Forums

Des policiers "désactivent" des radars

Bookmark and Share
3 contributions / 0 nouveau(x)
Dernier message
Des policiers "désactivent" des radars

Bonjour, je viens de visionner la vidéo suivante qui est ressortie il y a quelques jours:

https://www.youtube.com/watch?v=HHLMLUae7aY

Et plusieurs éléments me troublent dans les séquences avec les policiers qui masquent les radars...
1) Ils font ça en uniforme (j'y reviendrai) et en plein jour.
Je trouve ça totalement illogique: ils voudraient se faire "griller" qu'ils ne s'y prendraient pas mieux.

2) Autre détail troublant: En regardant attentivement, aucun des deux n'est armé, alors qu'ils sont en uniforme! C'est pourtant une des règles de base dans la police! Ni arme à feu, ni menottes, ni chargeur, je dirais même pas de ceinturon du tout!
Inenvisageable de la part d'un policier en uniforme.

3) Son uniforme, justement: les écussons ne sont pas les bons.
Partant du principe que le reportage date de 2012, le bandeau bleu sur la manche gauche du passager n'est plus utilisé officiellement depuis 2006, et on en trouvait plein les surplus (en vente libre puisqu'obsolète).
Quand à l'autre écusson rond symbolisant une étoile, également obsolète, il ne le porte pas même pas au bon endroit: cet écusson ne se portait pas sur la manche droite mais accroché via un support en cuir à la boutonnière de devant sur l'uniforme de 1985!!

Tenant compte de ces facteurs, mon hypothèse est que les 2 personnes anonymes que l'on voit dans ce reportage ne sont pas de vrais policiers!

Réfléchissons.
- Pourquoi opérer en plein jour à la vue de tous, et de surcroît en uniforme, alors qu'il aurait été bien moins risqué d'opérer de nuit et en civil?
Ma théorie: il fallait que dans l'esprit des gens, il n'y ait aucun doute sur la qualité des intervenants. Des uniformes très ressemblant bien visibles, ça suffit sans aucun doute à convaincre les masses... La question suivante appuie cette théorie.

- Pourquoi sont-ils porteurs d'un uniforme mais pas de leur armement de service, et ce dans un véhicule civil?
Ma théorie: le port d'arme (même factice) serait trop "risqué" si ils se faisaient chopper par de vrais policiers. Quand à la voiture, ça aurait évidemment attiré l'attention, en plus de l'obligation d'avoir un modèle correspondant sous la main et de la maquiller en véhicule de service.

- Pourquoi leur uniforme n'est-il pas le "bon" alors que les policiers (police nationale, en plus) sont dotés d'uniformes réglementaires?
Ma théorie: Tout les éléments de ces uniformes sont accessibles au public auprès de surplus ou de collectionneurs si on sait où et quoi chercher, et qu'on a un peu de tchatche.
Je pense qu'ils ont essayé de faire des tenues très proches, mais en s'imaginant que l'aspect "obsolète" des écussons serait pris en compte s'ils se faisaient épingler pour alléger les charges. Du moment que leur tenue était suffisamment ressemblante pour capter l'attention du public, ça suffisait, pas besoin de faire de zèle et de risquer plus gros.

Est-ce que des gens connaissant bien le milieu pourraient donner leur avis sur cette vidéo?
A titre personnel, je trouve que ça "pue" l'intox, il y a trop d'éléments incohérents pour que je gobe ce reportage sans creuser...

Bon, eh bien il me semble m'être fourvoyé, je n'ai pas utilisé les bons mots-clés pour ma recherche:
https://www.lyonmag.com/article/57890/radar-masqu-dans-automoto-plusieur...
Les 2 suspects étaient visiblement de vrais policiers (CRS de Lyon) et sont passés aux aveux devant l'IGPN.
Je ne comprends toujours pas certains choix (dont les faux uniformes) mais bon, visiblement tout le monde semble s'accorder sur cette version, donc affaire classée!
Désolé pour le dérangement, les admins peuvent trasher le sujet s'ils le souhaitent.

Cher Gadget,
La question du choix des uniformes obsolètes peut s'expliquer assez simplement : ces policiers ne sont pas en service, et ils vont se faire filmer en train de réaliser une "opération prohibée".
Quoi de plus simple, alors, que de prendre dans son grenier de vieilles tenues déclassées pour que les spectateurs du reportage comprennent bien que ce sont des policiers qui agissent, mais qu'on ne puisse pas leur reprocher, ensuite, d'avoir utilisé leurs tenues de service pour un acte illégal ?
On est dans une opération "spectacle".

Ajouter un commentaire