Forums

Highland Titles

Onglets principaux

Bookmark and Share
8 contributions / 0 nouveau(x)
Dernier message
Highland Titles

Bonjour,

une amie a reçu pour Noël un coffret Highland Titles (https://www.highlandtitles.fr/) qui lui donne le titre de Lady et la déclare propriétaire d'une parcelle de réserve naturelle en Ecosse.

Trouvant l'idée originale, j'ai voulu en savoir un peu plus et j'ai découvert sans surprise que le titre de noblesse n'a aucune valeur et qu'il s'agit en fait de participer à la protection de la réserve naturelle en question.

Cependant en poussant un peu plus loin mes recherches j'ai trouvé quelques sites en anglais qui semblaient s'attaquer à cette entreprise.Les attaques étaient surtout dirigées contre les personnes à l'initiative de ce projet et sur le peu de transparence du projet (notamment l'aspect financier). En revanche, pas de critique sur des sites en français, ou seulement à l'égard du faux-titre de noblesse.

Qu'en est-il réellement ? J'aimais bien l'idée de participer la protection d'un lieu en Ecosse, mais s'agit-il d'une arnaque ?

Merci par avance !

Bonjour,

Dans un premier temps, ils vendent un titre nobiliaire qui n'en est pas un et une parcelle de terre transmissible à tes héritiers dont ils restent les propriétaires enregistrés donc, un titre de propriété qui n'en est pas un. Bref, ils vendent du vent.

Ensuite, l'association n'est pas basée en Ecosse mais à Guernesey, dans les iles Anglo-Normandes, un paradis fiscal :

http://www.lepoint.fr/editos-du-point/marc-roche/lettre-de-la-city-guern...

Le 3 avril 2014 the Office of the Scottish Charity Regulator a demandé à cette organisation d'arrêter de se prétendre écossaise :

https://wiki.qut.edu.au/display/CPNS/Highland+Titles+Charitable+Trust+fo...

On peut y lire que cette organisation caritative est l'associé unique de la société commerciale Highland Titles Limited.

Il semble impossible de trouver sur le net des informations précises sur cette dernière société.

Pour ceux qui veulent "investir" (à fonds perdus) dans des réserves, il existe en France des "Conservatoire d'Espace Naturel" qui sont des associations loi 1901 et qui communiquent leurs comptes à leurs membres au cours de l'assemblée générale annuelle. Ils sont facilement trouvables sur internet et là, au moins, vous saurez à quoi sert votre argent. (pub inside)

André Obadia
Portrait de Anonyme

Si les gens prenaient la peine de lire toutes les lignes de Highland Titles, ils verraient qu'il est écrit en gros et gras que le nom de Lord ou de Lady n'est en aucun cas un titre nobiliaire, qu'il ne donne pas accès à la chambre des Lords de Westminster, et qu'on ne peut pas se présenter à Buckingham pour serrer la louche à la Reine.
Il est explicitement précisé que le "titre" de Lord est le nom qu'on donnait aux propriétaires de terre, et qu'il s'agit de revenir au sens premier du mot Lord...
Que les domaines de Highland Titles (Glencoe et Lochaber) ont té créés pour éviter toute spéculation immobilière et en même temps créer un espace dédié à la nature et à la sauvegarde des espèces tant animales que végétales...
Bon, mais pour ça faut (savoir) lire....
:-)
Lord André

Et il est aussi écrit en toutes lettres que le "lord" n'est propriétaire de rien donc le titre de "lord" est toujours une usurpation, même au sens "premier".

Et pour ce qui est d'éviter la spéculation "vendre" (sans cession du titre de propriété) très cher un morceau de terrain de quelques mètres carrés ça s'appelle comment ? (J'ai bien une idée mais je voudrais être sûr...)

Quand à la préservation des espèces animales et végétales on peut en reparler. Une des deux réserves semble être une jolie plantation de résineux vouée à l'exploitation sylvicole ce qui est très loin de la forêt primaire et même à l'opposée de la préservation de la flore, mais pour ça il faut savoir ce qu'est la définition d'un milieu sauvage*... Et pour prétendre qu'une "réserve" de 1km2 peut jouer un rôle quelconque dans la protection des espèces animales, là, c'est clair, il faut y connaitre tout à fait rien en zoologie pour le croire.

Alors de là à penser que c'est une arnaque pour plumer les "bobos" citadins prétentieux...

*Il n'y a pas que les milieux sauvages qui présentent un intérêt floristique ou faunistique. Le plus bel exemple est le bocage qui est un milieu totalement artificiel (lié aux pratiques agricoles) et auquel de très nombreuses espèces sauvages se sont adaptées.

Histoire de compliquer un peu les choses, il faut dire que, pour peu qu'on se penche sur l'histoire médiévale, la notion de titre de propriété était très compliquée. Entre la possession de la terre, les droits de justice (haute et basse justice), le droit de percevoir certaines taxes et les droits de requérir la main d’œuvre locale, il existait de multiples nuances assorties d'arrangements locaux.
Pour savoir à quoi correspond un titre honorifique de Lord ou de Lady dans telle ou telle région des Highlands d’Écosse, il faudrait donc connaître parfaitement les us et coutumes locales, tout en gardant à l'esprit qu'au fil des siècles, et en fonction des dominations diverses que l’Écosse a subi, les choses ont pu évoluer fortement.
Il suffirait donc qu'une association locale de protection de l'environnement ait trouvé qu'en un siècle éloigné, le fait de posséder une part théorique d'un droit partiel sur un domaine donne le droit de porter le titre de Lord ou de Lady, dans des occasions spécifiques pour que ce "titre de propriété" ne soit pas totalement mensonger.
Je laisse bien volontiers à d'autres experts le soin de vérifier la législation foncière écossaise de la région des Highlands.

Toujours pour relativiser la notion de "Noblesse", voici un extrait de l'ouvrage publié en 1929 par le Vicomte de Lescure intitulé "Armorial du Gévaudan". Ce livre peut être consulté sur le site "Gallica.bnf" de al Bibliothèque Nationale.
---------Début de citation--------------
" On distinguait habituellement six catégories dans la noblesse :
1°) La noblesse de race ou d'extraction, qui est celle dont l'origine est inconnue ou se perd dans la nuit des temps.
2°) La noblesse de chevalerie, celle qui était conférée avec l'ordre de chevalier, soit par le Roi, soit par un seigneur important, chevalier lui-même.
3°) La noblesse par fief, acquise par l'achat et l'inféodation d'un fief noble.
4°) La noblesse par lettres, résultat de lettres d'anoblissement, enregistrées à la Cour des comptes.
5°) La noblesse d'office, dite aussi de robe, de finance ou de cloche, résultant de charges judiciaires, financières ou municipales. Certaines de ces noblesses étaient réelles et transmissibles à la postérité ; d'autres étaient graduelles et se transmettaient à la troisième génération.
6°) La noblesse militaire, établie par édit de 1660, aux termes duquel la noblesse était acquise à celui qui, vivant noblement, était issu d'un père et d'un aïeul ayant fait profession des armes, et avait lui-même servi vint ans comme officier.
---------------Fin de citation---------------
J'imagine que l’Écosse doit avoir un système de titres de noblesse au moins aussi complexe que notre république.

Et, plus simplement, il suffit d'aller voir chez Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Titre_de_noblesse_au_Royaume-Uni
Le titre de "Lord" n'est pas spécifiquement mentionné, mais "lord of the manor" , équivalent de "Esquire" (en bon français "écuyer") dans la petite noblesse locale, pourrait correspondre à ce que promet le site. Ce serait alors un titre de co-propriétaire d'une terre "noble".

"Ces titres ne sont pas rattachés à une pairie mais sont rattachés à une terre et sont héréditaires. Ils forment ce qui est couramment nommé la gentry (c-à-d. la haute société bourgeoise et la petite noblesse)."

Bref, un petit "abus de langage" pour flatter l'égo d'un donateur.

Et, pour faire sérieux, étant propriétaire partiel (en indivis) de trois quarts d'hectare de broussailles impénétrables dans un lieudit qui fut noble au moyen-âge, je signe ce post : Yéti de Chenelettes.

Et moi qui le cherchais dans l'Himalaya... (désoler pour le troll mais franchement j'ai pas pu résister)

Ajouter un commentaire