Forums

"Barbarie anti-française", Evry, 30 mars 2014

Onglets principaux

Bookmark and Share
47 contributions / 0 nouveau(x)
Dernier message
"Barbarie anti-française", Evry, 30 mars 2014

Bonjour,
Sur mon fil d'actualités Facebook est apparu un article, venant d'un site nommé Boulevard Voltaire, concernant une agression d'une jeune femme de 18 ans par 4 ados.
Le lien vers l'article du site :
http://www.bvoltaire.fr/charlottedornellas/barbarie-anti-francaise-evry,...

Mais bon, dès que ça démarre comme ça, que voulez-vous, je commence à douter. Des petites recherches m'ont permi de constater plusieurs choses.
Sur les médias "classiques" on reste sur quelque chose d'assez court : une jeune femme, 4 ados, un vol/viol/agression.
Sur les médias très orientés, certaines choses sont ajoutées apparemment : des motivations racistes anti-françaises, des nationalités présentes nulle part ailleurs...

Ma question est : avez-vous entendu parler de cette affaire, et quelles sont les "vraies" informations que nous avons?
N'y a-t-il pas à craindre une récupération idéologique d'un tragique évènement?

Bonjour, en effet un site orienté qui tiens ses sources d'un autre site orienté lui même ne citant pas les sources qui auraient pus lui permettre d'ajouter ces détails, ça sent la récupération idéologique.

Oui,BVoltaire est un site très orienté,ainsi que VA...
J'ai trouvé cet article,il ne parle que d'un seul récidiviste pour viol et ayant déjà purgé une peine de prison (BVoltaire reste dans le flou,en lisant leur article on pourrait penser qu'il y a 3 violeurs récidivistes) : http://www.le-republicain.fr/faits-divers/2163-jeune-femme-violee-a-evry...
D'autres journaux en ont aussi parlé :
- http://www.sudouest.fr/2014/04/01/quatre-adolescents-arretes-pour-le-vio...
- http://www.leparisien.fr/essonne-91/jeune-fille-violee-a-evry-des-mineur...
- http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/04/01/97001-20140401FILWWW00151-v...
- http://tempsreel.nouvelobs.com/faits-divers/20140401.OBS2215/evry-viol-c...
Pour info : ils risquent de 20 ans (pour les plus jeunes) à perpétuité (pour le plus vieux).Et ça,bizarrement,BVoltaire n'en parle pas...
Et pour le passage où VA parle de "Une réforme qui, dans sa forme actuelle, prévoit de vider les prisons des condamnés de cinq ans ou moins",personne ne videra quoi que ce soit,comme déjà démonté ici : http://www.hoaxbuster.com/forum/france-en-danger-taubira-veut-liberer-98...

wantelet
Portrait de Anonyme

comme expliqué par HornedGod juste au dessus, désinformation partiale.

Et Valeurs Actuelles fait une fois de plus la preuve de son nouvel ancrage très à droite (ce qui pourrait se respecter en soi) et surtout de sa volonté de relayer à l'aveugle n'importe quelle rumeur qui va dans son sens (ce qui n'est pas vraiment très journalistique) :

http://www.hoaxbuster.com/forum/moins-d-alloc-pour-les-riches-plus-pour-...

http://www.hoaxbuster.com/forum/exclusif-christiane-taubira-tente-de-fai...

pixies
Portrait de Anonyme

On peut critiquer une orientation idéologique d'untel ou untel mais l'agression sexuelle à caractère raciste subit par cette jeune française est hélas réelle, il ne faudrait pas en parler?

Poupée
Portrait de Anonyme

Des femmes voilées violées par des maghrébins, des femmes françaises violées par des maghrébins, des femmes maghrébines violées par des français... le viol est-il raciste? 75000 femmes sont violées par an. 1 sur 10 portent plainte. le viol est un crime.

point.http://viol-les-voix-du-silence.francetv.fr/exprimez-vous/tous-les-temoi...

[Doublon supprimé par Frédéric - HoaxTeam]

Le sexisme peut être considéré comme un racisme, comme je l'ai dit ailleurs ici...

Mais tu soulèves un point intéressant : un violeur est quelqu'un qui ne respecte pas les femmes en général, et je doute qu'il fasse des différences entre couleur de peau (même si en apparence il a l'air de mieux respecter telle ou telle, c'est une illusion).

Mais là, on s'éloigne du sujet de la discussion, qui n'est pas le viol en général, mais les circonstances précises de ce cas particulier (quoique au fond le problème des gens qui instrumentalisent ce fait divers, c'est justement qu'ils veulent tirer vers du "racisme anti-blanc" ce qui n'est que du pur sexisme au fond).

Agression sexuelle, en effet, pixies, mais qu'est-ce qui te permet d'affirmer qu'elle était à caractère raciste ?

Rien sur aucun site de presse sérieux ne va dans ce sens, en tout cas.

jrotule
Portrait de Anonyme

c'est tout de même rapporter par valeurs actuelles qui bien qu'étant un journal très orienté à droite voire à l'extrême droite et tout de même un journal écrit par des journalistes titulaires de la carte de presse et pas un obscur blog.

Normalement un journaliste ne rapporte que des informations vérifiées et on peut le croire même s'il ne révèle pas ses sources, ce n'est que dans la présentation et l'analyse desdits faits que se révèle l'orientation du journal.

En gros, s'agissant tous d'article de presse rédigés par des journalistes, il n'y a pas de raison de croire plus le parisien ou Sud ouest que Valeurs actuelles.

Mais dans ce cas, l'article de VA est assez gênant parcequ'il ne dit rien de ses sources.

Il n'écrit pas un habituel : "selon des sources proches de l'enquête" ou une formule journalistique du même type mais "sur ce que l’on a pu savoir de l’enquête" qui reste très vague quant à la qualité de la source.

citoyen91
Portrait de Anonyme

Les motivations racistes sont bien présentes dans les dépositions des agresseurs. Cependant le parquet n'a pas jugé utile de retenir le caractère "raciste" de l'agression car considéré comme n'apportant rien de plus à la gravité des charges déjà retenu pour la mise en examen des auteurs.

Le fait que ce ne soit pas plus médiatisé vient de ce que les faits sont intervenus le jours du 2° tour des élections municipales et suivis du remaniement ministériel ce qui a occupé les médias. La famille de la jeune fille a sans doute également souhaité rester discrète.

Mes pensées accompagnent cette jeune fille et sa famille.

heu! comment connais-tu les dépositions des agresseurs? les as tu lues, et si oui, où?

Elsa
Portrait de Anonyme

Oui,la victime souhaite rester discrète.

jrotule, Valeurs Actuelles a quand même prouvé qu'il relayait parfois des rumeurs sans la moindre preuve, juste parce que ça va dans son sens (voir les discussions que j'ai mentionnées).

Les journalistes font aussi des bêtises, il n'y à qu'à voir comment ils ont rendu compte de la pseudo-fin de la civilisation soit-disant annoncée par la NASA :

http://www.hoaxbuster.com/forum/nasa-et-fin-du-monde

Dans le cas présent, aucun autre site de presse ne parle de racisme, y compris les journaux locaux, sûrement plus proches des acteurs du drame que le généraliste Valeurs Actuelles.

J'aimerai bien d'ailleurs que les gens qui viennent ici affirmer que c'est bien le cas prouvent ce qu'ils avancent (et "je le sais" n'est pas une preuve), en vertu de notre charte :

http://www.hoaxbuster.com/charte-d-utilisation-forums

jrotule
Portrait de Anonyme

je suis bien d'accord que valeurs actuelles manque de sérieux.

Je voulais simplement faire remarquer qu'il y a une différence entre VA et des sites comme fdesouches / dreuz etc ...

Traiter les informations rapportées par VA comme a priori non crédibles quand la source n'est pas rapportée me semble contreproductif puisqu'il s'agit de journaliste qui sont censés respecter la déontologie de leur profession c'est à dire ne rapporter que des informations vérifier ou mettre des réserves etne sont pas tenus d'indiquer leur source (surtout comme dans le cas présent lorsque lesdites sources auraient nécessairement violé le secret de l'instruction qui plus est concernant des mineurs).

http://www.mediasinfos.com/munich71.htm

Marie Anne
Portrait de Anonyme

Tout d'abord, j'espère que cette contribution ne sera pas supprimée pour racisme ou je ne sais quoi, ce serait un comble :)

Ce que j'en tire des doutes de certains, lus ici, sur les propos racistes - connus - des agresseurs est que ça ne peut pas exister et être vrai qu'une femme "blanche" se fasse agresser et violer parce qu'elle est justement "blanche". Concept bizarre. Je travaille dans une école, et je peux confirmer et signer sur l'honneur que j'entends bien des propos racistes antiblancs avec envie de viols - sur ces mêmes jeunes filles "blanches" car "blanches" - pour salir cette "catégorie" de femmes qui sont de toutes façon des bonnes à b**ser, puisque "p*tes". Apparemment, je suis la seule à m'en émouvoir. Quand je l'évoque dans mon école, comme certaines réactions lues ici aussi, il y a une gêne comme si ce n'était pas possible, ou vrai, ou on excuse, minimise les propos. Pourquoi ?

Bonjour Marie Anne,

Je suis une ancienne directrice d'école et des propos racistes, j'en ai entendu...
Plus envers les noirs et les maghrébins qu'envers les "blancs", y compris dans des écoles classées ZEP dans la banlieue nord de Marseille : J'ai plus souvent entendu l'insulte "sale arabe" ou "sale nègre" que "sale blanc"...

Le problème du racisme, c'est qu'il est invoqué pour tout et n'importe quoi :
Un maghrébin se fait punir, c'est du racisme anti-maghrébin...
Parce que bien sûr, s'il a été puni, ce n'est pas à cause de son comportement mais parce qu'il est maghrébin...
Un blanc se fait racketter, c'est du racisme anti-blanc...
Parce que bien sûr, s'il a été racketté, ce n'est pas parce qu'il a le dernier SmartPhone à la mode mais parce qu'il est blanc...

Concernant cette affaire, je n'ai pas plus d'informations que ce qui est relaté dans la presse et contrairement à vous, qui semblez avoir des informations que je vous encourage à transmettre aux enquêteurs, je n'ai pas connaissance de motivations racistes pour ce crime.

Respectons la volonté de rester discrète de la victime et laissons la justice poursuivre son enquête.

+1, Anna.

En plus, comme on l'a dit sur autre discussion sur le "racisme anti-blanc", il y a une différence de nature (ou de degré) entre l'insulte ("sale blanc" ou "sale noir") et le racisme (organisé), lequel induit une discrimination (qui n'existe pas pour les blancs à l'embauche, par exemple) :

http://www.lepoint.fr/invites-du-point/sihem-souid/l-imposture-du-racism...

Donc on pourrait en effet discuter de l'existence même du "racisme anti-blanc", comme Marie Anne nous y invite, mais ce n'est pas le but de cette discussion.

Je rappelle qu'ici on cherche à discuter des faits, rien que des faits - et que pour l'instant en effet rien ne nous prouve que cette jeune femme ait été agressée parce qu'elle était blanche, et pas juste parce qu'elle était une femme.

http://www.hoaxbuster.com/charte-d-utilisation-forums

S'il y avait quelque chose contre quoi s'insurger pour l'instant, ce serait plutôt donc contre le sexisme ambiant (qu'on peut considérer comme une forme de racisme), mais vous êtes priés de laisser votre indignation à la porte de ce forum.

J
Portrait de Anonyme

« ils ont invoqué une circonstance atténuante : "toutes les Françaises sont des putes." Ce qui leur a valu une inculpation supplémentaire pour "racisme". »

Source: http://www.atlantico.fr/decryptage/france-orange-mecanique-evry-violee-p...

Désolé, J, mais la seule source d'Atlantico (qui livre juste un billet d'humeur, mais ne fait pas vraiment avancer la connaissance du sujet) c'est Valeurs Actuelles.

On revient donc au point de départ (vu la fiabilité douteuse de Valeurs Actuelles, voir plus haut), et pour l'instant seul le sexisme est avéré, pas le racisme.

Dans ce genre d'histoire (sur lesquelles la justice n'est pas censée communiquer et où donc la fiabilité des informations obtenues est problématique), il vaut mieux être prudent, ce que tout le monde ne fait pas, hélas.

Et si, au lieu de chercher si tel ou tel propos est une marque d'un racisme anti-blanc, on regardait simplement l'insondable bêtise de ces agresseurs qui agressent une jeune fille sous un prétexte ou un autre et invoquent comme "excuse" que la couleur de sa peau est une provocation.
Et ceux qui prennent ces propos imbéciles pour les ériger en preuve d'existence du fameux "racisme anti-blanc" ne sont pas plus intelligents. Invoquer un racisme anti-blanc pour justifier les racismes "anti-noir", anti-beurs", "anti-jaune", et pourquoi pas "anti-arc-en-ciel", n'est jamais que la base de l'art politique de dresser les gens les uns contre les autres sous n'importe quel prétexte.
Faut-il rappeler que, parmi les êtres humains, il existe des imbéciles, des violeurs, des racistes et des criminels dans toutes les religions, toutes les couleurs (et nuances de couleurs) de la peau, toutes les couleurs de cheveux ou toutes les formes de nez!
Et un violeur est (sévèrement!) condamnable pour les actes qu'il a commis, quelque soit sa couleur.

Le "vénérable du sommet" fait là, une fois de plus preuve d'une grande sagesse mais n'a-t-il point peur de se lancer dans un travail herculéen en voulant lutter contre la bêtise humaine qui est, comme chacun sait, insondable et infinie ? ;-)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Douze_Travaux_d%27Ast%C3%A9rix#Escalade...

citoyen91
Portrait de Anonyme

Le problème de racisme anti-français (et non anti blanc) évoqué dans cette affaire n’est pas l’élément fondamental dont il faut débattre. Et je réaffirme qu’il n’a pas été retenu par le parquet.

[suite du post supprimé par Rebel. on est ici pour apporter des preuves ( pour ou contre) sur le sujet, pas pour débattre de la politique et de la justice françaises.]

Bon, ça commence à virer au débats d'opinion qui, je le rappelle, n'a rien à faire ici.

désormais, toute contribution qui ne sera ni en rapport direct avec le sujet, ni sourcée sera purement et simplement supprimée.

Frager
Portrait de Anonyme

Valeurs actuelles, qui est le seul journal à préciser l’origine de ces monstres, rapportent leurs aveux : Ils n’auraient pas touché cette fille si elle avait été turque, ils l’ont agressée parce qu’elle était française, et que [I]« les Français sont tous des fils de pute »[/I].

Nous connaissons la jeune fille, celle-ci a le courage de vouloir surmonter cette épreuve. Y arrivera-t-elle ? Beaucoup de choses occultées ressurgissent bien plus tard.
Honte aux violeurs mineurs et à leurs familles qui ne les ont pas éduqués au respect des femmes, y compris françaises.

citoyen91
Portrait de Anonyme

Je vois que j'ai été censuré. Je présente donc mes excuses si j'ai un peu dérivé. Mais connaissant le victime, je ne peux être insensible à ce qu'elle a vécu. Je peux vous assurer que l'article de Valeurs Actuels est très proche de la réalité. Le journaliste de VA est bien renseigné. http://www.valeursactuelles.com/barbarie-ordinaire-%C3%A9vry
Si l'affaire n'a pas été plus médiatisé, c'est que justement ces proches ne veulent pas que ce soit instrumentalisé.
Ils veilleront cependant à ce que la justice soit ferme pour sanctionner ces atrocités. Si tel n'était pas le cas, alors sans doute en entendrait vous reparler.
Rendez-vous après le jugement.

nous ne censurons pas, ici, nous modérons. c'est à dire que tout post non conforme à la charte est coupé avec explications.
http://www.hoaxbuster.com/charte-d-utilisation-forums

valeurs actuelles n'est pas à proprement parlé un site impartial. au contraire, même.

quant au "connaissant la victime" désolé, mais ce genre d'arguments d'autorité est au mieux peu fiable.

alors, on résume.

les faits:
une jeune femme a été violée par quatre mineurs. ces mineurs ont été appréhendés et vont être jugés. ils risque entre 20 ans de prison et la perpétuité.

l’interprétation de valeurs actuelles:
une blanche a été violé par des maghrébins. ils sont récidivistes, et à cause de Taubira, ils ne risquent rien ( c'est écrit dans le texte, avant dernier paragraphe).
mais surtout, v.a met en avant le racisme, en passant purement sous silence la gravité d'un viol( qui je le rappelle, est un crime)
http://www.legifrance.gouv.fr/affichCode.do;jsessionid=5D6F2B31210809229...

"Si l'affaire n'a pas été plus médiatisé, c'est que justement ces proches ne veulent pas que ce soit instrumentalisé."
Si tel est le cas, ne faut il pas respecter cette volonté ?

Entièrement d'accord, respectons la volonté de cette jeune femme en évitant d'instrumentaliser cette affaire et laissons la justice faire son travail en toute sérénité.

Ne pas respecter la volonté de la victime en instrumentalisant de manière odieuse cette affaire est nauséabond et révélateur d'une certaine mentalité.

Rappelons-nous de la sagesse du colonel Schmidt qui a choisi de dénoncer ceux qui à l'époque ont voulu instrumentaliser le meurtre de sa fille.

pattonman
Portrait de Anonyme

La modération commence par la partialité et pas un seul journal n'est impartial !

alors, je corrige le résume pour coller aux evenements.

les faits:
une jeune femme a été violée avec actes de barbarie par quatre mineurs turcs et marocain. Ces mineurs, dont certains récidivistes pour viol ont été appréhendés et vont être jugés. Selon le code pénal ils risquent entre 20 ans de prison et la perpétuité. Des faits aggravants à caractère raciste pourraient être retenus contre les prévenus.

Dans les faits les peines maximum ne sont jamais prononcées et la durée d'incarcération jamais réalisée en totalité.

la modération commence là où finit le respect des règles.
et les règles du site sont, entre autres: on donne des faits, pas des opinions personnelles.
je les remet encore une fois car j'ai l'impression que beaucoup s'en moque ici.
http://www.hoaxbuster.com/charte-d-utilisation-forums

et maintenant, voyons un peu tes "corrections"
-"une jeune femme a été violée avec actes de barbarie"
sauf que, d'après le code pénal, les actes de barbarie ne sont pas une circonstance aggravantes du viol mais un crime séparé.
l'accusation serait donc, dans ce cas "viol ET actes de barbarie"
mais ce n'est pas le cas, et seul le viol avec circonstance aggravantes est retenu, càd viol en réunion et coups et blessures pour tous, récidive pour un ( et pas pour certains comme tu le "corriges" )
la définition des actes de barbarie dans le code pénal est, tel qu'elle a été proposée par l'auteur de droit pénal, André Vitu, en 1992 :
« L’acte de barbarie est celui par lequel le coupable extériorise une cruauté, une sauvagerie, une perversité qui soulève une horreur et une réprobation générale »
http://www.jureka.fr/infractions-penales/actes-de-barbarie

quant à la nationalité des agresseurs, vu les règles de secret de l'instruction, la présomption d'innocence et la protection des identité de mineurs ( les agresseurs sont âgés de 11 à 17 ans, je le rappelle) il n'y a aucune raison, ni aucune possibilité de la connaitre, leurs noms et leur nationalité ne sont pas accessibles. c'est donc une affirmation purement gratuite.

http://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?cidTexte=LEGITEXT0000...

Écrire que "Dans les faits les peines maximum ne sont jamais prononcées et la durée d'incarcération jamais réalisée en totalité." me semble bien être un mensonge délibéré.
Les juges des tribunaux prononcent les peines en leut âme et conscience, après délibération, et, surtout, après avoir pris connaissance des dossiers (ce que les journalistes ne peuvent faire). Les circonstances atténuantes ou aggravantes sont pesées et prises en compte lors du procès, où les différents avocats, de la victime et des prévenus peuvent, et doivent s'exprimer.
Il existe, ensuite, des juges d'application des peines qui peuvent procéder aux aménagements nécessaires. Ce n'est ni une porte ouverte au laxisme universel, ni une certitude qu'aucune peine ne sera exécutée en totalité.
Désigner la nationalité des prévenus comme si c'était une explication à leur barbarie est une sorte d'appel à la haine raciale.

droit
Portrait de Anonyme

"rarement" eut été mieux choisi que "jamais" concernant la prononciation des peines maximales.
Dans la mesure ou ce jeune homme de 17 ans avait déjà été condamné à 4 ans de prison pour un premier viol, finalement réduit à 2 ans de prisons effectives (chacun jugera de la sévérité). A condition de ne pas dire que les criminels ne risqueront plus RIEN, on peu tout à fait TOLÉRER la mise en relation de cette affaire avec la réforme prônée par Madame Taubira du fait que ce jeune homme soit mineur et ayant déjà été condamné à une peine de moins de 5 ans.
Quand au fait (plus haut) de désigner des "journaux sérieux" pour nier certaines affirmations et dans le même temps dire que "les journaux sérieux peuvent aussi se tromper" pour en nier d'autre, je trouve ça un peu cavalier dans la démarche.

Avons nous bien lu le même texte ?
"Il a déjà été condamné le 5 juin 2013 à 4 ans de prison, dont deux ans ferme, pour un viol."
Il a été condamné à deux ans de prison ferme, et il a fait deux ans de prison ferme.

Sigma
Portrait de Anonyme

Qu'il ait été condamné à 2 ans fermes, nul ne met ça en doute.

Mais sur quoi t'appuies-tu pour affirmer qu'ils les a faits ? Il n'y a plus de remise de peine ?

Je ne sais si on a lu le même texte, mais en tout cas tu l'as bien interprété, et d'une manière des plus subjectives.

Frager
Portrait de Anonyme

"ILS NE SONT PAS MAJEURS, mais risquent jusqu'à 20 ans de prison ou même la perpétuité. Les quatre suspects interpellés lundi après avoir violé, violenté et humilié une jeune fille de 18 ans à Evry dans la nuit de samedi à dimanche ont été déférés hier. Le parquet a requis leur placement en détention « au regard de la gravité des faits et de la manière dont ils ont dégradé la victime ». Les quatre mineurs qui vivent dans des foyers d'Evry et les alentours, mais étaient en fugue, ont été confondus par leur ADN retrouvé sur le corps de la jeune fille.

Trois d'entre eux ont reconnu la plupart des sévices

Trois des quatre auteurs présumés de ce qui est qualifié par le parquet d'Evry de « viol et acte de barbarie » sont frères. Les suspects sont âgés de 13 à 17 ans. Le plus « vieux » d'entre eux est en récidive. Il a déjà été condamné le 5 juin 2013 à 4 ans de prison, dont deux ans ferme, pour un viol. Ecroué pour cette précédente affaire en mai 2012, il a été libéré voici quelques semaines après avoir purgé sa peine. Il est le seul à nier avoir participé à cette tournante ultra-violente. Mais il est mis en cause par ses trois complices qui ont reconnu la plupart des sévices.

Ce soir là, la victime sort de la gare RER d'Evry-Courcouronnes aux alentours d'1 heure Elle rentre chez elle, mais à quelques centaines de mètres de la gare, elle est encerclée par quatre jeunes. Armés d'un couteau, ils la forcent à donner son portable et lui volent un collier. Ils la déshabillent et la violent. Puis ils l'entraînent dans le parc des Coquibus où auraient été commis des actes de barbarie... Un calvaire qui a duré près de deux heures. Vers 5 heures du matin, une automobiliste repère la jeune fille déboussolée et la ramène chez elle. La famille part immédiatement déposer plainte. Grâce aux informations de la brigade anticriminalité d'Evry, corroborrées par la vidéosurveillance, la police judiciaire d'Evry est parvenue à interpeller dès lundi les auteurs présumés de cette tournante."
http://www.leparisien.fr/espace-premium/essonne-91/les-quatre-violeurs-c...

Frager
Portrait de Anonyme

" oui, ils l’ont agressée parce qu’elle était française et que « les Français sont tous des fils de pute ». Le juge qui les a fait incarcérer les a mis en examen pour viol en réunion et barbarie, mais aussi, plus rare, pour racisme..."

Barbarie ordinaire à Évry : Un atroce fait divers chez Valls

Posted On 09 avr 2014

By : Gaïa

Comment: 1

In-Justice. Il implique quatre mineurs — dont trois récidivistes —, qui ont agi par haine et racisme. À soumettre à Mme Taubira.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Il est des faits divers de portée générale. Celui-là en est un ; non par son atrocité car notre vie quotidienne en est hélas nourrie, mais par sa signification. Il s’est déroulé le 30 mars, peu après minuit, dans un parc d’Évry, le chef-lieu de la circonscription du premier ministre Manuel Valls. Comme cela s’est passé durant la nuit qui précédait le second tour des élections municipales, cette affaire n’a pas eu le retentissement mérité. Elle le devrait pourtant.

Ce soir-là, une jeune fille de 18 ans descend du RER en gare d’Évry. À sa sortie, elle donne un appel de son téléphone portable. Quatre individus se jettent sur elle et l’emmènent dans un parc voisin. Ils la dépouillent de tout ce qu’elle possède, puis la déshabillent et la violent à tour de rôle. Un viol indescriptible de cruauté barbare. Les quatre vont la martyriser pendant plus de deux heures avant de l’abandonner, blessée jusqu’au sang. Un automobiliste la prend en charge, appelle les secours. Elle aura l’énergie de témoigner en portant plainte. Les policiers l’accompagnent aux urgences. On lui donnera trois mois d’arrêt de travail. La voilà choquée pour la vie.

Grâce à ses descriptions détaillées et aux images de vidéosurveillance, les policiers d’Évry arrêtent en moins de vingt-quatre heures les quatre suspects et les confondent avec leurs ADN. Ils procèdent aux interrogatoires dès le lundi 31 après-midi. Les quatre voyous sont mineurs : deux de 13 ans, un de 15, le quatrième de 17. Trois frères turcs, un Marocain. Signes particuliers : l’aîné, 17 ans, a été rendu à la liberté six mois plus tôt après avoir purgé les deux tiers d’une peine de deux ans d’emprisonnement à la suite d’un viol commis sur le fils d’un sous-officier de gendarmerie. Libéré sans contrôle. Le voilà récidiviste. Deux autres ont déjà été interpellés pour vol avec violences. Quatre agresseurs, trois récidivistes — mineurs !

Lors de leurs interrogatoires, et sur ce que l’on a pu savoir de l’enquête, les mineurs n’auraient pas formulé le moindre remords. Au contraire, ils ont exprimé leur haine : oui, ils n’auraient pas touché la jeune fille si elle avait été turque ; oui, ils l’ont agressée parce qu’elle était française et que « les Français sont tous des fils de pute ». Le juge qui les a fait incarcérer les a mis en examen pour viol en réunion et barbarie, mais aussi, plus rare, pour racisme.

Ces faits parlent d’eux-mêmes. Il faut espérer qu’ils ont été portés à la connaissance de Mme Taubira, en raison de leur signification. Les quatre jeunes criminels n’ont eu peur de rien, d’aucune sanction, d’aucun interdit. Ils ont pourtant des parents installés en France ; ils ont pourtant été scolarisés. D’où leur est venue cette soif de haine qui les a animés cette nuit-là en se livrant à des actes innommables sur la personne d’une jeune fille, à peine plus âgée qu’eux, qui symbolisait leur pays d’accueil ? Que va-t-on dénoncer ? Le chômage ? la précarité ? les inégalités ?

Une jeune femme portera sa souffrance intime durant toute sa vie. Et quatre voyous vont aussi perdre leurs années de jeunesse dans un établissement pénitentiaire — on ne peut pas croire qu’ils ne seront pas condamnés fermement. Mais il y a cette réforme pénale portée par Mme Taubira ; il paraît que l’“icône de la gauche” a fait du vote de cette réforme une condition de son maintien à la chancellerie. Une réforme qui, dans sa forme actuelle, prévoit de vider les prisons des condamnés de cinq ans ou moins, qui se refuse à la rigueur appliquée aux mineurs et ne serait pas dissuasive pour les récidivistes de tous âges. La punition véritable est inséparable du respect. Or le respect de la personne, de l’autorité, de la loi, du pays, n’est que le produit d’une hiérarchie des valeurs qui s’enseigne dès le plus jeune âge. Selon le dernier rapport de la Commission nationale consultative des droits de l’homme, 68 % des Français estiment que les personnes d’origine étrangère “ne se donnent pas les moyens de s’intégrer” (sondage BVA).

Voici un autre cas qui se passe de tout commentaire, lu dans Sud Ouest du 27 mars : « Le tribunal correctionnel de Bayonne a retenu un vice de procédure, que plaidait la défense, pour relâcher un Nantais d’origine marocaine de 29 ans. Le 18 mars, lors d’un contrôle routier, celui-ci avait présenté toutes les pièces que l’on doit obligatoirement détenir pour répondre à un contrôle. Soupçonnant une présence suspecte dans le véhicule, la police aux frontières exige l’ouverture du coffre, prétextant qu’elle voulait vérifier le triangle de présignalisation. Ironie du sort, même si 30 kilos de résine de cannabis s’y cachaient, cette requête dépasse le cadre légal du contrôle routier et toutes les poursuites ont donc dû être annulées. Le Nantais est sorti libre du tribunal et les saisies ont été restituées. »

http://www.valeursactuelles.com/barbarie-ordinaire-%C3%A9vry

© Gaïa pour www.Dreuz.info

Ceci est le cache Google de http://www.dreuz.info/2014/04/barbarie-ordinaire-a-evry-un-atroce-fait-d.... Il s'agit d'un instantané de la page telle qu'elle était affichée le 18 avr. 2014 14:30:22 GMT. La page actuelle peut avoir changé depuis cette date. En savoir plus

http://webcache.googleusercontent.com/search?q=cache:UgBUJqC23ZAJ:www.dr...

Ce serait bien, de lire les commentaires, avant de copier-coller un article qui a déjà été discuté…
Et également de respecter la volonté de la victime et de sa famille de ne pas instrumentaliser cette affaire sordide.
décidément, c'est plus fort que vous ?
Comme disait un commentaire, laissons la justice faire son travail. L'enquête préliminaire et le jugement seront rendus publics, il sera alors temps de réagir et de faire part de ses états d'âme.

ecrat
Portrait de Anonyme

Le contenu de cet article est vrai, je peux vous le confirmer. Et les faits ne sont pas isolés, regardez les noms des auteurs et des victimes dans les faits divers. Quand les noms figurent... Sortez-vous dans les rues? Vous pensez que les filles et les femmes se voilent par plaisir? Certaines le font par défi, pour exprimer leur rejet de la culture et des coutumes françaises, d'autres parce qu'elles y sont obligées pour ne pas subir la désapprobation, au mieux, les agressions verbales ou physiques.
La famille souhaite la discrétion? Ça n'empêche pas le battage médiatique dans beaucoup d'autres cas plus "dans le sens de l'histoire".

Tu nous le confirmes gratuitement sans preuves ou tu comptes revenir plus tard pour nous mettre des liens?
Et tes propos sur le port du voile sont hors-sujet.

ecrat
Portrait de Anonyme

J'ajoute que si la perpétuité est (rarement) prononcée, elle n'est jamais appliquée. Je sais de quoi je parle, je travaille au ministère de la Justice.
Un viol c'est en moyenne 8 à 12 ans prononcé (autant qu'un meurtre d'ailleurs), 4 à 7 ans exécutés. Ce sont des moyennes bien entendu.
Pour les mineurs c'est moins de la moitié. J'ai même vu des peines de moins de 1 an ferme!
Au fait en 22 ans de carrière je n'ai jamais rencontré de cas de "blancs" violant des "issues de la diversité" juste pour ce motif, les faits en eux-même étant d'ailleurs rares. Dans l'autre sens?
La semaine dernière à Strasbourg, agression de 2 "françaises blanches" (si quelqu'un me propose une autre définition je suis preneur) par un français d'origine nord africaine aux cris de "sales blanches, sales françaises". Auteur condamné, donc c'est officiel. Par un quart de mot dans la presse locale ou nationale.

Je consulte souvent cet excellent site, très utile, mais là c'est fort de prétendre d'abord que c'est un hoax, puis qu'il vaut mieux ne pas en parler...

Excusez-moi mais vous travaillez au ministère de la justice de quel pays ?
Parce qu'en France, la peine encourue pour viol est de 15 ans de réclusion criminelle.
C'est peu, eu égard aux préjudices subis, je suis bien d'accord mais c'est comme ça...

"Je sais de quoi je parle, je travaille au ministère de la Justice" Bel argument d'autorité !

"Un viol c'est en moyenne 8 à 12 ans prononcé (autant qu'un meurtre d'ailleurs)"
Le viol est considéré comme un crime. Quelqu'un travaillant au Ministère de la Justice doit le savoir !
meurtre : 30 ans de réclusion criminelle http://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do;jsessionid=04BF48E0FC...
viol : 15 ans de réclusion criminelle http://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?idArticle=LEGIARTI000...
ce sont les textes. C'est comme ça, comme le dit Anna (#44)

"je n'ai jamais rencontré de cas de "blancs" violant des "issues de la diversité" juste pour ce motif, les faits en eux-même étant d'ailleurs rares. Dans l'autre sens? "
J'étais persuadée que les statistiques ethniques étaient interdites en France ! Alors on en ferait au Ministère de la Justice ? Ou alors tu passes ta vie à lire tous les jugements et arrêts rendus en France pour déterminer les motifs ?
Mais tu ne sais pas que dans 74% des cas, la victime connaît ou connaissait son agresseur ? http://www.sosfemmes.com/violences/viol_chiffres.htm

"c'est fort de prétendre d'abord que c'est un hoax" : Qui a dit que ce viol était un hoax ? tu as bien lu ?

"puis qu'il vaut mieux ne pas en parler" Il semble que la victime et sa famille ne veuillent pas que cette affaire soit instrumentalisée. Alors pourquoi certains veulent s'acharner à le faire ? La justice est saisie de l'affaire, elle jugera.

Mais si tu interprètes les décisions de justice à la manière de ta dernière phrase, j'aurai tendance à ne te faire aucune confiance !

Dans le droit français, il y a un principe d'individualisation des peines qui est lié au principe de légalité des peines et à celui de proportionnalité des peines.

Cela signifie que la peine prononcée va varier selon le délinquant ou le criminel, les circonstances atténuantes ou aggravantes ; la peine encourue étant la peine max.

Dès lors, parler de peines moyennes est incongru de la part d'une personne travaillant au ministère de la justice (sic !)

Je ne sais pas exactement dans quel domaine professionnel vous avez fait 22 ans de carrière, mais des procès pour agression sexuelle accompagnée de propos racistes, sexistes, homophobes, etc. il y en a. Ça constitue même une circonstance aggravante…

En janvier 2013, des militants d'extrême droite ont été interpellés pour avoir planifié l'enlèvement et le viol d'une étudiante juive. Fort heureusement avant d'avoir pu mettre leur plan à exécution… Chance que n'a pas eu cette femme, approchée et contactée puis violée parce que juive.

Je ne sais pas si dans le cas de cette pauvre fille, elle a été "choisie" en raison de sa race ou de sa couleur de peau, l'enquête le déterminera et si c'est bien le cas, ça sera une circonstance aggravante.
En attendant le procès, faire des suppositions ou dévoiler des "informations" sans éléments, est de l'ordre de la manipulation, de la récupération, du non respect du secret de l'instruction et plus grave, du manque de respect envers la victime.

Bon, comme il y a eu assez d'avertissements et que cette discussion tourne en rond ou déborde, je la clos, en rappelant les faits :

* 4 mineurs originaires d'Evry et Courcouronne ont violé une jeune femme à Evry (tout le monde est d'accord là-dessus) ;

* "Valeurs actuelles", qui a déjà démontré sa facilité à relayer des rumeurs sans fondement, prétend que la couleur de peau de la jeune femme a été un facteur déclenchant de l'agression, ce qu'aucun autre site de presse ne confirme.

Si la presse (ou la justice) nous donne plus de précisions par la suite, je rouvrirai la discussion.

Sujet verrouillé