Forums

Liste des sites alarmistes et fake

Onglets principaux

Bookmark and Share
5 contributions / 0 nouveau(x)
Dernier message
Liste des sites alarmistes et fake

Cette liste existe t elle? ou sinon elle devrait exister style ce site: « on veut ce qu’on sache » ou Complot mondial ou du même genre... par exemple circule sur le premier site que je cite une info « de Reuters..... haha » qui dit que d’ici qq semaines on n’aura plus accès à notre compte bancaire et ce, depuis le premier euro !!!! Une telle liste de sites qui ne servent qu’à faite peur ou à déclencher émeutes et chaos :: moi je la posterais sur FB et TWITTER CHAQUE SEMAINE...

D’ailleurs ces sites devraient être interdits, bannis et PUNIS €€€

Henri

Lililou
Portrait de Anonyme

Une telle liste n'existe pas et ne peut exister : sur quels critères la bâtir ? La réalité n'est ni simple ni binaire : il n'y a pas de critère exact du "Fake" Si c'est évident pour certains sites et certaines infos c'est beaucoup plus subtil pour d'autres. Ou se trouve la limite ? Il n'y a pas de livre qui donne la vérité.... Il appartient à chacun de se documenter, d'échanger, bref de faire des efforts. Hoaxbuster peut aider mais ce n'est pas non plus "la bible" et.... Heureusement.

Quant à "interdire, bannir et punir les méchants".... Par qui ? Sur quels critères ?? Le remède risque d'être encore pire que le mal...

Et pour prendre un exemple concret, imaginons ce qui arriverait si Donald T. avait la possibilité "d'interdire, bannir et punir" ce qu'il appelle les "fake news"...

Ce genre de mise à l'Index s'appelait à une époque chère à yéti, "l'inquisition", maintenant, dans certaines "démocraties", on appelle ça la censure.

Dans notre pays, les seules choses qui peuvent être interdites sont celles qui tombent sous le coup de la "loi" (diffamation, incitation à la haine, apologie de substances prohibées, etc), texte sur lequel, généralement, un certain nombre de personnes se sont mises d'accord (ce qui limite l'arbitraire) et mis en application par d'autres personnes qu'on appelle les juges. Et dire des conneries, même monumentales, ce n'est pas interdit pas la loi. Comme disait "on a le droit d'être con" (même si pour certains ça frise la correctionnelle).

+1.

Le corollaire d'avoir un média de diffusion massive comme internet, c'est que les bêtises se diffusent tout aussi rapidement que les informations pertinentes... Si l'on n'accepte pas la règle du "jeu", il n'y a plus qu'à résilier son abonnement internet, et revenir au bon vieux papier - qui n'échappe pas ceci dit à l'ineptie, certains éditeurs publiant n'importe quoi...

Il faut surtout éviter de croire qu'il peut y avoir des informations capitales qui échapperaient aux médias traditionnels (qui depuis quelques années traitent désormais des rumeurs sur les réseaux sociaux). Ils sont juste moins prompts à s'enflammer, mais ils finissent toujours par traiter l'info, voir par exemple le cas suivant :

http://www.hoaxbuster.com/forum/camps-de-concentration-tchetchenes-pour-...

Le seul moyen de faire économie de l'esprit critique, c'est d'aller chercher l'information à la source (agences de presse ou journaux), et éviter de croire tout ce qui traîne sur les réseaux sociaux.

Ajouter un commentaire