée est empreint de partialité, et poursuit des objectifs idéologiques évidents.

En tant qu'enseignant, je dissuade systématiquement tous mes étudiants de se référer à Hoaxbuster dans le cheminement de leurs réflexions.

C'est un combat important pour moi, et j'invite tous mes confrères à produire eux aussi des mises en garde de même nature.

"En tant qu'enseignant, je dissuade systématiquement tous mes étudiants de se référer à Hoaxbuster dans le cheminement de leurs réflexions."

De leur réflexion. On fait des réflexions à quelqu'un mais on construit une réflexion, sans "S".

FR67
Portrait de Anonyme

Réflexions : Pensée, considération, conclusion auxquelles conduit cette activité de l'esprit : Se laisser aller à des réflexions amères.

Source : Larousse

Le flicage de l'opinion, sur le fond comme sur la forme. Quitte à réécrire le dictionnaire ?

Vaste programme que d'imposer la novlangue et de traquer la double-pensée...

La pédanterie de Birdy n'était pas très maligne et plus une manière de se moquer de vous.
Mais de votre côté, avez-vous quelque chose de constructif à avancer ? (par exemple par rapport aux avis des enseignants qui vous ont répondu ci-dessous, ou aux démentis de Vincent Peillon et cie qui viennent de paraître)

En tant qu'enseignant j'encourage tous mes élèves à se référer à hoaxbuster mais ça doit être parce que je poursuis des objectifs idéologiques évidents en postant sur ce site.

Peux-tu me préciser quels sont exactement mes objectifs, car je pensais que je cherchais à répondre à des questions simples : une information qui circule est-elle vraie, partiellement vraie ou fausse ?

Ne t'embête pas à me répondre que je fais partie du grand complot mondial visant à diriger le monde, ça je le sais déjà !

Isa
Portrait de Anonyme

Non, effectivement, HoaxBuster n'est pas un site d'informations.
C'est un site qui tente de répondre à la question de savoir si les sujets que soumettent les contributeurs sont vrais ou faux et justement, d'examiner si les éléments sont fiables ou non.
Ce n'est pas parce que de nombreux hoaxes démontés proviennent de la droite de la droite que vous pouvez en conclure que ce site est "empreint de partialité" et "d'objectifs idéologiques évident"…

En tant que formatrice de futurs enseignants, j'encourage systématiquement ceux-là à se faire une opinion par eux-même, à vérifier leurs sources et à confronter les diverses informations dans le cheminement de leur réflexion. Chacun contribue comme à la formation de l'esprit critique des futurs citoyens selon son "idéologie" ;)

C'est un combat important pour moi et pour la société, et j'invite tous mes collègues (bizarre, de parler de confrères, pour un enseignant…) à produire eux aussi des mises en garde contre le genre de tentative de manipulation et à réfléchir à la formation de son jugement à partir des messages des divers médias fréquentés...

FR67
Portrait de Anonyme

1) Que peut-on lire, à la page 38 de ce document de l'OMS ?

Qu'il faut "informer l'enfant [de 0 à 4 ans] sur le plaisir et la satisfaction lié au toucher de son propre corps", ainsi que sur "la masturbation enfantine précoce", et que, dans cette perspective, il faut "permettre à l'enfant [de 0 à 4 ans] d'exprimer ses propres besoins, désirs et limites, par exemple en jouant au docteur".

En outre, les rédacteurs de ce document précisent qu'il faut "aider l'enfant [de 0 à 4 ans] à développer une curiosité pour son corps et le corps des autres".

Enfin, il est possible de lire en page 41 du même document qu'il faut "informer l'enfant [de 4 à 6 ans] sur les relations entre personnes du même sexe".

2) Quelle est la position développée par LMPT ?

"Ce texte est inadéquat et dangereux pour plusieurs raisons: avant tout il propose d’introduire les enfants à certains comportements sexuels qui sont moralement discutables à partir des premiers ans de leur vie (par exemple, il encourage la masturbation infantile, le «jeu du docteur» pour prendre conscience de leur corps et du corps des autres et l’exploration des relations sexuelles entre personnes du même sexe avant six ans)."

Chacun pourra juger ici si LMPT propage un hoax ou pas.

Tout le reste n'est que police de la pensée et manipulation de l'opinion publique.

Certains contributeurs d'Hoaxbuster devraient faire montre de davantage d'humilité avant de recourir aux jugements de valeurs et de jeter l'anathème sur les interprétations qui ne leur conviennent pas, quand bien même celles-ci reposent sur des éléments factuels, et clairement identifiés comme tels.

Sources :
1) https://www.sante-sexuelle.ch/wp-content/uploads/2013/11/Standards-OMS_f...
2) http://www.lmptcollectif-oise.fr/?p=4704

Oui, vous ne faites que reprendre ce qui s'est déjà dit ici.

1) Pour tout ce que vous avez mis entre guillemets, il n'y a rien de choquant.

Il faut juste préciser ou expliquer que :
- "le plaisir et la satisfaction liés au toucher de son propre corps" sont des mécanismes naturels et normaux qui n'ont rien de pervers.
- "la masturbation enfantine précoce" est un comportement naturel et normal qui n'a rien à voir avec la masturbation érotique d'un adulte (l’onanisme est également normal et naturel, c'est la morale de certaines communautés qui peut la faire considérer comme une perversion).

Ce sont des critères moraux qui peuvent faire penser à certains que "aider l'enfant à développer une curiosité pour son corps et le corps de l'autre", c'est mal... Mais là, on est dans le jugement et l’opinion.

2) On peut objectivement et très facilement démontrer que LMPT propage un hoax (ce qui est plus difficile à déterminer, c'est s'ils le font en connaissance de cause ou pas) :

- Le document ne propose nulle part "d'introduire l'enfant à certains comportements sexuels qui sont moralement discutables"
- Quant à ce qui est moralement discutable, c'est très subjectif. Certains pensent encore qu'avoir des relations sexuelles hors mariage est moralement discutable...
- Rien dans le document n'indique que la masturbation infantile était encouragée.
- le jeu du docteur est un exemple qui est cité pour illustrer la compétence "exprimer ses propres besoins, désirs et limites".
Le sortir de son contexte pour sous-entendre que les enfants vont être encouragés à procéder entre eux à des attouchements sexuels (ou comme je l'ai entendu, encourager les adultes à le faire) est de l'ordre de la manipulation.
- Rien dans le document ne fait allusion à l'exploration des relations sexuelle entre personnes de même sexe avant six ans.

=> Il ne s'agit pas d'avoir une opinion ou un jugement mais de déterminer si c'est vrai ou faux.
En l'occurrence, la position de LMPT est fondée sur des amalgames, des interprétations erronées et des mensonges (citer des passages qui n'existent pas est un mensonge).
À classer donc comme un hoax (mensonge créé de toutes pièces).

Je n'ai pas eu recours à des jugements de valeurs, n'est-ce pas ?
Sinon, il n'y a pas d'interprétation qui conviendrait ou pas, il n'y a que la compréhension ou pas du sens que les auteurs du document en donne.

PS : Citer un document dont il a été démontré qu'il s'agissait d'un hoax (je parle de la pétition de LMPT) n'est peut-être pas de l'ordre de la "police de la pensée" mais ce n'est pas très malin, si je peux me permettre.
Et parler de "manipulation de l'opinion publique " en citant comme source une pétition de LMPT n'est pas très crédible...

joe04
Portrait de Anonyme

Et si l' OMS se contentait simplement de ne pas se mêler de l'éducation sexuelle de nos enfants, et si l'éducation nationale se contentait de faire de l'enseignement plutôt que de l'éducation...pourquoi ces organismes veulent se substituer aux parents, et de quel droit? et ce qui m'étonne c'est ta façon de réagir louV, tout cela te semble naturel, a toi ainsi qu'à d'autres...
Est ce que les parents ont encore le droit d'élever leurs enfants et de leur inculquer leurs valeurs et ce même si ils sont en opposition avec la doxa?

J'aurais bien supprimé ce message mais comme LouV a répondu, je vais juste rappeler la charte d'utilisation des forums sur HB :

http://www.hoaxbuster.com/charte-d-utilisation-forums

Hb n'est pas un site d'opinions.

Léopold Marie
Portrait de Anonyme

[Je supprime ce message qui est une réponse à celui de Joe et qui n'a rien a faire ici. surtout après le post de Daniel avec le lien vers la charte du site.
Hoasbuster n'est toujours pas un site d'opinion
Rebel]

Intéressant diogène et joe04.
Où avez-vous vu que j'ai dit que c'était un hoax ?
J'ai dit "lecture partisane, partiale et de mauvaise foi". Comme le dit tez, les citations sont correctes ; "à chacun de se faire un avis sur personnel sur ces questions."

J'ai essayé d'étayer mes dires car, oui, "normer" ce sujet est éthiquement discutable. (Les "normes" de l'OMS vont certainement plus dans mon sens que les "normes" russes.)
Et oui, on peut être contre l'enseignement de ce sujet par un organisme gouvernemental. Encore faut-il savoir précisément contre quoi on est.

Cependant, mon problème avec le texte d'origine est qu'il occultait une grande partie des nuances du document, et que la pseudo-analyse linguistique de la fin n'a aucun sens.
Je remarque aussi que vos propres remarques sont très vagues et ne portent pas sur le texte en question.
Vous pouvez tout à fait être contre ce document de l'OMS, mais le texte de la pétition pourrait nettement bénéficier d'une réécriture.

(Cette histoire de GEAB, je n'étais pas sur le site à ce moment-là, je n'ai aucune opinion à ce sujet. Et ici j'ai justement cherché plus loin, j'aurais pu me contenter de dire "oh, c'est juste la MPT...". )

joe04
Portrait de Anonyme

Je n'ai pas attaqué le texte en lui même volontairement, d'autre le font déjà.

____________________

"Et oui, on peut être contre l'enseignement de ce sujet par un organisme gouvernemental.
Encore faut-il savoir précisément contre quoi on est."

C'est déja assez précis en sois, pas besoin de faire plus précis...

________

(Les "normes" de l'OMS vont certainement plus dans mon sens que les "normes" russes.)

Très Manichéen, je suis persuadé que tu vaux mieux que ça

"Je n'ai pas attaqué le texte en lui même volontairement, d'autre le font déjà."
A part que sur ce forum, on se concentre autant que possible sur le document posté en ouverture et ses arguments. Les "moi je pense que" non étayés et sur un sujet plus vaste sont considérés comme des opinions non-constructives.
(C'est aussi pour cela que je viens d'effacer mes propres dérapages un peu hors-sujet plus haut)

"C'est déja assez précis en sois, pas besoin de faire plus précis..."
C'est là que nous ne sommes pas d'accord. En se concentrant sur des citations pouvant être a priori choquantes, l'article ignore d'autres passages qui les désambiguïsent. Les personnes qui ne liront pas le rapport et se fieront uniquement à l'étalage fait dans l'article signeront la pétition selon un point de vue erroné (à mon avis).

Marrant que vous qualifiez de "manichéen" un argument qui vous donne en partie raison. J'admets, après réflexion, que j'ai un biais ; que les normes en éducation sexuelles de l'OMS me conviennent, alors que celles qui ont cours en Russie me révoltent.
http://www.lemonde.fr/sport/article/2013/12/16/le-debat-fait-rage-sur-le...
Donc, après réflexion, qu'un organisme établisse ce genre de normes est éthiquement délicat.

Mais le coeur de l'argumentation de l'article originel, ce n'est pas l'existence des normes, mais leur contenu.

joe04
Portrait de Anonyme

Dernière réponse brève parce que je sent que le débat sert a rien et que comme l'a fait remarquer un modérateur HB n'est pas un site d'opinion (désolé la modération)

je suis contre le fait qu'une organisation gouvernementale se donne le droit de conditionner les gens en leur inculquant les valeurs qui leur semble bonne, ca s'appelle de la manipulation de masse, surtout quand on s'attaque a des enfants, comprends bien ce que je dis, j'ai pas besoin d'etre plus précis, quand bien même ce rapport dirait l'inverse de ce qu'il dit ca ne changerai rien a mon propos.

je disais que c'est manichéen dans le sens OMS(USA) bien, Russie pas bien...

Quand a ton lien désolé mais les journaux de propagande ne m'intéresse guère...

L'OMS, c'est pas les Etats-Unis mais l'ONU. Bonjour la culture...

Tu es contre le fait qu'une "organisation gouvernementale se donne le droit de conditionner les gens en leur inculquant les valeurs qui leur semble bonne" ? Et quand ça émane de dirigeants religieux, tu en penses quoi ? Es-tu contre toutes les formes de morales sexuelles ? Es-tu aussi contre celles, gouvernementales, qui condamnent la pédophilie et le viol ? Je trouve ton discours assez intéressant quand on réfléchit un peu à ce que tu as écrit.

Après, je comprends (sans le cautionner), que les homophobes et les catholiques intégristes soient contre le fait qu'on "inculque" aux enfants, les valeurs de tolérance ou que les bigotes soient contre le fait qu'un enfant connaisse le principe de la procréation ou qu'un adolescent puisse imaginer qu'on puisse avoir des rapports sexuels en dehors de la procréation...

Où avez-vous vu qu'une organisation gouvernementale inculquait des valeurs à qui que ce soit ?

Déjà, l'OMS est une institution spécialisée de l'ONU, qui est elle-même une organisation mondiale, autrement dit inter-gouvernementale… Mais bon.

Dommage que vous n'ayez pas lu le document avant de commenter.

Celui-ci propose des standards à la cinquantaine de pays membres "pour l'élaboration de programmes appropriés" et qui "peuvent également être utilisés comme argumentaire pour un plaidoyer en faveur de l'introduction d'une éducation sexuelle holistique dans chaque pays".
Autrement dit, ils proposent, chaque pays membre dispose.

,

Pizzatoxic
Portrait de Anonyme

Pour vous aider à vous un avis clair sur la question, je vous invite à télécharger la traduction suisse en Français du fameux rapport. Bonne lecture.
https://www.sante-sexuelle.ch/wp-content/uploads/2013/11/Standards-OMS_f...

Jean Pierre Miralles
Portrait de Anonyme

Peut-être qu'il faut leur demander directement, si vous voulez une réponse à votre question ?
http://www.who.int/about/contacthq/fr/

Concernant l'auto-attouchement infantile (je n'emploie pas les termes de "sexualité" ou de "masturbation" parce qu'ils me paraissent discutables appliqués à des individus prépubères - les Américains parlent d'ailleurs de "gratification", ce n'est pas pour rien), il y a par exemple l'étude suivante :

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC1719833/pdf/v089p00225.pdf

On y apprend que cela peut survenir dès 2 mois (il y a même une étude qui prétend l'avoir observé in utero !), que c'est un comportement normal (aussi bien psychologiquement que statistiquement), qui passe quand l'enfant est rassuré.

On y apprend aussi que cela peut être à tort confondu avec l'épilepsie...

Donc à tout le moins il serait bon que les parents soient informés de cette réalité, et qu'ils ne traitent pas leurs enfants comme des petits pervers en herbe à punir à coup de fouets...

Par ailleurs, si vous voulez soutenir que LouV a tort de crier à la lecture partisane, merci de ne discuter la position de l'OMS qu'à l'aide d'arguments constructifs, étayés par des liens menant vers des études scientifiques fiables (comme celle que je donne), et de vous abstenir de donner votre opinion sur le sujet :

http://www.hoaxbuster.com/charte-d-utilisation-forums

Toute contribution ne respectant pas la charte a en effet vocation à être supprimée par les modérateurs.

Je remets ça sur les exagérations de l'article.
(Attention, montage de citation, ce qui peut bien sûr être qualifié de tout aussi partiel. Mon objectif ici est seulement de démontrer que ce qui est dit "éliminé" ne l'est pas.)

"Enfin, le texte implique une vision qui réduit la vraie signification de l’expérience sexuelle, étant donné que il subordonne l’expérience des affects et des relations aux notions biologiques et anatomiques que les enfant apprennent dans leurs premiers ans de vie et il élimine le point de vue éthique de la sphère sexuelle et de l’entière expérience humaine."

0-4 :
"une image positive de son corps et de soi-même: estime de soi
le respect des différences
une bonne estime de son propre corps"
"le respect de l’égalité entre les sexes"
"les différentes manières de faire partie d’une famille (p. ex. adoption)"
"les différents types d’amour
les sensations/sentiments «oui» et «non»
le langage des sentiments
le sentiment du besoin de vie privée"
"sentir et montrer de l’empathie"
"le droit d’être en sécurité et protégé
la responsabilité des adultes envers la sécurité des enfants"
"faire la différence entre les comportements en privé et en
public
respecter les règles sociales et les normes culturelles"
"le respect de son propre corps et de celui des autres
l’acceptation des règles sociales concernant la vie privée et l’intimité
le respect du «non» ou «oui» des autres"

On doit pas avoir la même définition de l'éthique, parce là-dedans je vois beaucoup d'éthique et quasiment pas de biologique / anatomique.

Au hasard par la suite :
6-9 : "la compréhension du concept de «sexualité acceptable» (mutuellement consentie, volontaire, égalitaire, adaptée à l’âge, au contexte et respectueuse de soi)" (p.44)
"la reconnaissance de l’engagement, de la responsabilité et de
l’honnêteté comme bases de toute relation" (p.45)

Je vous laisse lire le rapport pour vous faire une idée du quota de ce genre d'idées comparé au biologique.

fredouye91
Portrait de Anonyme

moi j'ai trouvé ça et ça ne me parait pas être un hoax

https://www.sante-sexuelle.ch/wp-content/uploads/2013/11/Standards-OMS_f...

Bonjour,
oui, ce lien a déjà été fourni plus haut par PizzaToxic.
Les discussions portent moins sur l'existence de ce texte que sur son interprétation.

Tonton Al Huile
Portrait de Anonyme

Alors si "ça s'apprend tout seul", pourquoi donner une "éducation" là-dessus ? Hoaxbuster est bien un site d'information, pas d'opinion, n'est-ce pas ?

Et bien justement, à propos du fait que c'est pas un site d'opinions, aurais-tu quelque chose de concret à nous dire sur le sujet ? Un truc qui étayerait la teneur du message de départ ? Non ? Vraiment rien ? Dommage...

j'ai vomi mon 4...
Portrait de Anonyme

@ Birdy : Bravo pour la rigueur intellectuelle ! "Ici c'est pas un site d'opinion, donc si t'es pas d'accord avec la mienne, fermes ta gueule !"

Il est avéré que le document existe, tout le monde est d'accord là-dessus. Ce n'est donc PAS un hoax.
Tout le commentaire environnant n'est que confrontation entre lecture "pro" et lecture "anti". Dans un camp comme dans l'autre, ce n'est QUE et uniquement une confrontation d'opinion, ou de ressenti, si vous préférez. Nul ne peut se prévaloir d'une vérité plus vraie que celui d'en face : d'autres "recommandations" issues d'autres "ong" (ou parfois pseudo-ong, officines de propagations d'intérêts particuliers) ont déjà prouvé que selon ses convictions propres le même texte peut être prometteur de "lendemains qui chantent" pour l'un, et de cauchemar absolu pour l'autre.
Dans ce qui précède, je vois autant de partialité d'un côté que de l'autre, mais je note que l'un des camps seulement prône le "t'as pas à donner ton opinion"… Rien de plus objectif à proposer ? Non ? Vraiment rien ? Dommage...

Il n'y a pas de confrontation "lecture pro" v/s "lecture anti"...
Il y a un document, écrit par une équipe pluridisciplinaire regroupant des experts de plusieurs pays d'Europe.

Ce document exprime des idées, il y a des lecteurs qui en comprennent le sens et d'autres qui en ont une lecture erronée !

Pour le moment, la confrontation ne se fait pas sur des idées (des lecteurs qui auraient compris le sens et qui ne seraient pas d'accord sur les propositions qui sont faites) mais entre des "récepteurs" qui ont reçu le "message" de "l'émetteur" et des "récepteurs" qui n'ont rien capté… (souvenir des cours de linguistique…)

Quelque chose d'objectif à proposer ?
Par exemple les personnes qui ont compris le document dans le sens qu'ont voulu exprimer les auteurs pourraient en discuter et en débattre…
Ailleurs, sur un forum d'opinion, par exemple.

FR67
Portrait de Anonyme

Vous vous érigez en juge de l'opinion, dès lors que vous vous imaginez pouvoir décider de la bonne ou de la mauvaise interprétation d'un texte !

Contentez-vous de juger de l'existence, de la fiabilité, de l'actualité et de l'objectivité des sources qui donnent les éléments du débat. Ce sera déjà beaucoup ; ce sera éminemment salutaire.

En revanche, qui êtes-vous pour prétendre au statut d'exégète de référence des écrits et des intentions de ce comité ad hoc de l'OMS ? Avez-vous contribué à l'élaboration de ce document ? Avez-vous participé à sa traduction ? Participez-vous aux instances qui décideront dans quelle mesure et selon quelles modalités il devra être appliqué, ou non ?

Avez-vous seulement lu la préface et l'introduction de ce rapport ? Ce document est, je cite, "un plaidoyer", destiné à fournir "des standards", un "cadre de référence" pour les politiques publiques en matière d'éducation sexuelle en Europe.

Un "plaidoyer", pour peu qu'il émane d'un comité ad hoc, ne mérite donc pas d'être débattu ? Le "cadre de référence" que l'on nous propose doit-il faire l'objet d'une interprétation officielle, au titre de laquelle on pourrait jeter l'anathème sur les exégètes hétérodoxes (ou hérétiques) ?

Si la réponse est oui, supprimons tout de suite toutes les fonctions sociales dont la raison d'être est de fournir une interprétation sur la base des éléments factuels produits ou collectés : éditorialistes, journalistes, institutions judiciaires, etc.

Une attitude honnête et crédible aurait consisté à publier intégralement les passages du rapport incriminé, sans chercher à y adjoindre une grille de lecture officielle. Point.

Et de laisser les citoyens en juger, selon leur sensibilité personnelle. Sauf à penser, par principe, que les opinions et les interprétations personnelles du tout-venant se doivent d'être "éduquées" et "encadrées" par une quelconque autorité de référence.

Vous ne semblez pas vous rappeller que les seules limites à la liberté d'expression sont l'insulte, l'injure, la diffamation (i.e. le faux) et le trouble à l'ordre public.

Trouver d'autres motifs de censure ou de limitation de la circulation de l'information, au delà du faux, du risque de désordre ou de la volonté de nuire aux personnes, revient à vouloir opérer une opération de police de la pensée.

Il me semble qu'autant des liens "pro" et "anti" ont été postés ici.
La LMPT et les autres mouvements ont le droit de s'indigner, tout comme d'autres personnes ont le droit de dire qu'ils disent des bêtises. Où trouvez-vous des appels à la censure ici ? (citation)

Des liens vers les réactions officielles ont été postés ici : http://www.hoaxbuster.com/comment/13374#comment-13374
Là où mon avis diffère de celui d'Angel (qui qualifie ce sujet de hoax), c'est qu'on est dans la polémique. Maintenant que :
- la source originelle a été fournie
- les réactions officielles ont été fournies
le sujet n'a pas de raisons de continuer ici, et les débats peuvent se poursuivre ailleurs.
(Cela ne rentre pas sous le coup de la censure : le modérateur d'un site peut tout à fait décider d'afficher ce qu'il veut ; il ne peut par contre pas empêcher ses détracteurs d'aller parler ailleurs.)

On peut avoir une opinion sur les propositions du document de l'OMS et en débattre mais le problème est que :
1) Comme le dit Angel, ce n'est pas vraiment le lieu.
2) on ne peut pas discuter avec des personnes qui inventent des propositions en les attribuant à ce document.
3) Ce n'est pas le sujet.

Le sujet ne concerne pas le document de l'OMS mais la pétition de LMPT !
Tenter de dévier du sujet en faisant de grandes phrases aussi grandiloquentes qu'inutiles pour changer de sujet ne fait pas avancer le sujet.

En fait le principe de "je ne donne pas mon opinion" consiste en :
appuyer ses arguments par des études sérieuseuses. Tu cherchera la différence entre argument et opinion (j'ai eu ça au bac philo en 98^^).

c'est ce qui a été fait jusque là. du coup je ne comprend pas ton message "j'ai vomi".

FR67
Portrait de Anonyme

Pour en revenir au sujet, cette information n'est donc pas un hoax. Chacun peut prendre position sur la base d'une source dont l'existence à été démontrée.

Effectivement, tout le monde peut prendre position sur la base du document de l'OMS. C'est précisément ce qui ce dit depuis le début... C'est pas pour rien que LouV a fourni le lien dès le deuxième message de cette discussion.

La discussion ne porte pas sur l'existence du document que personne ne nie mais sur l'article de la manif pour tous, et la pétition :

http://www.lmptcollectif-oise.fr/?p=4704

http://www.citizengo.org/fr/300-retirez-imm%C3%A9diatement-le-document-n...

Rien que sur cette phrase : "Puis, le document résulte un texte de promotion et de propagande de l’idéologie gender…", est sujette à caution.
Je remarque au passage, que depuis que de nombreux auteurs ont expliqué que la théorie du genre n'existait pas, LMPT a changé son vocabulaire et utilise à présent l'expression "idéologie du genre"… Qui n'existe pas plus que la théorie du genre.

Lire la discussion suivante :
http://www.hoaxbuster.com/forum/l-enseignement-de-la-theorie-du-genre-bi...

Isa
Portrait de Anonyme

Lire également cette discussion ou un commentaire explique pourquoi la théorie du genre n'existe pas :
http://www.hoaxbuster.com/forum/prison-pour-des-parents-opposes-la-theor...
(entre parenthèse, LMPT continue à utiliser l'expression "théorie du genre"…)

Les modérateurs : Ce post ne devrait il plutôt pas se trouver dans la rubrique "info ou intox" ?

rocknbananas
Portrait de Anonyme

Il s'agit d'une mauvaise interprétation du texte. Le text parle de FOURNIR DES INFORMATIONS sur la masturbation infantile, et non de l'enseigner aux enfants.

Le document de l'OMS existe bien. Ce n'est en effet pas un hoax, mais c'est au mieux une mauvaise interprétation du texte, au pire de la désinformation.

FR67
Portrait de Anonyme

Non, ce texte a vocation à être appliqué dans les écoles, selon des modalités qui restent à définir au niveau national.

Que l'application de ce texte passe par une inscription officielle dans les programmes de l'Éducation nationale, ou qu'elle s'opère via la mise à disposition de supports d'information n'est qu'une querelle sémantique secondaire, qui ne change rien au fond du débat.

L'OMS s'est d'ailleurs bien gardée de décrire avec précision les modalités d'application de ce texte, ce qui laisse les états européens toute liberté pour inscrire les standards de l'OMS dans leurs programmes scolaires si ceux-ci le souhaitent.

La préface et l'introduction de ce rapport rappellent sa finalité à plusieurs reprises, et de manière explicite.

L'annonce du plan du rapport ne laisse aucun doute sur ce point (page 7) :
"Le document est articulé en deux parties: La première donne une vue d’ensemble des idées sous-jacentes, des arguments, des définitions et des principes de l’éducation sexuelle et de ses composantes. Elle décrit le concept d’éducation sexuelle holistique et explique son importance, tout particulièrement pour les adolescentes et adolescents.
La deuxième présente une vue d’ensemble sous forme de matrice des thèmes que l’éducation sexuelle devrait couvrir pour les différents groupes d’âge. Elle vise la mise en œuvre de l’éducation sexuelle dans les écoles, même si les Standards ne sont pas à proprement parler un mode d’emploi."

Les éléments évoqués par LMPT sont extraits de la matrice dont il est fait état ici.

Ils ont donc vocation à devenir des standards (i.e. des "règles fixes") en matière éducative, les auteurs de ce rapport l'affirment également de manière explicite.

Non, ce document n'est pas un texte d'application et n'a donc pas vocation à être appliqué ni dans les écoles, ni à la maison, ni par les professionnels.

Les auteurs présentent une définition sans ambiguïté des expressions "standards" et "éducation sexuelle" dans la préface et l'introduction.

Les standards, dans la définition qu'ils en donnent, sont des lignes directrices et des normes minimales qui devraient servir de cadre de référence. Ce sont des recommandations pour l'éducation sexuelle.

L'éducation sexuelle, dans la définition qu'ils en donnent comprend l'éducation sexuelle informelle (les parents) et formelle les professionnels de la santéet l'école). L'école ayant un rôle important, toute la seconde partie lui est consacrée.

"Le présent document a été rédigé pour répondre aux besoins de standards pour l'éducation sexuelle dans la région européenne de l'OMS (...) La plupart des pays d'Europe occidentale connaissent déjà les lignes directrices et les normes minimales pour l'éducation sexuelle, mais aucune tentative n'a été faite à ce jour d'en élaborer à l'échelle de la région européenne ou de l'UE. Les standards que nous présentons ici comblent cette lacune."
"Les standards sont le produit de ce travail. Nous espérons qu'ils servirons aux pays de la région européenne en tant que cadre de référence pour l'instauration d'une éducation sexuelle holistique et pour l'élaboration de programmes appropriés."
"(...) même si les Standards ne sont pas à proprement parler un mode d'emploi.
"Le présent document formule des standards recommandés pour l'éducation sexuelle"
"Une grande part de l'apprentissage en matière de sexualité se déroule de manière informelle (les parents)."
"Il est important de souligner que les jeunes ont à la fois besoin d'une éducation sexuelle informelle et formelle (...)"
"Le présent document se concentre sur l'éducation sexuelle scolaire, même si l'école n'est pas le seul médium."

=> Les auteurs ne donnent pas la même définition du mot "Standards" que celle qu'en a LMPT
=> Donc, les standards ont vocation à proposer des lignes directrices et des normes minimales qui devraient servir de cadre de référence.

Pages

Sujet verrouillé