Forums

" Le Salvador bannit le Roundup de Monsanto et connaît des récoltes records " et M6 qui ne vérifie rien...

Onglets principaux

Bookmark and Share
21 contributions / 0 nouveau(x)
Dernier message
" Le Salvador bannit le Roundup de Monsanto et connaît des récoltes records " et M6 qui ne vérifie rien...

Bonjour à tous !

Je suis nouveau sur le forum, j'espère pouvoir y consacrer un peu de temps à l'avenir. Voilà le résultat d'une très rapide recherche sur une info que j'avais vu passer sur Facebook.

Cette information circule depuis plusieurs semaines sur la myriade de sites/blogs écolos-new-age, la plupart du temps en simple copié-collé. Elle a été reprise ce midi au JT d'M6 telle quelle.

Ce que laisse à penser le titre est clair : Le Salvador a interdit le Roundup et en conséquence il connait des récoltes records. On en conclu logiquement que le Roundup nuit à la productivité. Le lien de causalité semble avéré.

L'article initial en langue française, avec ce titre, semble être paru le 21 avril ( http://www.bioalaune.com/fr/actualite-bio/24916/salvador-bannit-roundup-... ). Déjà on y lit plusieurs choses : Le Salvador n'a pas seulement interdit le Roundup (ou glyphosate), mais un ensemble de 53 produits phytosanitaires, il y a un an et demi en septembre 2013. On y lit aussi que le Salvador a développé un plan visant à revaloriser les semences locales par rapport aux hybrides ou OGM de l'industrie. On s'éloigne déjà de l'interdiction du Roundup seul.

On y lit donc enfin que le Salvador connait des récoltes records.

A ce stade le lien de causalité semble plus flou. Quelle est la cause de ces bonnes récoltes ? L'interdiction du Roundup ? L'interdiction de ces 53 produits phytosanitaires ? L'usage de semences mieux adaptées au climat et aux sols ?
Cela fait un an et demi, et si seulement c'était la météo qui avait été meilleure l'année dernière ?

Mais d'ailleurs, les récoltes ont-elles vraiment été "records" ?

Cette allégation n'est pas étayée dans l'article. Il renvoie seulement vers un autre article en langue anglaise ( http://naturalsociety.com/big-win-el-salvador-farmers-beat-monsantos-mon... ). Pas vraiment un site de référence mais passons. On y lit que les semences locales ont une meilleure productivité que les graines Monsanto, point. C'est tout.
Pas de chiffres, pas de précisions sur les variétés, pas de source bien sûr. On doit croire cette brave dame journaliste free-lance et auteur de livres de yoga sur parole.
Et surtout l'article lie la meilleure productivité avec l'usage de semences locales et pas du tout avec l'abandon du Roundup ou d'autres produits phytosanitaires.

En résumé, on a deux informations :
- Au Salvador, les semences locales ont une meilleure productivité que les semences Monsanto (OGM bien sûr). On a aucune preuve là-dessus mais pourquoi pas.
- Le Salvador a interdit 53 produits phytosanitaires en septembre 2013, dont le Roundup.

Et on se retrouve avec : "Le Salvador bannit le Roundup de Monsanto et connaît des récoltes records".

Et voilà que j'ai eu la surprise de voir cette "information" ce midi au JT d'M6. Dixit la voix off, à la fin d'un reportage sur un rapport de Greenpeace sur les presticides : "En 2013 le Salvador, petit pays d'Amérique centrale, a totalement banni de ses cultures les produits phytosanitaires or le pays affiche depuis des récoltes records."

Trois semaines plus tard la même information se retrouve donc sur une chaîne TV de grande écoute.

Vos éventuelles précisions et réflexions sont les bienvenues.

Bonsoir clem, à première vue, en effet, c'est une présentation caricaturale d'un fait qui peut être exact au départ.
En premier lieu, il faudrait savoir quels sont ces produits qui ont été bannis au Salvador, et selon quelles modalités ils ont été bannis. S'agit-il d'une interdiction de vente, d'une interdiction d'utilisation ou d'une simple campagne d'incitation. Selon le cas, on peut avoir, ou non, des usages "résiduels" plus ou moins importants.
De même, il est difficile de comparer des volumes de récolte avec des variétés différentes et des modes de cultures différents, trop de facteurs peuvent entrer en jeu et il faudrait savoir comment les valeurs de référence ont été définies. S'agit-il de tonnages globaux, de rendements à l'hectare ou a-t-on pris en compte une "valeur nutritive" ? Il peut y avoir tellement de facteurs correctifs appliqués à ce type de calculs qu'on a toujours du mal à s'y retrouver.
Ce qui est certain, c'est que le glyphosate (principe actif du RoundUp Monsanto" a changé de catégorie dan sle classement des produits potentiellement cancérigènes.Il est maintenant classé "cancérogène probable" (catégorie 2A) http://www.lemonde.fr/planete/article/2015/03/25/le-desherbant-roundup-c...
Le débat sur cette molécule est particulièrement vif et beaucoup d'arguments (parfois véhéments) sont échangés entre scientifiques de haut niveau.

Rendement de céréales en kg par hectare de 1980 à 2014 : http://donnees.banquemondiale.org/indicateur/AG.YLD.CREL.KG (regarder à "El Salvador")

Pour la toxicité du Roundup, le titre de l'article du Monde est d'ailleurs lui aussi caricatural en le faisant passer de "cancérogène probable" à simplement "cancérogène".

christine
Portrait de Anonyme

Juste pour info....
Les catégories décrites dans l'article sont issues de la réglementation européenne sur les produits chimiques : Reach, CLP. http://echa.europa.eu/fr/
Cancérogène et cancérogène probable en fait c'est quasi la même chose.
Un cancérogène de niveau 1 c'est que ça a été vérifié sur l'être humain. Le niveau 2A l'a été sur les animaux. Dieu merci on ne prend plus de cobayes humains pour vérifier la dangerosité d'un mélange chimique.
Donc sauf accident (genre Bohpal ou Seveso)on ne devrait plus avoir de cancérogène de niveau 1. Mais quand une substance atteint le niveau 2A, on peut raccourcir en "cancérogène". Juridiquement les implications sont les mêmes pour les fabricants, distributeurs et utilisateurs.
Le titre du Monde n'est donc pas si faux que ça.

A noter que les produits phyto vont bientôt être interdits en France pour les particuliers et les collectivités locales.
http://www.lemonde.fr/planete/article/2014/01/23/les-pesticides-interdit...
Mais là ça ne répond pas à la question précédente c'est juste pour info.

Sinon pour revenir au Salvador, j'ai cru comprendre que l'abandon du Rounup coincidait avec le choix de revenir à des cultures adaptées au pays. Donc les meilleurs rendements pourraient venir d'une meilleure adéquation terrain + climat / cultures plutôt que par le seul abandon du roundup...
http://naturalsociety.com/big-win-el-salvador-farmers-beat-monsantos-mon...

Bon après je ne sais pas trop...

Si je me fie à la nomenclature utilisée en France par l'INRS qui est l'organisme de référence en terme de sécurité sur les lieux de travail, les termes à employer sont :
Cancérogène avéré pour les catégories 1A et 1B de l'UE ou pour les catégories 1 ou 2A du CIRC
Cancérogène suspecté pour la catégorie 2 de l'Ue ou pour la catégorie 2B du CIRC.
Le glyphosate est donc passé d'une rubrique "cancérogène suspecté" à une rubrique "cancérogène avéré".

D'après le tableau fourni par HornedGod, en 2013 le rendement du Salvador a baissé... déjà, ça commence mal !

[Et au passage, normalement, quand on est écolo, on est censé aussi être méfiant envers les notions de rendement et de productivité, et s'interroger sur le bien-fondé de la croissance à tout-crin, mais bon... Je dis ça, je dis rien. ^_^]

Ensuite, si certains produits phytosanitaires dont le Roundup ont été interdit dans le pays, ça doit être dans un des journaux locaux suivants , non ?

http://en.wikipedia.org/wiki/Category:Newspapers_published_in_El_Salvador

Or j'ai beau chercher (en espagnol, bien sûr) sur elsalvador.com, diariocolatino.com et laprensagrafica.com,à savoir les 3 sites de ces journaux, il n'y a rien de rien... (Et j'ai essayé aussi sur les sites officiels.)

En revanche, on trouve des articles qui expliquent que les conditions météorologiques de fin 2014 ont perturbé le rendement des exploitations de café :

http://www.elsalvador.com/mwedh/nota/nota_completa.asp?idCat=47861&idArt...

Donc, jusqu'à preuve du contraire, les deux faits avancés par tous ces sites et par M6 (l'interdiction de certains pesticides comme l'augmentation de rendement de l'agriculture salvadorienne) sont FAUX !

(Je vais quand même poser la question à un officiel de là-bas, si j'en trouve un...)

Et pourtant...

http://www.asamblea.gob.sv/noticias/archivo-de-noticias/asamblea-legisla...

Et les notions de rendement et de productivité ne sont pas forcément étrangères au discours des écolos, certaines pratiques agricoles alternatives telles que "l'agriculture sans labour" étant directement comparée avec "l'agriculture traditionnelle". C'est même un des argument "écolo" que de dire que "l'agriculture biologique" a un rendement suffisant pour nourrir la population mondiale.

christine
Portrait de Anonyme

En effet des études ont comparé les différents modes de production et leur rendement (cas de la pomme dans l'Etat de Washington)
- http://www.organicagcentre.ca/DOCs/ATTRA/attra_comparing_energy_use_f.pdf (page 6 pour mon histoire de pommes)
- http://www.nature.com/nature/journal/v410/n6831/full/410926a0.html

cvxcvcxv
Portrait de Anonyme

Bonsoir,

Avez vous des nouvelles, avez vous demandez à un officiel ?

Bonjour, cvxcvcxv (quel pseudo compliqué ^_^).

Oui, j'ai demandé à un officiel, sans avoir de réponse, mais ce n'est pas nécessaire, vu que comme le prouve Clem plus bas cette loi, si elle a bien été votée, n'a pas été promulguée, et n'a donc pas été appliquée !

Elle n'a donc pas pu avoir d'influence sur la productivité du pays, et si elle en avait eu, ç'aurait été une influence négative (vu que la production ne s'est pas bien portée ces années-là, mais pour des raisons essentiellement climatiques, voir le reste de la discussion).

Oups ! Merci, Birdy pour le lien, je n'avais pas dû chercher avec les bons termes.

Donc je corrige :en mai 2013, le Salvador a bien interdit l'usage de 53 pesticides : cette partie-là est VRAI.

En revanche, au vu du lien d'HornedGod (chute de productivité en 2013) et du mien (chute de la production de café en 2014 à cause des conditions météréologiques), l'effet sur la productivité n'est pas avéré - plutôt FAUX donc pour ce point-là.

Sinon, ce que je voulais dire, c'est que l'écologie promeut plutôt d'ordinaire une agriculture de subsistance (= capable de nourrir tout le monde, comme tu dis, donc de produire juste ce qu'il faut), et pas une agriculture "de compétition" (visant à produire le maximum, y compris en excédant les besoins).

La loi a bien été votée. Par contre sa promulgation et donc sa mise en application n'est pas sûre. La "loi sur le contrôle des pesticides, fertilisants et produits à usage agricole" n'a pas été modifiée depuis 1995 ( http://www.asamblea.gob.sv/eparlamento/indice-legislativo/buscador-de-do... ).
Il y seulement eu un décret publié le 1er octobre 2013 qui interdit un certain nombre de substances mais le Glyphosate/Roundup n'y apparait pas ( http://www.asamblea.gob.sv/sesion-plenaria/seguimiento/legislatura-2012-... ).

En ce qui concerne la productivité, au vu de ces quelques infos, il y a peut-être eu des récoltes records finalement, mais à la baisse !

Agriculture de subsistance : mes vagues souvenirs d'écoles me font dire que je ne crois pas que cela permette de nourrir tout le monde. Cela permet de nourrir ceux qui la produisent.

http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89conomie_de_subsistance (mais la définition est très légère)

C'est pour cela que l'idée d'une agriculture bio qui puisse nourrir tout le monde est très importante et n'est pas du tout négligeable dans le débat entre les différentes agricultures. Soit elle le peut et alors le modèle est viable, soit elle ne le peut pas et alors le modèle est réservé à l'élite qui peut se l'offrir. Ce n'est pas rien comme implication. Mais la je caricature un peu, il n'y a pas que 2 modèles, il y a aussi l'agriculture raisonnée un peu entre les deux (ne serait ce parce que les agriculteurs eux mêmes commencent à paniquer face aux rumeurs de cancers ou maladies respiratoires qui touchent la profession)

L'absence de promulgation de la loi semble bien se confirmer : "The legislature in El Salvador approved a ban on dozens of agrochemicals including glyphosate last September, but the proposal has so far not been signed into law." (mars 2014, http://www.publicintegrity.org/2014/03/13/14418/sri-lanka-bans-monsanto-...)

Bien joué, Clem, et merci de me consoler - la non-promulgation de la loi explique sans doute pourquoi je n'en ai pas trouvé d'échos dans les journaux...

En tout cas, ça confirme la fausseté du truc.

Ah oui, et pour la fiabilité de CPI, c'est par ici :

http://en.wikipedia.org/wiki/Center_for_Public_Integrity

rouss
Portrait de Anonyme

Pas de lien direct de cause à effet entre l'interdiction et les hausses de rendement.
Pas encore de promulgation de la loi.
Peut-être, mais arriver à ce stade de négociation avec une multinationale qui contrôle la production et la commercialisation d'ogm au niveau mondial pour un pays tel que le Salvador, ce n'est pas un fait à dénigrer.

N'avez vous pas mieux à faire du côté de vrais scandales de désinformation ?!?

C'est vrai, tu as entièrement raison, on devrait laisser les "bourreurs de mou" agir en toute impunité, dans ce domaine comme dans d'autres, pour faire plaisir aux bisounours.

Et à part ça, quelque chose d'intelligent à dire en relation avec le sujet ?

Je résume donc :
- Contrairement à ce qu'affirme certains, la loi n'est pas appliquée parce que non promulguée. Elle ne peut donc pas avoir le moindre effet sur quoi que ce soit.
- Il n'y a pas eu d'augmentation des rendements qui, comme la baisse des rendements, ne peut de toutes manières pas être imputée à une loi non appliquée puisque non applicable en l'état.

Donc, nous sommes bien en présence de désinformation caractérisée. Et tant pis pour ceux qui croient que les petits lapins roses gambadent dans les bois.

(juste en passant : il n'y a pas si longtemps HB était taxé par un internaute de site de gauche. Ce sujet démontre que bien que HB n'a pas de positionnement politique n'en déplaise aux extrémistes des deux bords.

Bref, tout ça pour dire, bravo à l'équipe HB, de toute manière quelque soit sa position, même neutre, on est toujours à gauche ou à droite de quelqu'un (voir même à droite de quelqu'un et à gauche de quel qu’autre) ... à part en mode quantique où on peut être dans un état de superposition parfait :D)

Pas mieux que jack2lombre ! :-)

Ajouter un commentaire