Hoaxbuster

Norme education sexuelle et OMS

Onglets principaux

Bookmark and Share
64 contributions / 0 nouveau(x)
Dernier message
Virena
Portrait de Anonyme

Message sans la moindre forme d'intérêt supprimé.

La charte du site est ici :
http://www.hoaxbuster.com/charte-d-utilisation-forums

Daniel - HoaxTeam

julien
Portrait de Anonyme

Merci à ce site HOAXBUSTER de faire un réel et nécessaire travail pour démasquer les hoax qui pullulent sur le net. Démentir une rumeur n'est pas une opinion politique, c'est juste une façon de permettre un débat plus honnête ..car les gens se réfèrent à internet pour se forger leurs avis, donc il est primordial de déceler les manipulations. Je trouve que ce site le fait de manière très mesurée et constructive, la preuve avec cette question du rapport de l OMS sur le "Gender": les réponses apportées sont objectives, le site conclut d ailleurs que la polémique autour du rapport en question n'est pas un pur "hoax" mais plutôt une interprétation excessive et caricaturale d'un rapport qui existe vraiment. Ceux qui viennent polluer le site sont, eux, des militants politiques d'obédience "complotiste" ou "conspirationniste" (grands pourvoyeurs de hoax sur le web!!) qui tentent de désinformer et n'ont pas leur place ici.

Isa
Portrait de Anonyme

Je ne suis pas persuadée que les personnes qui viennent polluer cette discussion sont tous des coloristes ou des conspirationnistes.

Je pense qu'il y a également des personnes proches de ceux qui sont derrière ou à l'origine de cette pétition : des militants anti-mariage pour tous, des catholiques intégristes, le bloc identitaire, la droite réactionnaire, civitas, etc.

Bonjour,
il y a déjà suffisamment de messages dans ce sujet touffu.
Si vous n'avez pas d'élément nouveau à apporter à part ce qui s'est déjà dit, merci d'éviter, même si il s'agit d'encouragements.

Oui, effectivement, c'est bizarre !

- L'auteur de la pétition (LMPT) prête des intentions au document de l'OMS et en a une lecture erronée :

"… qui veut orienter et diriger l’enseignement de l’éducation sexuelle pour les enfants de 4 ans."

Le but d’un rapport d'expertise en général et celui-ci notamment n’est pas « d’orienter et diriger » mais de proposer des pistes et des méthodes.
C'est ce qui est expliqué en introduction. Ce sera à chaque état de faire ce qu'il en voudra.
C'est le principe d'un rapport (certains finissent à la poubelle.)

"… avant tout il propose d’introduire les enfants à certains comportements sexuels qui sont moralement discutables à partir des premiers ans de leur vie "

Une lecture attentive du document de l'OMS montre bien qu'il n'est aucunement question d'encourager les enfants à se masturber ni de les “introduire à quelque comportement sexuel que ce soit !

=> Soit, l'auteur n'a pas lu le document et en particulier la préface qui explique le but et les objectifs de celui-ci, soit il n'en a pas compris le sens, soit il est de mauvaise foi.

"Ce texte n’est pas une norme directement applicable en France, mais il servira de caution et de prétexte à des changements législatifs et réglementaires du gouvernement en place."

Depuis bientôt 4 ans que le document de l'OMS est sorti, si les législateurs en admiration devant la découverte d'une vérité éclatante avaient voulu procéder à des changements législatifs et réglementaires (entendre proposer une nouvelle réforme des programmes scolaires), ils n'auraient pas attendu plusieurs années sans rien faire.
Avant de lancer une réforme scolaire, le ministère demande des audits et des expertises, commande des rapports, lance des actions de pilotage, fait une évaluation des besoins, consulte les syndicats, les associations de parents d'élèves et les représentants du personnel. Voir les étapes pour la réforme sur les changements horaires de la scolarité. Bref, ça ne passe pas inaperçu aux oreilles des médias, ni des contradicteurs, ni des opposants...

=> En quelque sorte, ce serait comme condamner un individu pour des intentions qu'on lui suppose. Ça s'appelle un procès d'intention.

"Puis, le document résulte un texte de promotion et de propagande de l’idéologie Gender, un choix qui n’a aucun fondement scientifique mais qui répond seulement aux évidentes exigences idéologiques."

L'idéologie Gender n'existe pas plus que la théorie du genre, Angel l'a démontré, arguments et liens à l'appui dans un de ses commentaires sur cette discussion :
http://www.hoaxbuster.com/forum/prison-pour-des-parents-opposes-la-theor...

Comment peut-on faire la promotion et la propagande d'une théorie qui n'existe pas ?

Je m'arrête là parce qu'on pourrait démonter la plupart des arguments développés et n'importe quel lecteur attentif qui aura pris la peine d'étudier le document de l'OMS et lu le texte de la pétition pourra continuer...

- La pétition demande au docteur Margaret Chan, directeur de l’Organisation Mondiale de la Santé, de retirer immédiatement ce document.

Lorsqu’un service, une administration ou on organisme est destinataire d’un rapport, il y a plusieurs possibilités :

Il en est satisfait et tient compte des remarques et propositions qui sont faites pour modifier un fonctionnement ou une réglementation.

Il n’en est pas satisfait et le document finit dans une poubelle.

Il y a d’autres chats à fouetter et le document est rangé dans un tiroir.

L’organisme destinataire du rapport n’en a rien à faire, auquel cas, le rapport finit sa carrière dans le placard d’un bureau perdu…

Soyons sérieux. Lorsqu’un rapport me déplait, je ne demande pas à celui qui l’a rédigé de le « retirer »…
Je le mets à la poubelle ou éventuellement, je lui demande de revoir la copie !

Cette pétition est donc aussi ridicule qu’inutile.
Ceux qui croient réellement qu’on va apprendre à un enfant de 4 ans à se masturber à l’école ou à utiliser un préservatif peuvent la signer. Ça ne mange pas de pain (à défaut de servir à quelque chose)…
Ils peuvent par la même occasion signer la pétition pour la défense de licornes…

Le journal "Le Monde" en a parlé aujourd'hui sur son site internet. Voici le lien de l'article en question : http://mobile.lemonde.fr/politique/article/2014/01/28/cinq-intox-sur-la-...

Je cite le paragraphe qui parle du sujet concerné :

" Quatrième intox : la masturbation serait encouragée dès la maternelle

C'est l'un des derniers angles d'attaque des contempteurs de la supposée « théorie du genre » : l'Organisation mondiale de la santé (OMS) enjoindrait aux écoles et crèches d'« encourager la masturbation enfantine ». Pis, le document serait « un abrégé de corruption de mineurs inspiré par la théorie du genre ».

Ce rapport a été rédigé, à partir de 2008, par une vingtaine d'experts sous l'égide du ministère de la santé et de la politique sociale espagnol et du bureau européen de l'OMS. Il a été publié il y a plus de trois ans… mais n'a été popularisé que ces dernières semaines à la faveur de sa traduction en français par une institution suisse.

Selon ce document, l'éducation sexuelle informelle n'est pas suffisante pour garantir un niveau satisfaisant de santé sexuelle et ce afin que les individus puissent se « comporter en connaissance de cause, non seulement envers eux-mêmes, mais aussi envers la société ». Il rappelle l'état des connaissances sur le développement de la sexualité aux différents âges de l'enfant et appelle, justement, à différencier les discours à ses différents stades du développement :

« Lorsque l'on parle de comportements sexuels des enfants et des jeunes, il est primordial de garder à l'esprit que la sexualité des enfants est différente de celle des adultes et qu'il est faux d'analyser les comportements sexuels des enfants et des jeunes du point de vue de la sexualité des adultes. Les adultes donnent une signification sexuelle à certains comportements sur la base de leurs expériences d'adultes et trouvent parfois difficile de voir les choses du point de vue des enfants. Or, il est essentiel d'adopter ce point de vue. »
Aussi dressent-ils une liste de « standards » pour « promouvoir la santé sexuelle et à développer ou adapter des programmes d'éducation sexuelle à différents niveaux de développement et de formation ». Dans ce document de 70 pages, il y a six occurrences du terme « masturbation ». Il n'est à aucun moment question « d'encourager » les enfants à se masturber. En revanche, les auteurs du rapport rappellent qu'une forme d'autosexualité existe dès le plus jeune âge et qu'il conviendrait d'en informer les enfants qui en font la demande.

Rappelons enfin que dans sa version en vigueur depuis 2004, le code de l'éducation indique qu'« une information et une éducation à la sexualité sont dispensées dans les écoles, les collèges et les lycées à raison d'au moins trois séances annuelles et par groupes d'âge homogènes ». "

Isa
Portrait de Anonyme
bibi
Portrait de Anonyme

la version française se trouve ici

http://www.bzga-whocc.de/?uid=20c71afcb419f260c6afd10b684768f5&id=home

[Merci, mais la version française a déjà été fournie dès le 16 janvier.
LouV - Hoaxteam]

Un article du Monde très intéressant sur le sujet (et d'autres traité ailleurs sur HB):

http://www.lemonde.fr/politique/article/2014/01/28/cinq-intox-sur-la-the...

[Tu as été grillé par Point-Virgule quelques messages plus haut Birdy ;) .
LouV]

Lothaire
Portrait de Anonyme

J'interviens sur ce blog pour la première fois -oui, je viens "polluer" comme le disent si élégamment certains cerbères autoproclamés de la rectitude idéologique de ces lieux pour réagir à l'étrange consensus que semble faire naître chez une majorité - soumise ? - des intervenants concernant la "mise au point", c'est à dire ce que j'appellerai la désinformation établie par le journal Le monde, agissant visiblement comme simple officine de propagande gouvernementale.

Je lis :
" Il n'est à aucun moment question « d'encourager » les enfants à se masturber. En revanche, les auteurs du rapport rappellent qu'une forme d'autosexualité existe dès le plus jeune âge et qu'il conviendrait d'en informer les enfants qui en font la demande. "

Visiblement, l'auteur de ces lignes n'a jamais à sa charge eu ou fréquenté plus ou moins directement d'enfants de 0 à 4 ans pour s'imaginer que des garçons ou des filles de cet âge viendraient "spontanément" interroger leur enseignant sur des pratiques qui comme il a bien été établi ici ou ailleurs ne sont en rien des recherches délibérée de plaisir sexuel mais simplement des explorations par les enfants de leur anatomie ou des gestes-réflexes vraisemblablement dirigés par un conditionnement biologique inné, conditionnement naturel que par ailleurs les adeptes de l'idéologie du genre cherchent à nier et "déconstruire" ...

Contrairement aux mensonges relayés par le journal le Monde, il faut bien comprendre que le projet de l'OMS est d'apporter collectivement par l'intervention des institutions éducatives à des enfants de 0 à 4 ans des "enseignements sur le plaisir et la satisfaction liés au toucher de son propre corps, la masturbation enfantine précoce", et la "découverte de son propre corps et de ses parties génitales", tel qu'il est établi par ce texte et ce pour l'Europe essentiellement.

Il s'agit bien d'intervenir sur l'enfant directement et non pas d'apporter aux parents une information générale comme l'absence de connotation sexuelle dans ces actes, alors que cet organisme est pourtant habilité à le faire exactement comme il agit régulièrement par des programmes internationaux d'information sur l'hygiène ou la prophylaxie.
Là, il s'agit bien de s'assurer la pleine disponibilité des enfants en dehors de tout contrôle parental, comme il est d'ailleurs implicitement inscrit dans ce rapport.

Lothaire
Portrait de Anonyme

La question qui se pose est donc comment interpréter ce texte en dehors de toute manipulation.

La seule manipulation qui me saute aux yeux est à mon sens la négation pure et simple de la volonté des signataires du projet d'imposer collectivement ce genre "d'enseignement".

Résumons les faits :

Il est donc stipulé que ce document existe bel et bien.

Il est également stipulé jusqu'à preuve du contraire qu'il projette bel et bien d'apporter COLLECTIVEMENT - et hors de tout contrôle parental et en dehors d'autres horreurs du genre ... - à des enfants de 0 à 4 ans des "enseignements sur le plaisir et la satisfaction liés au toucher de son propre corps, la masturbation enfantine précoce", et la "découverte de son propre corps et de ses parties génitales", tel qu'il est établi par ce texte et ce pour l'Europe essentiellement.

Quel est l'élément qui viendrait contredire cette interprétation stricto sensu de ce qui est écrit textuellement dans ce rapport sinon l'assurance moralisatrice de journalistes prétendant faire autorité ...
Permettez moi de ponctuer cette remarque par un bon gros LOL !

Je note aussi qu'il n'y a vraisemblablement jamais eu aucune condamnation formelle et explicite de ce projet dans aucune institution éducative d'un seul état européen. Qu'aucun état européen n'a jamais explicitement déclaré qu'il écartait ce document de manière définitive à cause de son ambiguïté.

S'agit-il d'un document accepté comme bas de travail par certaines de ces institution éducative. le document semble sous entendre que oui, ce serait bien le cas. Dans quel pays ?
Quelques recherches m'amènent à penser que l'Espagne a servi de premier cobaye grâce à l'engagement enthousiaste du gouvernement de Zapattero avant de capituler en rase campagne grâce à la mobilisation spontanée et en dehors de tout parti politique de nombreux parents :
Si le black out a été efficace dans les journaux liés au pouvoir gouvernemental français, on peut heureusement retrouver ce genre de documents sur internet. Demandez-vous pourquoi, lecteurs du journal Le monde, vous n'avez jamais entendu parler de cela :

http://www.objectiondelaconscience.org/le-combat-des-parents-espagnols-c...

La terreur de voir naître l'idée que l'engagement civique des individus non-encartés, ça paye ?

Lothaire
Portrait de Anonyme

Correction d'une phrase ambigüe sur le plan syntaxique :

... il est également stipulé jusqu'à preuve du contraire qu'il projette bel et bien d'apporter COLLECTIVEMENT en plus d'autres horreurs du genre - et hors de tout contrôle parental - à des enfants de 0 à 4 ans des "enseignements sur le plaisir et la satisfaction liés au toucher de son propre corps, la masturbation enfantine précoce"

Vu la tournure des débats je vais clore cette discussion.

Je rappelle que le texte de l'OMS est disponible en ligne. Chacun peut donc le lire et le relire et se faire sa propre opinion sur le sujet.

Pages

Sujet verrouillé